fbpx

Tag: information

Un agenda pas pratique du tout…

On ne sait de qui est la création la de cet agenda, le 1er adjoint, chargé de la

Communication n’en a pas dit un mot le 21 novembre lors de la dernière Commission, pas plus qu’au Conseil municipal du 15 décembre 2022, pourtant le sujet devait être déjà bien avancé. Y-a-t-il donc un pilote à la Communication municipale ?

Changement de format, perte de l’image local, perte d’informations locales importantes le « Nouvel élan » donné à la communication municipal est étonnant de démonstrations de défaillances en concertation.

Nous allons essayer de voir ce qui ne va pas dans cet agenda. Notre regard sera basé sur nos constats mais aussi sur ce que nous avons entendu ici ou là.

Tout d’abord, le guide avait vocation d’apporter des informations pratiques aux nombreux nouveaux arrivants et à nos anciens qui avaient là un annuaire téléphonique facile : plan de la Commune, liste de commerçants et artisans disparue, passée à la trappe…  Pour les nouveaux, le manque d’information est énorme et pour les anciens, la perte en lisibilité l’est également. Le format est fortement discutable.

On notera le peu d’annonces de commerces locaux alors que l’on y trouve des publicités nationales pas forcément utiles. On appréciera aussi que l’éditeur est dans le Var : il n’y aurait pas dans la proximité communale d’imprimeurs, d’agences de Comm, et bien si, mais le Var….?

La précédente publication était devenue bisannuelle, si celle-ci l’est également, l’agenda inclus est un non-sens, cherchez l’erreur.

Le mot du Maire est une belle répétition de ce qu’il nous a servi 10 à 15 jours plus tôt dans « l’Info Génovéfine », trop de comm rapprochée peut tuer la comm. On notera, encore, que contrairement à la réglementation, les minoritaires n’ont pas eu expression ouverte dans cette publication.

La photo de couverture…. répètée au milieu de la publication, où sont nos belles photos de notre Commune ?

Mais entrons dans le vif de l’information municipal…

Restaurant scolaire : rien sur le repas à 1€ pourtant voté à l’unanimité du Conseil et l’annonce du prix maxi… ?

Sur les renseignements associatifs, on constate un nombre considérable d’erreurs: d’adresses internet, du prénom du Président du Comité des Fêtes rebaptisé Michel au lieu de Mickaël, du lieu et de la cadence des rendez-vous du Club de Loisirs des Aînés Génovéfains également faux.

Tous les numéros de téléphones ou toutes les adresses internet n’ont pas été vérifiés mais avant d’utiliser cet agenda, la prudence serait de contrôler car selon une parution sur le Facebook municipal, il y a même eu erreur sur le numéro communiqué au public pour la police municipale…

Cet agenda pas pratique du tout est le résultat de l’inexistence de la concertation interne dans le cadre de la Commission communication, mais aussi externe avec les associations qui vont subir le fait que des informations non actualisées, fausses, inadaptées, soient diffusées sur un support pourtant officiel de la Commune. Ces niveaux d’erreurs et d’incompétences sont inexcusables.

Le communiqué des élus « Un Nouvel Avenir » adressé aux membres du Conseil municipal le 3 Janvier: ·  Du guide à l’agenda… quelle concertation? 3 janvier 2023

Nos Nouveaux échos du Conseil (7/07/22): l’adjoint à la Communication propose « une application pour ceux qui n’ont pas internet… »

Le 1er adjoint nous présente les différentes applications qu’il a retenu mais pourquoi quand un élu lui en envoie une autre à choisir, il y a quelque ne la retient-il pas? esprit fermé? oubli? incompétence?

La possibilité d’une telle application permettant d’informer mieux la population a déjà été évoquée en Conseil municipal. Le principe en a été accepté, Alain BOSC avait d’ailleurs adressé à Pierre HAUTOT une proposition de choix, elle n’a pas été soumise à la commission et encore moins au Conseil. Dommage pour cet adjoint qui semblait avoir préparé bien ce dossier, c’est loupé. Sa présentation démarre sur une autre bourde, une appli en direction de ceux qui ne sont ni sur internet, ni sur Facebook, c’est pour qui? Trois propositions sont faites et commentées. Les commerçants, les associations auront leurs propres capacités à publier sous contrôle municipal, de qui? Les habitants pourraient signaler les problèmes auxquels ils seraient confrontés. La proposition LUMIPLAN est adoptée à l’unanimité après débat.

Des habitants s’expriment sur un article paru dans le bulletin municipal: l’Info Génovéfine

La publication Facebook d’une riveraine ayant suivi l’enquête

Nos nouveaux Echos du Conseil (11/03/22): la majorité pas très sûre quand même pour refuser la possibilité d’écriture sur le Facebook municipal, malgré la loi et la jurisprudence…

Cet article porte sur la question posée par Gérard CHATIN: b)   L’adjoint en charge de la communication nous  répète à chaque fois qu’il en a l’occasion lors des réunions de la Commission dont il a la charge que « tant qu’il sera là, jamais les minoritaires n’auront droit d’expression par un article sur le Facebook  ou sur le site de la Commune », déjà ce point nous a été refusé dans le cadre du règlement intérieur, il n’a pas été traité. Cette position est contraire à l’esprit de la loi et de la jurisprudence en vigueur. Êtes-vous en accord avec cette position et pour quelle raisons ?

Là encore, Monsieur le Maire à qui la question est pourtant directement posée hésite à répondre clairement et franchement, on sent une part d’hésitation dans sa réponse, comme une gêne. Il finit par refiler le bébé à son 1er adjoint en charge de la Communication, à moins que ce soit ce dernier qui le reprenne au bond, il partira dans ses accusations habituelles et haineuses. La loi ne le regarde pas. Il ose même demander quelle loi? Il lui sera rappelé que maintes textes, jurisprudences traitent de ce sujet. Eric LE GUIENNE cherchera à concilier en posant la question à Gérard CHATIN sur le fait s’il avait déjà demandé à publier ce qui montrerait plutôt que lui n’y serait pas opposé. Pierre HAUTOT ira jusqu’à répondre qu’il n’y a pas de lien entre le Facebook municipal et celui d' »Un Nouvel Elan » (Facebook de la liste de Daniel VEREECKE pour les dernières élections municipales) alors qu’une copie d’écran pris le 23/03/20 le démontre. Ces gens là confondent intérêts personnels et communaux.

Le Facebook communal ne devrait contenir que de l’information communale, ce n’est pas vraiment le cas, il y aussi un peu de promotion personnelle et politique.

Le lien du FB communal avec un FB de groupe est illégal, que dirait-on d’un lien avec un FB politique. Comme est illégal le refus d’expression sur ce FB municipal aux groupes minoritaires, celui-ci devrait être règlementé mais autorisé.

Nous avons relevé nombre de textes sur le sujet qui permettront à tous de s’informer:

  • A Commencer par une directive du Département de l’Isère Inspirée de celle du Ministère de l’Intérieur:

Vers le prochain point débattu en Conseil, les questions des élus: un document pas présenté au Conseil mais intégré dans le PV, un élu récent dans la Commune se le voit reprocher

Lire la suite

18 Septembre, présentation du thriller de Leslye FLORES à la Maison de la Presse à Sainte-Geneviève…

Les élus « Un Nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève » demande une réunion publique pour les différents sujets concernant la Rue de Lachapelle et La Fusée:

LETTRE DE LA LISTE NASG
ADRESSEE A MONSIEUR LE MAIRE :
DEMANDE DE REUNION PUBLIQUE
SUR LA ZONE 2AUI

OBJET : demande d’une réunion publique
sur l’ouverture à la construction de la zone 2Aui
et sur l’aménagement de la rue de la Chapelle
Monsieur le Maire,
De nombreux habitant.e.s s’inquiètent de l’ouverture de la zone 2Aui
à la construction et à l’implantation d’activités artisanales et industrielles
ainsi qu’à l’aménagement envisagé de la rue de la Chapelle. Les habitant.e.s
souhaiteraient surtout avoir des précisions et des compléments
d’informations concernant ces projets et souhaiteraient être consulté.e.s. Une
lettre ouverte appelant au dialogue a même été adressée à l’ensemble du
conseil municipal.
Nous appelons donc à l’organisation par la commune d’une
réunion publique sur ces décisions dans les plus brefs délais.
Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de notre
considération.
Sainte-Geneviève, le 28.05.2021
Les Conseillers Municipaux
« Un Nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève »

Gérard Chatin
Nathalie Cédolin
Alain Bosc
Fabrice Doré

Le suivi des dépenses du Maire sur sa délégation de marchés publics au 8 avril 2021:

Ce document devrait faire l’objet d’un affichage avec le compte rendu?!..C’est la loi
.

Un guide pas vraiment pratique:

En ce moment est distribué le « Guide pratique ». Tout d’abord, il faut signaler que ce support de communication municipale n’est jamais passé en Commission, il a juste été fait état de sa préparation, il y a plusieurs mois d’ailleurs. Pourtant cela aurait au moins permis d’éviter certaines de ces défaillances :

  • Il faut rappeler que tous les supports où il y a expression du maire ou de sa majorité doit ouvrir droit d’expression aux listes minoritaires, c’est la loi.
  • Plutôt qu’élus d’opposition, il aurait été préférable d’intituler les élus des deux listes minoritaires sous l’intitulé « Elus minoritaires », par exemple, ou encore par l’intitulé des listes ce qui aurait l’avantage de clarifier la situation locale. Les interroger n’aurait rien coûté.
  • Page 16 : le changement des horaires de tonte ou autres travaux mécaniques extérieurs fait l’objet d’une information et renvoie sur le site de la Commune, le seul arrêté que l’on trouve sur le site de la Commune ( à cette date) est celui du 1er juillet 1994 signé par Maurice OBJOIS, Maire de l’époque. Les élus « Un Nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève » avaient proposé la refonte du site internet  avec insertion des arrêtés municipaux en vigueur lors de la 1ère réunion de la réunion communication, on ne peut que déplorer l’absence de mise en œuvre de cette idée jugée bonne par l’adjoint à la communication lors de cette réunion.
  • Page 33 : il est indiqué que le CLAG se réunit une semaine sur deux au Centre Yves MONTAND alors que son lieu traditionnel de réunion est la salle polyvalente
  • Dans les Commerces : il manque VRAC AVENIR… (voir le commentaire à cet article)

Il est possible que cette énumération ne soit pas exhaustive…

Les élus « Un Nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève » ont apporté de vraies contributions au débat d’orientation générale qu’ils ont de mandé pour le Conseil municipal du 11 février 2021:

Alors qu’ils ont demandé, conformé à la loi, un débat d’orientation générale, les élus « Un Nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève » ont produit des éléments de réflexion et d’échanges qui ont permis qu’il se tienne dans des termes de bon niveau et tout à fait intéressant pour notre Commune.

Article L2121-19

Modifié par LOI n° 2015-991 du 7 août 2015 – art. 82

Les conseillers municipaux ont le droit d’exposer en séance du conseil des questions orales ayant trait aux affaires de la commune. Dans les communes de 1 000 habitants et plus, le règlement intérieur fixe la fréquence ainsi que les règles de présentation et d’examen de ces questions. A défaut de règlement intérieur, celles-ci sont fixées par une délibération du conseil municipal.

A la demande d’un dixième au moins des membres du conseil municipal, un débat portant sur la politique générale de la commune est organisé lors de la réunion suivante du conseil municipal.

L’application du deuxième alinéa ne peut donner lieu à l’organisation de plus d’un débat par an.

Les suites et le contenu de ce débat dans Nos échos du conseil, dans les jours qui viennent…

La démographie de notre Commune et les échéances
du SCOT et d’une éventuelle révision du PLU.

Conclusion d’une analyse financière adressée à tous les élus

Peu à dire sur les chiffres du fonctionnement, sur lesquels les marges sont étroites d’ailleurs notamment en dépenses. Sur les recettes, la marge est également étroite dans la mesure où notre fiscalité a atteint des niveaux supérieurs à ceux de la strate. Il est toutefois toujours possible de compter sur de la construction industrielle ou commerciale.

Par contre, sur l’investissement, il apparait que la Commune a pallié aux manques de subventionnement par l’emprunt et l’autofinancement. Le niveau très clairement inférieur de subvention en est une démonstration, le niveau d’emprunt proportionnellement élevé venant la corroborer.

La question du sous-investissement pose également la question du sous-équipement.

A partir du 22 Janvier: changement d’horaires des déchetteries de l’Oise

Suite à la mise en place du couvre-feu national à 18h, les horaires d’ouverture de nos déchetteries seront aménagés à partir du vendredi 22 janvier.

Afin de vous garantir une amplitude d’ouverture favorable pour l’évacuation de vos déchets, toutes les déchetteries du SMDO ouvriront les après-midis de 13h30 à 17h30 (au lieu de 14h à 18h).

Un communiqué du Centre Yves MONTAND:

Chers Adhérents,

Après plusieurs jours d’attente concernant les modalités de ce déconfinement progressif, nous sommes heureux de pouvoir ouvrir, même de façon timide, les portes du Centre Yves Montand.

A compter de ce jour, le judo, la danse et la zumba enfants peuvent reprendre, bien sûr dans le strict respect des règles sanitaires en vigueur. Pour mémoire les accompagnants doivent rester à l’extérieur des locaux.

Pour ce qui est des autres activités sportives pour les mineurselles pourront, si les conditions sanitaires ne changent pas, reprendre en présentiel à compter du lundi 4 janvier.

Concernant toutes les activités en intérieur, qu’ elles soient sportives, de loisir ou culturelles, la date annoncée est le 21 janvier, toujours sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire. D’ici cette date, les cours en visio ou sous forme de vidéos / tutos continueront.

Toute l’équipe du CYM vous souhaite de passer de bonnes fêtes et a hâte de vous retrouver.

La Rue LEJEUNE est désormais en sens unique:

Il n’aurait pas été inutile de prolonger la bande blanche au sol sur toute la largeur de la rue.

Suite à l’implantation des logements et des cabinets médicaux, depuis hier, la Rue LEJEUNE a été mise en sens unique dans la direction de la Route Nationale à la Rue de Lachapelle. Elle est donc en sens interdit de la Rue de Lachapelle vers la Route Nationale. Merci de faire attention…

Dans le Courrier picard (1/03/20): les consignes officielles face au coronavirus…

Une présentation exemplaire et/mais une trésorerie qui se dégrade….. (extrait de Nos Echos du Conseil du 15/11/18):

3)Assurances – Renégociations des contrats – Attributions des marchés:

Madame le Maire donne la parole à Pierre HAUTOT qui a encadré la procédure d’attributions de marchés publics. Un marché avait été conclu pour 4 ans en 2014, il doit être reconsidéré pour la période 2019-2023. Une présentation de qualité nous est faite par projection d’un Power Point.

Il rappelle le montant du précédent marché qui s’élevait à 48 265,96€ et se décomposait en Dommages des Biens : 2126,84€ ; Responsabilité civile : 6 086,29€ ; Véhicules : 3 387,20€ ; Protection juridique : 630,30€ ; Protection des élus : 121,59€ ; Prestations statutaires : 35 913,04€. Pierre HAUTOT rappelle l’objectif de maintenir le niveau d’assurance, d’une part, et de réduire les coûts, d’autre part. Il rappelle les critères de choix des offres qui reposent sur une note fixée à 60% sur le montant de l’offre et à 40% sur la technicité de l’offrant.

Globalement, alors qu’il y avait 4 compagnies qui ont fait des offres c’est GROUPAMA qui est ressorti comme le mieux disant. Les cotisations annuelles d’assurance de la Commune seront ramenées à 30 359,79€ soit une économie de 17 906,17€. Le niveaux de service est maintenu et même amélioré sur certains points.

Pierre HAUTOT remercie différentes personnes qui l’ont accompagné dans la procédure, il est lui-même remercié et félicité par Christelle MARIN, adjointe aux finances.

Thierry REMOND interroge sur qui a fixé la répartition des critères de choix.

Jacqueline VANBERSEL l’informe qu’ils sont fixés par la loi.

Le choix de GROUPAMA est validé à l’unanimité du Conseil.

 

Commentaire : Il y en a un qui se permet de trouver inutiles des questions sur le compte d’emplois auquel il ne comprend sans doute pas grand-chose mais qui, bien que membre titulaire de la Commission d’appel d’offres, trouve sans doute normal de poser question sur les règles de répartition qu’il devrait  connaître depuis 4 ans qu’il siège dans cette commission…. Enfin qu’il y est inscrit… y siège-t-il réellement ?

Un réel satisfécit à Pierre HAUTOT pour cette présentation claire et sérieuse comme on en aimerait en voir plus souvent. Merci pour les économies.

4) Emprunt – Réalisation d’un emprunt:

Madame le Maire donne la parole à Christelle MARIN, adjointe aux finances. Celle-ci informe que le transfert de compétences a conduit à une baisse de la trésorerie municipale et qu’il est donc nécessaire d’emprunter pour pouvoir réaliser la construction du restaurant scolaire. Elle informe d’un montant de 800 000€.

Trois établissements ont été consultés : le Crédit agricole, la Caisse d’Epargne et la Banque Postale, c’est cette dernière qui est retenue pour emprunt sur 20ans et 7mois.

Le vote est acquis à l’unanimité.

Commentaire : La trésorerie de la Commune deviendrait plus tendue du fait des transferts des compétences…. ?

Nos visites en novembre: un peu moins de visites mais un peu plus de pages visitées…

Les 5 articles les plus visités:

Dossier assainissement: 252 visites

Une initiative citoyenne pour le 17 novembre à Sainte-Geneviève (Gilets jaunes): 211 visites (article retiré, évènement passé)

Au revoir et regrets (article de Philippe MARCOTTE paru dans notre bulletin d’octobre 2018): 196 visites

Le suivi des présences au Conseil municipal à la suite de la réunion du 15.11.18: 112 visites

Un article paru dans l’Observateur du 28 Octobre 2016: 72 visites

 

Il semblerait que la diversification des visites produisent une diversification des articles visités. Il est curieux qu’un article paru en octobre 2016 paraisse dans ce hit.

 

 

Dans Oise Hebdo (17/10/18): une salle inaugurée…

 

La réponse que nous a faite la Mairie de Fleurines à propos du coût de cette salle:

« Suite à votre demande nous vous informons que le coût de la salle Firmin Declercq est de 730 000 euros.

Il faut rajouter l’équipement (tables chaises cuisine 15000 euros vidéo projecteur, écran et divers petits matériels) et les extérieurs (parking, espaces verts etc)

Ce qui représente un coût d’environ 900 000 euros TTC au total »

On se peut comparer avec ce que va nous coûter notre futur salle

L’article complet en téléchargeable PDF

Dans l’Observateur de Beauvais (30/11/18): un article sur l’accueil des nouveaux habitants

L’article complet en téléchargeable PDF

Le Parisien et Le Courrier picard (29/11/1/) proposent, l’un et l’autre, un article sur les fusions de Communes….

Un sujet à réflexion dans le cadre de la préparation des municipales de 2020, il vaut toujours mieux maîtriser que subir:

 

 

 

L’article complet en téléchargeable PDF

L’article complet en téléchargeable PDF

Dans Le Parisien (27/11/1/): un article sur un une ville où se conduit une expérience de démocratie participative

L’article complet en téléchargeable PDF

Dans le Courrier picard (28/11/18): Un article sur un problème qui touche nos jeunes….

 

L’article complet en téléchargeable PDF

Aux Marais, commune de moins de 800 habitants, présente sa programmation culturelle:

 

Réunion du 6 novembre: des solutions pour le Petit Fercourt….

Le 6 novembre 2018, à 19h, s’est tenue une réunion publique en direction du Petit Fercourt.  Cette réunion avait pour objectif de présenter les projets pour faire face à d’éventuelles menaces de nouvelles inondations dans le quartier. Elle faisait suite à la mobilisation des habitants, le 6 juin dernier, qui avaient participé nombreux à une réunion citoyenne au café du Petit Fercourt. Lors de cette réunion, il avait été annoncé que rien n’était possible 2 ans et demi: il fallait des études, des marchés, des travaux, des financements,….. selon le 1er adjoint au Maire venu y participer. Pourtant désormais, on nous annonce une opération de travaux qui serait terminée pour la fin de l’été prochain, soit moins d’un an.

Le projet présenté lors de la réunion du 6 novembre repose sur la mise en place d’un bassin de rétention entre les maisons de la rue de Laboissière et la ferme FALEMPIN qui en cas de trop plein se déversera dans une mare rénovée sur la rue de Méru situé là où se trouve actuellement le parking de « covoiturage ».

L’information important de cette réunion est que ce qui était impossible il y a 3 mois à moins de 2 ans et demi le devient en moins d’un an. La mobilisation a payé.

Il n’a rien été dit sur l’acquisition nécessaire des terrains pour l’implantation du bassin de rétention lors de la réunion du 6 novembre, pas plus que lors du Conseil municipal du 15 novembre d’ailleurs…..

 

Le montage déscriptif du projet présenté le 6 novembre en télécharge PDF

Les visites du site sur Octobre 2018:

 

 

Les articles les plus visités:

Dans l’Observateur de Beauvais (23/11/18): une initiative intéressante de Laboissière-en-Thelle

 

L’article en téléchargeable PDF

La liste Un Nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève avait cette idée dans ses propositions….

 

 

Dans l’Observateur de Beauvais (23/11/18): Un article sur le Conseil municipal du 15 novembre 2018

L’article complet en téléchargeable PDF