fbpx

Tag: enfouissement des lignes

Les Drôleries de la Génovéfine: Deux ans après, le Maire fait le scoop avec des projets engagés sous le précédent mandat…

Parking du Centre Yves MONTAND, Rue du Placeau et Rue de l’Avenir: des annonces déjà prévues sous le mandat de Jacqueline VANBERSEL et seulement engagées maintenant avec deux ans de retard.

En « parlant aux oiseaux », Monsieur le Maire nous fait part du projet du parking du Centre Yves MONTAND réalisé avec des modifications profondes par rapport à ce qui avait été voté par le Conseil municipal en 2019 qui prévoyait un aménagement en revêtement drainant avec le moins de goudron. Cet équipement avait été voté à l’unanimité, y compris donc par les dissidents devenus majoritaires aujourd’hui qui se sont pourtant empressés de modifier le projet sans demander aucun avis aux nouveaux élus que ce soit en Commission ou en Conseil municipal.

Quant au parking derrière le restaurant scolaire, il était lui aussi prévu au côté du projet de crèche, abandonné dans des conditions douteuses par la majorité.

En ce qui concerne la rue du Placeau, là aussi, prévision ancienne, mais en même déclarer par un Maire qui était le 1er adjoint du précédent mandat (2014-2020) et Conseiller municipal majoritaire de 2008 à 2014 que la commune a pris beaucoup de retard dans les décennies précédentes c’est faire aveu de manque et/ou de défaillance, lui qui a tout voté, ses amis également d’ailleurs, jamais rien trouvé à redire même après avoir fait dissidence forcée avec la Maire dont il était le 1er adjoint.

Quand à l’enfouissement, heureusement qu’au départ de cette initiative, il y a la ‘initiative d’ENGIE, un peu de forcing des élus NASG et un adjoint aux Travaux (Jean-Louis AGNES) un peu mieux à l’écoute que les autres membres de l’exécutif municipal, sinon il n’en n’était pas question..

Les trottoirs de la rue l’Avenir étaient annoncés déjà en 2019 également.

Si l’Info Génovéfine, c’est nous annoncer des scoops d’il y a 2 ou 3 ans… c’est pas terrible…! On ne sent toujours pas le Nouvel élan pour Sainte-Geneviève.

Voir, à ce sujet le commentaire d’Eric MAURIERAS, ancien Conseiller municipale: Eric MAURIERAS dans Des habitants s’expriment sur un article paru dans le bulletin municipal: l’Info Génovéfine

Nos nouveaux Echos du Conseil (11/03/22): éclairage et enfouissement des lignes, des travaux en vue.

Jean-Louis AGNES, adjoint aux Travaux a présenté ces points concernant l’éclairage public et l’enfouissement des lignes sur la Rue du Placeau et les rues attenantes.

Cet article concerne les points suivants de l’ordre du jour:

Travaux:

2) Travaux d’éclairage public — programmation 2022 — diverses rues

3) Demande de subvention travaux d’éclairage public – programmation 2022 — diverses rues

4) Travaux rue du Placeau — tranche 1 – Mise en souterrain — Basse Tension (BT) / réseau Eclairage Public (EP) et le Réseau télécom (RT)- Rue du Placeau et rue du 8 mai 1945

5) Demande de subvention – travaux rue du Placeau — tranche 1 – Mise en Souterrain — Basse Tension (BT) / réseau Eclairage Public (EP) et le réseau RT- Rue du Placeau et rue du 8 mai 1945

6) Travaux rue du Placeau — tranche 2 – Mise en Souterrain — Basse Tension (BT) / réseau Eclairage Public (EP) et le réseau RT- Rue du Placeau-Chemin du Four à Chaux-Rue du Bec au Vent-Ruelle Bon

7) Demande de subvention – travaux rue du Placeau — tranche 2 – Mise en Souterrain — Basse Tension (BT) / réseau Eclairage Public (EP) et le réseau RT- Rue du Placeau-Chemin du Four à Chaux-Rue du Bec au Vent-Ruelle Bon

Ces points de prendre délibération pour engager des travaux d’éclairage en led pour les rues puis pour l’enfouissement sur les Rues du 8 mai 1945, du Placeau, du Four à Chaux, du Bec au Vent et Ruelle Bon. En 2025, selon l’adjoint aux Travaux, toute la Commune sera en éclairage led à raison de 80 poteaux par an. Par ailleurs, l’enfouissement des lignes sur la totalité de la rue du Placeau et de rues attenantes, constitue une véritable avancée. Des subventions sont demandées au SE60. Gérard CHATIN a émis le souhait que soit établi une plan pluriannuel d’enfouissement. Cette démarche n’est pas étrangère aux demandes des élus « Un Nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève » de traiter les questions plus globalement en allant chercher les financements qui existent, pendant qu’ils existent encore.

Au regard de la vétusté de ses infrastructures d’éclairage public et de la nécessité de réaliser des travaux afin d’assurer la sécurité des usagers, de réaliser des économies de fonctionnement et d’aboutir à un réseau performant, a commencé un projet de rénovation de ses installations. Dans le cadre de la continuité de ce projet, il est proposé que la collectivité soit accompagnée par le Syndicat d’ Energie de l’Oise (SE60) pour l’année 2022 afin de passer un certain nombre d’éclairage en led.

Les dépenses afférentes aux travaux 33 325,21 € (montant prévisionnel du fonds de concours sans frais de gestion et avec subvention). Les dépenses relatives aux frais de gestion 3 636,38 €. Le Conseil municipal a pris acte que les travaux ne pourront être réalisés qu’après versement d’une participation à hauteur de 50% du SE60.

La Commune décide la programmation et la réalisation des travaux d’Eclairage Public aérien dans diverses rues pour l’année 2022 dont le coût total prévisionnel s’élève à la somme de 45 454,71 HT. Il est demandé une subvention de 16 200€ ht pour la rénovation de l’éclairage public communal auprès du Département de l’Oise au titre de l’Aide aux Communes.

Notre présence aux Commissions paie et certains adjoint ont une écoute correcte même s’il faut savoir
insister pour être écoutés et faire entendre la voix de la population.
Lire la suite

Extrait de Nos échos du Conseil du 9/09/21: Rien dans l’immédiat, rien pour l’avenir…

  • 7) Syndicat d’Energie de l’Oise (SE60) – Rapport d’activité 2020:

Monsieur le Maire donne la parole à Hervé KRAUZÉ qui doit présenter le rapport, il précise qu’il ne l’a reçu que quelques jours auparavant et qu’il n’a pu en prendre entièrement connaissance. Il en présente quelques éléments.

Alain BOSC interroge sur la question de l’enfouissement qui représente une part importante de l’activité de SE60, plus de 30%. Il lui est rétorqué par plusieurs membres de l’exécutif que c’est coûteux. Gérard CHATIN reprend le sujet en rappelant qu’il ne faudrait pas se trouver dans la situation que nous avons connue pour l’assainissement qui était plutôt bien subventionnée auparavant et qu’il l’est beaucoup moins bien désormais, l’Agence de l’eau et autres bailleurs de fonds considérant qu’il faut passer à d’autres priorités. A l’avenir l’enfouissement des lignes pourraient connaître la même évolution et être complètement à la charge des communes, les réparations pourraient être également à la charge des collectivités qui n’ont pas enfoui… Plusieurs membres de l’exécutif expriment, à nouveau, et presque en cœur, leur avis de coût élevé de l’enfouissement. Gérard CHATIN leur rétorque que l’on peut très bien établir un plan et le réaliser sur une durée de 10 à 15 ans.

Il est pris acte du rapport du SE60.

Commentaire : Sans sur le rapport, mais ceux qui attendaient des visionnaires avec le changement d’équipe en seront pour leur déception…

Aller sur la page du SE60 consacrée à l’enfouissement

Le rapport-dactivites-SE60-2020