Aller au contenu

eau

Dans L’Echo du Thelle (24/04/19): deux articles ont retenu notre attention…

Pour tenir compte des éditeurs de presse, désormais, nous ne publierons les articles complets (sauf urgence absolue) qu’après le retrait de la vente du journal concerné. Soit à partir du lendemain, pour un quotidien, une semaine après pour un hebdomadaire. Cette disposition est prise en vue de ne pas freiner la vente de la presse qui a bien besoin d’être soutenue par un lectorat suivi et des maisons de la presse qui sont des commerçants importants de nos villages.

Au moment de la parution, nous annonçons de façon résumée l’article qui a attiré notre attention.

Merci de votre compréhension

Nos Echos du Conseil du 27 Septembre 2017:

Les échos du Conseil municipal du  27/09/2017, 20h30:

produit par le Génovéfain Net

 

Six personnes dans le public dont un représentant du journal Oise Hebdo.

Nos Echos du Conseil en téléchargeable PDF

Avis à nos lecteurs: des documents sont sur le site, en lien dans cet article, en téléchargeables qui ne sont pas dans la version PDF. Vous trouverez dans cet article:

  • le rapport Véolia sur l’eau
  • la présentation des modifications du PLU
  • la lettre du Président COURTIAL et la motion adoptée à l’unanimité par les Conseillers départementaux

Le rapport SE60 n’a pas pu être mis sur le site.

Etaient présents: Jacqueline VANBERSEL, Daniel VEREECKE, Georges BERSON, Jacky BEAUDOIR, Dominique LABARRE, Bériza ZIEGLER, Josiane CHAROPPIN, Eric MAURIERAS, Pierre HAUTOT, Anne-Marie KRAUZE, Céline TESSON et Pascal BREBANT pour le groupe « Une équipe forte pour agir ensemble » (EFAE);

Gérard CHATIN et Patricia BARBIER pour le groupe « Un nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève » (NASG) ;

Absents excusés avec pouvoir : Claude GARDETTE pouvoir à Daniel Continuer la lecture

Les Crocs génovéfains – Juin 2017:

En parcourant l’Echo génovéfain N°44 de ce mois de juin 2017, on constate l’usure de cette majorité: son manque de souhait d’informer sur les vrais sujets, de traiter les questions dans les temps et de laisser la vie démocratique et associative fonctionner….

L’éditorial de Madame le Maire mériterait un grand prix. Utiliser le bulletin municipal pour traiter « de parfaits imbéciles » les auteurs d’une plaisanterie sur son âge est extraordinaire de cynisme et a bien du faire rire à la fois les auteurs de la plaisanterie qui avait à peine été remarquée et tous ceux, très nombreux, qui ont lu cet article et ont ainsi été mis au courant.

Très tardivement, bon anniversaire tout de même….

Nous annoncer que les grands travaux d’assainissement commencent, alors qu’ils ont au moins vingt ans de retard sur les programmations antérieures, c’est plutôt gonflé…? « On ne peut tout faire », nous disent les élus majoritaires et leurs soutiens… il faudrait expliquer comment la Commune de Ponchon dont le territoire est très étendue, a fait, elle, l’ensemble de son assainissement en 2016…                                                    Où est la même volonté dans notre Commune?….

 

 

 

 

Cette page associations montre combien l’on souhaite des associations indépendantes avec des adjoints dans leur bureau… indépendantes..

Fiers de recevoir près de 500 élèves dans une école prévue pour 150 élèves de moins, des classes préfabriquées, des classes que l’on bricole pendant les vacances parce que l’on a pas su prévoir, des cours de récréation trop petites, une restauration scolaire que l’on déplace au grès des besoins dans une salle polyvalente (très polyvalente: restaurant scolaire, salle du 3ème âge, bureau de vote, fêtes et animations diverses privées ou publiques,….)..? On nous annonce un restaurant scolaire pour la rentrée 2018 alors que sa 1ère pierre n’est pas posée et que son permis de construire n’est pas affiché. On nous parle du succès des TAP du vendredi alors que l’on annonce le retour de la semaine de 4 jours.         Que veut-on? De qui se moque-t-on?

 

Le SITTEU a élu un nouveau président: mardi 27 octobre 2015

Ce mardi 27 octobre 2015, à 18h, à la Mairie de Hermes se tenait l’Assemblée générale du SITTEU (Syndicat Intercommunal pour le Transport et le Traitement de Eaux Usées) de Hermes auquel Sainte-Geneviève est adhérent depuis sa création et dont Jacqueline VANBERSEL était 1ère Vice-Présidente et a assuré l’intérim de la Présidence depuis mai Continuer la lecture

Dossier: le prix de l’eau

Le Groupe de Réflexion Génovéfain avait déjà publié un article sur le prix de l’eau et sa forte augmentation sur notre Commune. Il poursuit sa réflexion et engage l’information des concitoyens par un dossier qui sera actualisé d’éléments au fil des informations qu’il réunira. Nos lecteurs peuvent envoyer des éléments, s’ils le souhaitent.

En tout, il apparaît qu’avec ce sujet nous assistons à un beau gâchis.

Le prix de l’eau à Sainte-Geneviève, son évolution de 2002 à 2014:

Globalement le prix de l’eau a plus que doublé sur la période 2002-20014. Voyons quelles en sont les causes.

Tout  d’abord, les abonnements, pour ce Continuer la lecture

Entredeux lignes reprend sa publication après 18 mois d’absence

cropped-logo-FAVICOM-GRD.pngENTRE DEUX LIGNES :::::::::::::::::::
Lettre d’information du Groupe de Réflexion Génovéfain
Site internet : www.legenovefain.net Adresse courriel : sainte-genevieve@legenovefain.net
Facebook : https://www.facebook.com/genovefain.net Octobre 2015

version téléchargeable: 201510-e2l

Un quart de mandat, déjà…
Il y un an et demi, lors des élections municipales, la liste que nous avons présentée, « Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève », a fait 29,87% des voix face à la liste sortante 48,20% et sa dissidence 21,93%. Il est utile, aujourd’hui, de rappeler cette situation, y compris que 37,74% des électeurs n’avaient pas honoré le scrutin au second tour. L’essentiel Continuer la lecture

Dossier « Eau » à Sainte Geneviève 1ère partie

eau logo modifQui fixe le prix de l’eau ?

Le prix de l’eau est fixé par la commune. Il est déterminé en fonction des équipements et des services nécessaires au prélèvement, au traitement, à la distribution et au retraitement de l’eau. Le prix dépend également des taxes et redevances imposées par l’État.

Pourquoi varie-t-il ?

Le prix de l’eau dépend de l’abondance de la ressource, de sa qualité et de sa facilité d’accès. Il tient compte également des investissements nécessaires pour entretenir, moderniser, créer et développer de nouvelles installations pour la production de l’eau potable, la distribution et la dépollution des eaux usées. Ces différents facteurs ainsi que la densité de la population desservie font varier le prix qui vous est facturé.

L’eau paie l’eau

Les consommateurs paient aux communes les équipements (et leur entretien) nécessaires à la production et la distribution d’eau potable et au service d’assainissement. Les dépenses des collectivités doivent être équilibrées par les recettes perçues auprès des usagers (factures d’eau) : « L’eau paie l’eau » . le site : www.veoliaeau.fr

Le prix varie fortement d’une commune à l’autre

Sainte Geneviève                                                                           Beauvais

EAU_STEGEEAU_BVS

 

Le site : www.veoliaeau.fr  nous informe des tarifs commune par commune.

 

 La STEP de Hermes d’un coût total de 14,3 M€ 

SITTEU

La nouvelle infrastructure gérera d’ici à 2015 l’assainissement

 

 

EAU PREFET

 

 

 

 

Schéma pédagogique d’une STEP

eau step

 

 

www.ternois.eu/fonctionnement-step.html

 

 

 

 

Nos élus veulent-ils gagner la bouteille de Champagne ?

Le récent défi d’une association de défense des usagers de Trélou-sur-Marne «J’offre une bouteille de champagne à la commune qui nous dépasse mais je crains qu’on ne soit la commune de France où l’eau est la plus chère. » 6,96 € le m3 . A la date d’aujourd’hui la commune de St Sulpice a  sabré le champagne avec un prix de 7,54 € le m3 pour un prix moyen en France de 3 € le m3. Sainte Geneviève se trouve dans le peloton de tête avec un prix hors taxe de 6,99 €

EAU_Accroche

 

La note de l’eau « salée »

TEXTE : 12 Juillet 2012

Lettre d’information du Groupe de Réflexion Génovéfain

Nombre d’habitants de notre Commune ont reçu une facture d’eau sur laquelle ils ont pu constater une augmentation importante. Lundi 9 Juillet, le Conseil municipal a reçu deux représentants de la Société VEOLIA, délégataire de la gestion de l’eau sur nos Communes depuis quelques mois. En effet, Sainte-Geneviève a rejoint le Syndicat Intercommunal de Traitement des Eaux Usées (SITEU) qui a pour vocation de mettre en place une nouvelle station d’épuration, celle de Noailles étant désormais saturée.

L’adhésion au SITEU a pour conséquence de payer une nouvelle taxe pour assurer le financement de cette réalisation. Le Comité syndical du SITEU dans lequel siègent des représentants de Sainte-Geneviève a voté une augmentation de la taxe la portant à 1,3924€ à compter de mai dernier. Une erreur d’instruction des systèmes informatiques de VEOLIA qui assure la facturation a eu pour conséquence de calculer cette augmentation dès le début de la période et de maintenir l’ancienne taxe en plus au lieu de la substituer.

 

Lors de la réunion du 9 juillet, les représentants de VEOLIA, tout en présentant leurs excuses ont expliqué que ces erreurs feraient l’objet de régularisation  par reversement du trop versé pour les personnes qui paient par virement ou prélèvement (leur n° de compte bancaire étant connu) et pour les autres abonnés une lettre leur sera adressée qui leur proposera de communiquer leurs coordonnées bancaires. Par ailleurs, il a été précisé qu’il ne sera pas tenu compte de la date limite de paiement et qu’il n’y aurait pas d’envoi de lettre de rappel avant  novembre prochain. Les coordonnées du Service client de VEOLIA EAU BP 77 62802 Liévin Tél :0 810 108 801, on peut aussi appeler la Mairie 03 44 08 28 70.

 

Il a été également indiqué que la taxe pourrait être portée jusqu’à 2€/m3 si les taux qu’obtient le Syndicat pour le financement ne sont pas favorables.

 

Madame le Maire a reconnu qu’elle et son équipe municipale avait insuffisamment anticipé cette question et n’avait pas informé la population des conséquences des décisions qu’ils avaient contribué à prendre dans le cadre du SITEU.

 

On ne peut que déplorer le manque de réactivité des élus qui face à cette question fondamentale de l’assainissement et de l’eau adoptent une attitude pour le moins désinvolte.

 

Il aurait été nécessaire qu’une information large soit faite auprès de la population dès la connaissance des problèmes notamment en l’invitant à la réunion de Conseil du 9 Juillet. (L’Observateur de Beauvais met à jour ce sujet dans un article paru le 29 juin pour Noailles. Les élus ont du le connaître avant)