fbpx

Catégorie : ACTUALITES

Nos Nouveaux échos du Conseil (26/01/23): le final, même les bonnes habitudes se perdent…

Pour conclure ce Conseil, il n’y a pas de question des élus, quoi que:

Ce Conseil municipal de début d’année, en 6 points, dont 5 portant sur des demandes de subventions ,l’autre sujet, celui du distributeur de légumes, n’ayant jamais été même évoqué en Commission montre tout le mépris que ce Maire et sa majorité ont pour le fonctionnement du Conseil municipal, autres démonstrations: le nombre de questions posées, par les seuls élus minoritaires, les élus majoritaires ne s’en posent sans doute pas, restées sans réponse.

Le Maire va clore la séance mais est interrogé sur la date d’un prochain Conseil, la question semble un peu décontenancé le Maire qui avait pourtant pris la bonne habitude d’annoncer le (voire les) prochain Conseil municipal en fin de réunion. Même les bonnes habitudes, qu’ils instaurent, se perdent et vite encore…

Les questions des élus, qu’ils soient majoritaires ou minoritaires, trouvent leur légitimité dans l’exercice démocratique de nos mandats. Depuis plus de 2 ans, conformément à la loi et à notre règlement intérieur, que nous nous soumettons à cette pratique, jamais aucune question n’est revenue avec une réponse claire et précise, négative ou positive, cela démontre tout le respect que l’exécutif a envers les élus de ce Conseil. En ce début d’année, période de vœux, il était nécessaire d’en faire la remarque.

Point précédent: 6) Demandes de subvention réhabilitation du monument aux morts.

11 et 12 Février , Mégas Lotos à Noailles

Nos Nouveaux échos du Conseil (26/01/23): réhabilitation du monument aux morts…

6) Demandes de subvention réhabilitation du monument aux morts.

Jean-Louis AGNES ironise sur l’emplacement du monument aux morts qui selon lui serait mal placé. Sans doute ignore-t-il qu’il a déjà fait l’objet d’un déplacement il y a environ une vingtaine d’années?

C’est encore, oui encore, Jean-Louis AGNES qui présente ce sujet qui et quelques échanges. On apprend que le Président de la section locale de l’UMRAC n’a même pas été consulté, une habitude. Les partenaires cela n’existe pas avec cette majorité. Pire que sachant que ce Président ne se représente pas lors de la prochaine assemblée générale, on attendra son successeur. Celui qui a passé plusieurs décennies au sein de l’Association, a donné du temps, de l’esprit,… on s’en moque. Place au suivant. Thierry REMOND rappelle qu’il faut respecter la mémoire de ceux qui ont réalisé ce monument. Fabrice DORE qu’il y a des noms à ajouter dessus.

Plan de financement de réfection du monument aux morts.

Points précédent: 5) Demandes de subvention mise en souterrain – BT / EP / RT – Rues du Placeau et du Bec au Vent – Phase 3.

Point suivant: le final

Nos Nouveaux échos du Conseil (26/01/23): enfouissement des lignes, subventions…

5) Demandes de subvention mise en souterrain – BT / EP / RT – Rues du Placeau et du Bec au Vent – Phase 3.

Toujours Jean-Louis AGNES qui présente cet énième sujet de demande de subvention.

On va finir par croire qu’il n’y a que Jean-Louis AGNES qui fonctionne dans cet exécutif municipal puisqu’il va avoir présenté tous les sujets de Conseil, pourtant il s’agit de demandes de subventions. L’approche par la question finance pourrait avoir du sens. Ses présentations tiennent plus du monologues que du souhait de réellement informer les élus, voire les concitoyens présents, ou en ligne. Demande de subvention, on vote unanimement.

Point précédent: 4) Demandes de subvention – Travaux de création et de réhabilitation de l’éclairage du stade Christophe Dallongeville.

Point suivant: 6) Demandes de subvention réhabilitation du monument aux morts.

Exposition de peintures à Ponchon…

Nos Nouveaux échos du Conseil (26/01/26): éclairage du stade… tardif pour les élus!

4) Demandes de subvention – Travaux de création et de réhabilitation de l’éclairage du stade Christophe DALLONGEVILLE.

C’est encore Jean-Louis AGNES qui présente ce sujet sur une demande de subvention pour l’éclairage du stade.

L’adjoint aux travaux reconnait, lui-même, que ce sujet n’a jamais été même évoqué en Commission et s’en excuse presque. Il explique qu’il a fallu monter un dossier en urgence pour la Communauté de Communes et une demande financement dans le cadre de son Fond de Développement Communautaire ce alors que le Bureau de la Thelloise se réunit ce jour pour les attributions. Cette précision montre combien cette majorité fonctionne sur projets: pas de présentation en commission, dossier de financement bouclé dans des conditions discutables,… qu’en serait-il si le Conseil ne donnait pas avis favorable ce qu’il fait à l’unanimité, ce soir encore sur ce point? A quoi sert le Conseil municipal, n’est-il qu’un Comité Théodule d’enregistrement. Ce n’est que par un document reçu par courriel, le mercredi 25 janvier, la veille du Conseil que les élus sont informés de ce point. Il est sans doute utile d’éclairer le stade, il est sûrement indispensable d’éclairer les élus sur le sujet avant. Curieusement, il n’y a que Nathalie CEDOLIN et Fabrice DORE qui demandent des compléments d’informations. Les réponses seront d’ailleurs plutôt évasives.

Le plan de financement de l’éclairage du stade.
Le positionnement des éclairages.

Point précédent: 3) Demandes de subvention travaux d’éclairage public – Programmation 2023 – Diverses rues.

Point suivant: 5) Demandes de subvention mise en souterrain – BT / EP / RT – Rues du Placeau et du Bec au Vent – Phase 3.

Le Courrier picard (27/01/23): les voeux du Maire de Sainte-Geneviève

Les crêpes de l’APEEPM

Nos Nouveaux échos du Conseil (26/01/23): subventions pour l’éclairage public

3) Demandes de subvention travaux d’éclairage public – Programmation 2023 – Diverses rues.

Jean-Louis AGNES présente également ce point sur l’éclairage public et son financement.

Il s’agit de financer un plan 2023 d’implantation d’éclairage led. Ce point revient ponctuellement et l’on est en droit de s’interroger s’il ne serait pas plus favorable, plus souhaitable d’avoir un plan pluriannuel de réalisation et de financement. On peut penser que la situation du réseau d’éclairage est connue, que les programmes de subventions le sont aussi. Vote unanime et sans question du Conseil municipal.

Point précédent: 2) Approbation d’une convention d’occupation temporaire du domaine public communal pour l’installation d’un distributeur automatique de fruits et légumes.

Point suivant: 4) Demandes de subvention – Travaux de création et de réhabilitation de l’éclairage du stade Christophe Dallongeville.

Nos Nouveaux échos du Conseil (26/01/23): des robots à la place des commerçants…

2) Approbation d’une convention d’occupation temporaire du domaine public communal pour l’installation d’un distributeur automatique de fruits et légumes.

Cette majorité qui propose d’installer un distributeur automatique de fruits et légumes a-t-elle réfléchit au type de société qu’elle nous propose alors que dans notre Commune un commerce varié avec un Super U qui vient de faire des travaux extraordinaires pour encore mieux répondre aux besoins, Vrac avenir qui a bien du mal à se faire une place et propose des produits frais et de qualité, une station service-épicerie, une AMAP qui peine et amène des légumes de producteurs locaux, des boulangers de qualité, un libraire, … et d’autres, …. sans parler de tout ce qu’il y a autour de nous, dans les Communes voisines… ils viennent leur dire « c’est pas mal, mais ouvrez jusqu’à minuit, voire toute la nuit, les machines  »

Le débat est presque tendu sur ce point présenté par Jean-Louis AGNES, pourquoi lui, encore? Mal présentée, cette implantation qui fait l’objet d’une demande depuis un an auprès de l’exécutif municipal, jamais présentée en commission, ne fait même pas l’objet d’un chiffrage sur le coût des travaux qu’elle va engendrer. La réponse sur ce point faite par l’adjoint aux travaux à une question de Thierry REMOND est indigne d’un élu responsable. Gérard CHATIN engage le débat en opposition à cette installation. Il n’évoque pas le fait du possible conflit de favoritisme, en effet, si ce projet constitue un réel besoin pour la Commune, un appel à concurrence aurait dû être réalisé. Qu’en sera-t-il si demain un autre distributeur veut s’installer: pains, pizzas, fleurs, DVD, … et quoi d’autres encore. Ces élus majoritaires se moquent des besoins réels, de l’intérêt général, mais sont prêts à installer n’importe quoi sur la place du village qui a déjà pourtant bien du mal à rester propre et à répondre aux besoins de stationnement, au profit de quelques-uns qui achètent choux ou carottes à minuit. Six élus votent contre Gérard CHATIN et le pouvoir d’Alain BOSC, Nathalie CEDOLIN, Fabrice DORE, Thierry REMOND et le pouvoir de Beriza ZIEGLER.

Après une telle décision, voilà ce à quoi pourrait ressembler notre place en suivant les idées de cette majorité. Comment pourront-ils refuser à d’autres ce qu’ils viennent d’accepter à celui-là? Ces élus sont inconséquents.

Point précédent: 1) Demandes de subvention pour un projet d’extension et d’amélioration du système de vidéosurveillance.

Point suivant: 3) Demandes de subvention travaux d’éclairage public – Programmation 2023 – Diverses rues.

Nos Nouveaux échos du Conseil (26/01/23): subvention pour la vidéosurveillance

1) Demandes de subvention pour un projet d’extension et d’amélioration du système de vidéosurveillance.

En l’absence de Xavier BOULIN, Conseiller délégué en charge de la sécurité, c’est Alexandrine DUTERTRE, policière municipale qui présente le sujet. Dans cette vidéo on verra l’adjoint à l’urbanisme exprimer son manque de compréhension face à un sujet qui porte sur le plan de financement ci-dessous qu’il est devrait avoir étudié en tant qu’adjoint.
Le plan de financement accompagnant la demande de subvention.

Le sujet amène des questions sur le bon fonctionnement de la vidéosurveillance par Dominique LABRRE, puis par Nathalie CEDOLIN. La policière municipale, appuyée par le Maire assure que nos installations sont efficaces. Elle apporte des précisions sur les orientations souhaitées par le Maire en matière de sécurité qui prote sur la bonne lecture des plaques d’immatriculation, elle indique que les nouvelles caméras sont particulièrement adaptées sur ce point. Vote unanime du Conseil municipal.

Point précédent: – Décisions du Maire prises dans le cadre de ses délégations (Article L.2122-22 du code général des collectivités territoriales).

Point suivant: 2) Approbation d’une convention d’occupation temporaire du domaine public communal pour l’installation d’un distributeur automatique de fruits et légumes.

Les ateliers de la Chouette famille pour février:

Nos Nouveaux échos du Conseil (26/01/23): les dépenses déléguées

– Sujet: Décisions du Maire prises dans le cadre de ses délégations (Article L.2122-22 du code général des collectivités territoriales).

Le Maire fait un rapide commentaire des quelques sujets de dépenses réalisées depuis le dernier Conseil Municipal. Il évite, toutefois, d’évoquer la dernière ligne du document remis sur table pour ce sujet.

Conformément à la réglementation, le Maire rend compte des dépenses qu’il a effectuées depuis le dernier Conseil municipal. Il donne des explications sur le relevé topographique qui correspond aux terrains du presbytère récemment acquis par la Commune. Il n’en donne beaucoup moins sur les autres lignes de dépenses et aucune sur la dernière qui pourrait pourtant soulever des questions de plusieurs ordres. Il demande un vote à l’issue de sa présentation alors que celui-ci n’est pas de règle, il n’y a d’ailleurs pas de vote.

Point précédent:  – Approbation des procès-verbaux des séances des 24 novembre et 15 décembre 2022.

Point suivant: 1) Demandes de subvention pour un projet d’extension et d’amélioration du système de vidéosurveillance.

Nos Nouveaux échos du Conseil (26/01/23): l’approbation des PV des 24 novembres et 15 décembre 2022

– Sujet: Approbation des procès-verbaux des séances des 24 novembre et 15 décembre 2022.

Le PV du 24 Novembre n’ayant pu être présenté au Conseil municipal du 15 Décembre, ce Conseil est amené à se prononcé sur les deux PV en même temps.

Les deux procès-verbaux sont validés à l’unanimité des Conseillers, celui du 15 Décembre fait toutefois l’objet d’une abstention de Thierry REMOND qui était absent lors de cette séance. Le procès-verbal du 24 novembre avait, lui, l’objet de plusieurs demandes de modifications par les élus « Un Nouvel Avenir », des omissions importantes qui ont été ajoutées ce qui explique le vote unanime. Celui du 15 Décembre 2022 n’a fait l’objet d’aucune remarque ou modification.

Point précédent: ·  Nos Nouveaux échos du Conseil (26/01/26): l’introduction par le Maire et l’appel des présents, lumière pour les élus…

Point suivant:  – Décisions du Maire prises dans le cadre de ses délégations (Article L.2122-22 du code général des collectivités territoriales).

Nos Nouveaux échos du Conseil (26/01/23): l’introduction par le Maire et l’appel des présents, lumière pour les élus…

Pierre HAUTOT, désigné Secrétaire de séance, fait l’appel des présents.

Quinze Conseillers présents à ce premier Conseil de 2023, 7 pouvoirs, 5 pour la liste « Un Nouvel élan », un pour « Un Nouvel Avenir et un pour « Force Développement-Progressons ensemble ». Avec un peu plus de 92% de présence la liste « Un Nouvel Avenir » est toujours en tête, suivie à 81,30% par la liste « Un Nouvel Elan » et « Force Développement -Progressons ensemble » à 64%. Le Maire propose, une nouvelle fois, à Dominique LABARRE d’être secrétaire qui refuse, il désigne alors Pierre HAUTOT. Le Maire tenant à son petit cadeau de début d’année offre une lampe de poche à chaque élu, peut-être pour qu’ils puissent sortir après 23h. 6 personnes dans le public, pas de représentant de la presse.

9 Février, le Bus pour l’emploi du Département est à Sainte-Geneviève

L’USSG recherche des renforts féminins

Tempête, le 12 février, au Centre Yves MONTAND…

Le calendrier de la Malle solidaire Génovéfine pour février

Un atelier théâtre proposé par la bibliothèque municipale sur 2 week-end, en mars et avril…

Les Archichroniques, des conférences sur des faits divers de l’Oise

L’ordre du jour du Conseil municipal du 26 Janvier 2023:

Prochain Conseil municipal:

Le prochain Conseil municipal se tiendra le Jeudi 26 Janvier 2023, à 20h30. L’ordre du jour sera sur ce site dès que connu.

Le Courrier picard (12/01/23): l’annonce d’une nouvelle préfète

Courrier picard (30/12/22): un article sur la démographie de l’Oise