fbpx

Tag: rue du placeau

Nos Nouveaux échos du Conseil: tous les points de l’ordre du jour du Conseil du 24 Novembre 2022:

 – Approbation du procès-verbal de la séance du 18 octobre 2022.

Décisions du Maire prises dans le cadre de ses délégations (Article L.2122-22 du code général des collectivités territoriales).

Questions des élus:

a) Question posée par Fabrice DORE au nom des élus « Un Nouvel Avenir » :

Monsieur le Maire,

Veuillez trouver ci-après la question orale que nous souhaitons poser au prochain conseil municipal le jeudi 24 novembre 2022.

A l’occasion de la délibération du conseil municipal concernant l’acquisition des terrains de la menuiserie Denis, par l’intermédiaire de l’EPFLO, il a été question de l’éventualité de la construction d’une résidence sénior. Cette idée est revenue récemment dans le cadre des réunions de la commission urbanisme. Nous sommes favorables à cette idée d’autant que le secteur même au-delà de Sainte-Geneviève est peu pourvu de ce type de structure et que les besoins existent. Cependant à l’occasion des réunions d’urbanisme, il est apparu qu’une véritable réflexion collective sur ces besoins et le type de résidence était nécessaire. Serait-il possible d’engager cette réflexion, en partenariat avec le CCAS, dans le cadre d’un groupe de travail par exemple ?

En vous souhaitant bonne réception,

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes salutations distinguées.

b) Question posée par Beriza ZIEGLER élue Force et Développement – Progressons Ensemble :

Lors du conseil municipal du 14 /06/2022 nous avons délibéré à la majorité des voix, sur la délégation du pouvoir du Maire. 

Au point numéro 10 : Accepter les dons et legs qui ne sont grevés ni de conditions ni de charges.

M. le maire nous précise qu’en 2021, les gens du voyage voulaient nous dédommager à hauteur de 300 ou 500€, mais que malheureusement il n’a pu accepter par manque de délégation dans ses pouvoirs.

Été 2022, les gens du voyage réinvestissent le même lieu. Nous avons été dans l’obligation de mettre deux bennes à disposition afin de garder notre commune propre, ce qui a coûté entre 700 et 800€.

Nous apprenons avec étonnement lors du conseil municipal du 13 septembre 2022, que le patriarche des gens du voyage était revenu pour faire cette même démarche, à savoir dédommager la commune de 500€, mais que cette requête a été refusée.

Pourquoi aller à l’encontre d’une décision prise par le conseil municipal ?

Quelles sont les motivations de ce refus ?

Une clôture inattendue provoquée par Dominique LABARRE

Nos Nouveaux échos du Conseil: plan de financement de la Rue du Placeau

Cet article traite du point: 6) Demandes de subventions pour la rue du Placeau. , de l’ordre du jour

En l’absence de Jean-Louis AGNES, parti s’occuper d’un feu à La Fusée, c’est le Maire qui présente ce point

Le Maire présente le projet de financement actualisé de nouvelles demandes de subventions pour la 1ère tranche de travaux de la Rue du Placeau, de la Place de la Mairie à la Rue du Bec au Vent. A part un remarque sur les documents de Fabrice DORE, ce plan ne pose pas de problème et est adopté à l’unanimité.

Le plan de financement actualisé présenté au Conseil

Point Précédent: Nos Nouveaux échos du Conseil (24/11/22): unanimes, encore, pour les voyages scolaires.

Point Suivant: Nos Nouveaux échos du Conseil (24/11/22): la question posée par le groupe « Nouvel Avenir » démontre, à nouveau, les « mépris » du 1er adjoint…

On ne sait pas pourquoi ils l’avaient pris… On ne sait pas plus pourquoi ils l’ont retiré…

Faire, défaire et refaire, c’est toujours travailler. Mais cela devient une habitude épuisante pour tous mais que pratique avec entrain la majorité municipale et son exécutif. En début Juin, le Maire et ses adjoints sortent un arrêté interdisant le stationnement sur une partie de la Rue du Placeau… le 18 août, nouvel arrêté « considérant que les conditions nécessaires à la prise de l’arrêté ne sont plus réunies ».

Qu’est-ce qui a changé? On ne sait pas? Des travaux sont toujours en cours et pas là de se terminer, les besoins en stationnement sont les mêmes qu’avant…

Et comme d’habitude aucune information sur les supports de communication numériques de la Commune: site et Facebook… que fait l’adjoint à la Communication, il ne passe que les infos « faciles » dès qu’il faut expliquer c’est pas la peine, cela ne sert à rien d’expliquer. C’est vrai, un arrêté en juin et un contre arrêté en août, c’est pas simple à expliquer. Pourtant ça mériterait bien de l’être!…

Aménagement de la Rue du Placeau: dernier jour… pour s’exprimer. L’expression d’un Génovéfain…

Un citoyen nous a renvoyé l’expression qu’il a adressé dans le cadre de la concertation municipale sur l’aménagement du Placeau:

De la part de Jean-François Chevalier
Avis sur aménagement du placeau 24 juin 2022
Suite aux 2 projets proposés, en vue de définir, la version définitive d’aménagement dite du Placeau,
je vous prie de trouver, ci-dessous, mes observations et remarques
La version n°2 parait plus pertinente.
Les places de parking sont mieux réparties et non sur le flux routier principal.
Toutefois, j’apporte mes observations suivantes :
Le rond-point me parait inutile (sauf si la largeur de la chaussée est rétrécie par rapport à celle
existante. La définition de l’image ne permet pas de voir les indications des largeurs). Ce rond-point ne
pourra être qu’une représentation au sol et dans ce cas, il ne sera pas respecté par certains. Si par
contre, il était plus conséquent en terme de maçonnerie, il pourrait être dangereux à un moment ou
un autre . C’est une dépense supplémentaire inutile.
Le cheminement piéton, côté gauche (sens vers l’église) est à retravailler car les enfants et d’autres
piétons venant du lotissement du Blanc Mont vont rester de ce côté et doit être plus visible en termes
de sécurité.
Par ailleurs, une végétalisation plus importante doit être à prévoir (haies de petites tailles et arbres).
Cette zone a été, de 1900 jusqu’au fin 90, entourée de peupliers, mes propositions
:

Je reste à votre disposition pour tous renseignements complémentaires sur ces remarques et
projections.
Cordialement,
Jean-François CHEVALIER

Afin de prendre en compte votre avis et vos remarques, nous vous demandons de nous adresser à l’adresse courriel de la mairie votre retour sur l’option choisie au plus tard le vendredi 24 juin 2022. Votre retour à mairie@saintegenevieveoise.fr.

Le 5 juillet prochain, la Commission travaux se réunira afin de prendre connaissance de vos réponses et de retenir une solution.

Comptant sur votre participation et dans l’attente de vos retours.

Cette démarche de concertation est menée avec l’appui des élus minoritaire membres de la Commission (Gérard CHATIN et Fabrice DORE), même s’ils trouvent insuffisantes l’ampleur donnée à cette « consultation ». Tous les habitants peuvent participer,

Notre précédent article sur le sujet.

La Commission Travaux organise une consultation sur l’aménagement du placeau… participez-y massivement…

L’option 1
L’option 2

Comme convenu, lors de la réunion publique du 2 juin dernier, la Commission travaux vous propose deux projets d’aménagement situés en face du 27 rue du Placeau.

Aussi, veuillez trouver ci-jointes les deux propositions de plans (option 1 et option 2) concernant les aménagements proposés.

Afin de prendre en compte votre avis et vos remarques, nous vous demandons de nous adresser à l’adresse courriel de la mairie votre retour sur l’option choisie au plus tard le vendredi 24 juin 2022. Votre retour à mairie@saintegenevieveoise.fr.

Le 5 juillet prochain, la Commission travaux se réunira afin de prendre connaissance de vos réponses et de retenir une solution.

Comptant sur votre participation et dans l’attente de vos retours.

Cette démarche de concertation est menée avec l’appui des élus minoritaire membres de la Commission (Gérard CHATIN et Fabrice DORE). Tous les habitants peuvent participer.

Après deux réunions tardives, le problème de la méthode est posé à cet exécutif…

A la table de présentation partant de la droite sur la photo: Daniel VEREECKE, Maire; Jean-Louis AGNES, adjoint à la Gestion du Domaine communal, Développement durable et travaux; Martial DUFLOT, Directeur Général des Services; puis le représentant d’ENEDIS

Ce jeudi 2 juin, se tenait une réunion publique à propos de l’aménagement de la Rue du Placeau. Malgré les nombreux commentaires, sur Facebook, depuis ces dernières semaines, c’est une petite soixantaine de personnes qui sont venus participer. Après une très courte introduction par le Maire, c’est Jean-Louis AGNES qui a animé la réunion en commençant par évoquer un projet, qui allait être présenté, non arrêté et encore soumis à la réflexion. Il était entouré des représentants du SE60, du cabinet EVIA AMENAGEMENT chargé de l’étude du projet, d’ENEDIS.

Il a rappelé que la priorité de ce projet était la réduction de la vitesse et qu’une première consultation des habitants n’avait produit que 9 retours. Des présentations du cabinet d’études ont permis de constater le non respect des STOP à différents points du parcours. Il a été rappelé que la vitesse moyenne constatée se situait à 45km/h, 10% des véhicules circulant à des vitesses allant de 50 à 70km/h et 1% à plus d e70km/h. Les vitesses constatées sont d’autant plus élevées que l’on s’éloigne du Centre bourg. Ces constats sont issus d’une étude menée durant une semaine complète en septembre 2021.

A droite sur la photo, les représentants d’EVIA AMENAGEMENTS; à gauche, le représentant du SE60
La présentation du projet par EVIA AMENAGEMENTS

La présentation de la notion de chaussidou avec une seule voie centrale et deux voies, une montante l’autre descendante, réservées aux cyclistes et autres véhicules roulants légers. Les STOP seront supprimés puisqu’illégaux sur une voie principale. Les sujets autour de l’enfouissement des lignes électriques et fibres ont largement été abordés et des informations seront adressées, très prochainement, aux riverains concernés. Plusieurs riverains ont posé des questions. Le sujet du manque de stationnement a été le principal avec celui touchant en l’aménagement du Placeau. Plusieurs versions ont été présentées, sans qu’aucune ne produise une adhésion massive. L’impression générale des participants semble être entre doute et perplexité quant à la capacité de ce qui a été présenté de produire une réelle baisse de vitesse. Le Maire en concluant la réunion semblant le valider tel que, alors que son adjoint le reprenait en indiquant que la concertation se poursuivrait à partir des adresses courriels laissées par les participants à cette réunion notamment sur cette question de l’aménagement du Placeau. Un habitant a proposé une mise aux votes des habitants des projets d’aménagements proposés.

Une partie de la salle….

Après ces deux réunions publiques, celle sur la Rue de Lachapelle, le 16 mai dernier, qui présentait un projet bouclé dont les travaux démarraient le lendemain de la réunion, et celle-ci pour laquelle une très petite marge de manoeuvre subsiste, ce alors qu’il ne semble pas qu’il y ait une réelle volonté sur la forme et la dynamique à donner à la nécessaire concertation sur de tel projet, on est en droit de se poser des questions sur le choix des méthodes de travail de cette majorité?

Etre majoritaire ne donne pas tous les droits, surtout pas celui du mépris. Une concertation ouverte menée dès la genèse du projet à partir des éléments de circulation, connus depuis janvier 2022, aurait permis d’impliquer bien mieux les habitants en acteurs. Gérard CHATIN et Fabrice DORE, élus NASG et membres de la Commission, l’avaient demandé, c’était dans la conception de la liste « Un Nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève ». Par ailleurs, l’idée de questionner par courriel les riverains laisse encore des doutes sur une volonté de participation large.

Ceux qui voudraient poursuivre la réflexion peuvent nous contacter sur sainte-genevieve@legenovefain.net .

Les Drôleries de la Génovéfine: Deux ans après, le Maire fait le scoop avec des projets engagés sous le précédent mandat…

Parking du Centre Yves MONTAND, Rue du Placeau et Rue de l’Avenir: des annonces déjà prévues sous le mandat de Jacqueline VANBERSEL et seulement engagées maintenant avec deux ans de retard.

En « parlant aux oiseaux », Monsieur le Maire nous fait part du projet du parking du Centre Yves MONTAND réalisé avec des modifications profondes par rapport à ce qui avait été voté par le Conseil municipal en 2019 qui prévoyait un aménagement en revêtement drainant avec le moins de goudron. Cet équipement avait été voté à l’unanimité, y compris donc par les dissidents devenus majoritaires aujourd’hui qui se sont pourtant empressés de modifier le projet sans demander aucun avis aux nouveaux élus que ce soit en Commission ou en Conseil municipal.

Quant au parking derrière le restaurant scolaire, il était lui aussi prévu au côté du projet de crèche, abandonné dans des conditions douteuses par la majorité.

En ce qui concerne la rue du Placeau, là aussi, prévision ancienne, mais en même déclarer par un Maire qui était le 1er adjoint du précédent mandat (2014-2020) et Conseiller municipal majoritaire de 2008 à 2014 que la commune a pris beaucoup de retard dans les décennies précédentes c’est faire aveu de manque et/ou de défaillance, lui qui a tout voté, ses amis également d’ailleurs, jamais rien trouvé à redire même après avoir fait dissidence forcée avec la Maire dont il était le 1er adjoint.

Quand à l’enfouissement, heureusement qu’au départ de cette initiative, il y a la ‘initiative d’ENGIE, un peu de forcing des élus NASG et un adjoint aux Travaux (Jean-Louis AGNES) un peu mieux à l’écoute que les autres membres de l’exécutif municipal, sinon il n’en n’était pas question..

Les trottoirs de la rue l’Avenir étaient annoncés déjà en 2019 également.

Si l’Info Génovéfine, c’est nous annoncer des scoops d’il y a 2 ou 3 ans… c’est pas terrible…! On ne sent toujours pas le Nouvel élan pour Sainte-Geneviève.

Voir, à ce sujet le commentaire d’Eric MAURIERAS, ancien Conseiller municipale: Eric MAURIERAS dans Des habitants s’expriment sur un article paru dans le bulletin municipal: l’Info Génovéfine

Réunion publique pour l’aménagement de la Rue du Placeau et des rues voisines: Jeudi 2 Juin 2022

Dessin réalisé par Jean-Jacques MARCHAIS, début 2020, alors candidat sur la liste « Un Nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève »

Jeudi 2 Juin 2022, 18h30,

Salle polyvalente de Sainte-Geneviève, 13 Rue du Canton de Beaupréau: présentation et discussion autour du projet d’aménagement de la Rue du Placeau et des rues voisines

Cette réunion est principalement en direction des habitants des Rues du Placeau, du 8 Mai 1945, de la Rue du Four à Chaux, de la Rue du Bec au Vent, des Aubépines, des Rosiers et du Blanc Mont….

L’ordre du jour du Conseil municipal du 11 Mars 2022:

Ce Conseil, outre qu’il reviendra sur la DSP du Périscolaire, traitera de travaux d’enfouissement sur la Rue du Placeau et quelques autres rues de ce secteur (Bec au Vent, 8 Mai 1945 et Four à Chaux), il abordera aussi le possible achat du Presbytère par la Commune et d’une possible subvention à la Croix Rouge en soutien du peuple ukrainien (ce point a fait l’objet d’une demande des élus « Un Nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève »… Des questions des élus serons également envoyées

Le Conseil Municipal sera retransmis en live sur le Facebook Génovéfain Net

Extrait de Nos échos du Conseil du 24/06/21, 3ème question posée par Fabrice DORE, Conseiller « Un Nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève », la concertation « OUI » mais quand il n’y a plus rien à dire…

  • c)Nombre d’habitants nous ont exprimé leur attente de réunions publiques concernant deux projets : l’aménagement de la rue du Placeau et celui de la rue de la Chapelle. La concertation par écrit concernant la rue du Placeau a laissé entendre à beaucoup d’habitants et de riverains qu’une réunion publique aura lieu prochainement. Quant aux plusieurs projets concernant la rue de la Chapelle, ils ont fait l’objet par des habitants d’une interpellation du Conseil Municipal et d’une demande claire de concertation et de réunion publique. De telles réunions sont-elles donc prévues et dans quels délais ?

Jean-Louis AGNES répond « On en est aux balbutiements, on a recueilli l’expression de quelques habitants. On va réunir prochainement les habitants de la rue de Laboissière et des alentours, des papiers ont été distribués. Il y aura une réunion pour la rue du Placeau mais l’étude est en cours, tout est très technique et on ne pourra pas modifier grand-chose »

Fabrice DORÉ précise la question et regrette que la concertation n’est pas précédée la mise en études comme c’est la norme dans des pratiques de réalisation avec les habitants.

Jean-Louis AGNES conclut ce point par un tout cela est très technique, on fera des réunions publiques quand ces projets seront avancés à 90%.

Commentaire : La concertation avec les habitants ne fait vraiment pas partie de la démarche de cette majorité dont les membres doivent se croire omnipotents.

Beriza ZIEGLER ouvre une question autour du ramassage des déchets et des poubelles selon elle des personnes auraient peu apprécié des messages de la Municipalité publiés récemment sur Facebook.

Monsieur le Maire tente d’apporter des précisions sur ces messages diffusés et évoque très rapidement des cas d’incivilités et tente de conclure « Pour finir la séance… » il est interrompu par Gérard CHATIN qui rappelle que deux jours auparavant, le 22 juin, s’est tenue une réunion de l’interco durant laquelle le sujet du ramassage des déchets a été très longuement aborde, il conclut en indiquant qu’il devrait y avoir quelques changements. Monsieur le Maire reprend et révèle qu’il a, en effet, répondu seul à un questionnaire (qui dans d’autres Communes a été traite en groupe si ce n’est en Conseil), après avoir minoré l’intérêt de ce questionnaire il précise qu’il a 3 réunions d’environ 2h chacune, « tout ça pour dire quoi, la seule chose qui pourrait changer ce sont les horaires… » , il tente à nouveau de conclure alors que Didier FALAMPIN souhaite interroger sur le fait que le ramassage des déchets à lieu parfois en début d’après-midi.

Monsieur le Maire tente et parvient, cette fois, non pas de conclure mais de passer à un autre sujet, il parle des travaux près de SUPER U et s’affiche sur l’écran un plan du projet de travaux désormais en cours. Il en donne des explications, évoque le drive et la construction d’un bâtiment supplémentaire, l’agrandissement du bâtiment, d’une liaison douce pour aller au cimetière qui est réalisé par le SUPER U, il engage sur la surface du nouveau magasin et souhaite des précisions de l’adjoint à l’Urbanisme qui ne semble pas très au courant. La pharmacie va également être en travaux pendant au moins trois mois, pendant cette période elle sera réinstallée à proximité. C’était une petite information. Il conclut par un « Bonnes vacances » à l’envolée en direction de l’assemblée.

Commentaire : Encore une fois l’information à la traîne, qu’elle soit interne, en direction des élus, ou externe, en direction de la population, il y a de réels doutes sur son efficacité.

Cette information sur les travaux fait suite à un courriel adressé par Gérard CHATIN à Pierre HAUTOT dont voici le texte :

 « Dans le cadre de vos fonctions de chargé de la communication interne pourriez-vous nous indiquer la nature des travaux qui se déroulent derrière Point P et Super U, produisant une masse de terre sur la route du cimetière et faisant beaucoup parler.

Quand vous faites un courriel à tout le conseil, il vous est conseillé de le faire avec les destinataires visibles, cela fait manipulateur, ce que vous n’êtes pas.

Sincères salutations 

Gérard CHATIN

12 Rue du Bel air

60 730  Sainte-Geneviève

06 27 45 37 12

03 60 29 36 05 »

A la suite de ce courriel, une information était parue sur le Facebook de la Commune.

Le Génovéfain.Net avait publié un article il y a bientôt 3 ans sur les travaux du SUPER U, le 18 juillet 2018.

Commentaire Général : La difficulté à avoir des informations sur les projets est inadmissible, cette majorité et surtout l’exécutif travaillent repliés sur eux-mêmes.

La séance est levée à 21h55, mais il y a de longues prolongations sur la place.

Nos échos du Conseil du 8 avril 2021: officiellement filmé… NASG avait raison!

produits par le Génovéfain Net

Personne dans la salle de la mairie en raison de la crise sanitaire et du couvre-feu excepté un représentant de la presse. Par contre, une caméra fixe a été posée, en plan fixe semble-t-il, en direction du Maire et de ses adjoints. Plus question de droit à l’image, d’interdiction de filmer… C’est simple, le Maire et sa majorité ont dû lire les derniers Échos du Conseil (25/03/2021) qui regorgeaient de textes de lois, règlements et jurisprudences, parfois anciennes, qui donnaient raison aux positions tenus par les élus « Un Nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève ».

Les places sont marquées des prénoms et noms des élus en respectant l’ordre du tableau avec un peu plus d’espace.

Monsieur le Maire annonce que c’est Corinne KAPUSTA qui sera secrétaire de séance, il indique qui sera secrétaire la prochaine fois mais malgré sono et compagnie c’est inaudible.

Commentaire :  Sans Commentaire…

Sont présents : Daniel VÉREECKE, Christelle MARIN, Pierre HAUTOT, Patricia BARBIER, Hervé KRAUZÉ, Jean-Louis AGNES, Françoise RIBEIRO, Corinne KAPUSTA, Émilie FERNANDES, Éric LE GUIENNE, Didier FALAMPIN, Séverine DUPERCHE, Olivier POTIRON, Christelle VERMENIL, Xavier BOULIN et Séverine DUPERCHE, pour la liste « Un Nouvel Élan pour Sainte-Geneviève (NESG »);

Gérard CHATIN, Nathalie CÉDOLIN, Fabrice DORÉ et Alain BOSC pour la liste « Un Nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève » (NASG) ;

Thierry RÉMOND, Beriza ZIEGLER et Dominique LABARRE pour la liste « Force et Développement- Progressons Ensemble » (FDPE)

Le conseil est au complet pour cette séance.

Monsieur le Maire évoque l’ordre du jour et la répartition des élus, tous majoritaires, qui en feront la présentation

Après l’appel fait traditionnellement, Monsieur le Maire informe qu’il va faire passer un document pour que les élus s’inscrivent pour les permanences des élections Départementales et Régionales des 13 et 20 juin prochain (date connues au moment de ce . Il commente ensuite les dépenses réalisées dans le cadre de sa délégation de marchés publics.

Commentaire: Sans.

  • Approbation du procès-verbal de la séance du précédent Conseil :

Il n’y a pas d’approbation du Procès-Verbal du précédent, celui-ci étant proche du précédent en date n’a pu être établi.

Lire la suite

Nos échos du Conseil du 25 Mars 2021: les affaires courantes, ça va mais dès que l’on va sur le fond, ça va plus…

produits par le Génovéfain Net

Personne dans la salle de la mairie en raison de la crise sanitaire et du couvre-feu excepté un représentant de la presse, en l’occurrence de l’Observateur de Beauvais.

Les places sont marquées des prénoms et noms des élus en respectant l’ordre du tableau avec un peu plus d’espace.

Monsieur le Maire annonce que c’est Didier FALEMPIN qui sera secrétaire de séance pour cette réunion. Alors qu’il avait annoncé, lors des réunions précédentes, que pour les suivantes ce serait l’élu le plus âgé de chaque liste. Gérard CHATIN lui fait donc remarquer à Monsieur le Maire qu’il avait déjà été décalé les deux précédentes fois qu’il aurait dû être le secrétaire. Monsieur le Maire répond que désormais ce sera tous les membres de la majorité et puis ensuite on verra pour ceux des autres listes.

Commentaire : Nous sommes obligés de répéter que c’est vraiment bizarre ces changements de règles au fil des Conseils… Comment peut-on avoir confiance en des personnes qui n’ont aucune règle de conduite… et qui font les choses selon leur bon vouloir du moment, ouverture qu’il avait dit… ?

Sont présents : Daniel VÉREECKE, Christelle MARIN, Pierre HAUTOT, Patricia BARBIER, Hervé KRAUZÉ, Jean-Louis AGNES, Françoise RIBEIRO, Corinne KAPUSTA, Émilie FERNANDES, Éric LE GUIENNE, Didier FALAMPIN, Séverine DUPERCHE, Olivier POTIRON et Christelle VERMENIL, pour la liste « Un Nouvel Élan pour Sainte-Geneviève (NESG »);

Gérard CHATIN, Nathalie CÉDOLIN, Fabrice DORÉ et Alain BOSC pour la liste « Un nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève » (NASG) ;

Thierry RÉMOND et Dominique LABARRE pour la liste « Force et Développement- Progressons Ensemble » (FDPE)

Absents excusés avec pouvoir : Xavier BOULIN et Séverine DUPERCHE avec pouvoir à Pierre HAUTOT pour la liste Un Nouvel Élan pour Sainte-Geneviève (NESG) (en cette période de pandémie un élu peut exceptionnellement être détenteur de deux pouvoir, mais rien n’empêche de les répartir quand on a 16 élus)

Beriza ZIEGLER avec pouvoir à Thierry RÉMOND pour la liste Force et Développement- Progressons Ensemble (FDPE)

Monsieur le Maire évoque l’ordre du jour et la répartition des élus, tous majoritaires, qui en feront la présentation. En fin de son intervention, Alain BOSC interroge pour savoir si les points 8 et 9 feront l’objet de vote ou seulement de débat, devant l’incompréhension, il reformule sa question et évoque la possibilité de doublonner en cas de vote. Il énumère les 4 points du document adressé aux élus. Jean-Louis AGNES propose de reporter cette question au moment d’aborder ces points. La proposition semble faire consensus.

Gérard CHATIN prend la parole et rappelle qu’il a envoyé à l’ensemble des élus la motion portant sur le barreau ferroviaire Roissy-Creil qui a été votée à l’unanimité donc par les deux délégués de la liste majoritaire donc Daniel VÉREECKE et Christelle MARIN, lors du dernier Conseil Communautaire de la Thelloise dont le Président a souhaité qu’elle soit relayée dans les Communes. Il en a demandé la présentation lors de ce Conseil. Monsieur le Maire le Maire lui répond, un peu gêné, que non ce ne sera présenté. Gérard CHATIN répond « on s’engage en Conseil communautaire et on ne poursuit pas en Commune, quelle cohérence ! »

Lire la suite

Des élus « Un Nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève » ont rencontré des habitants…

Nous avions donné rendez-vous aux habitants, nous les avons rencontrés pour une quinzaine d’entre eux.

A 15h30, c’était prévu, nous étions là, eux aussi. Ils nous attendaient. Nous nous présentons, élus minoritaires, ce n’est pas utile que nous nous présentions, ils nous connaissent…

Nous leur avons rapidement présenté la situation, une réunion de Commission le 2 février, lors de laquelle nous ne savons pas encore ce qui nous sera présenté. Est-ce normal une semaine avant ? Nous avons des projets, des précédents projets déjà votés dont certains semblent abandonnés, et puis, elles et ils se sont exprimé(e)s, c’était cela l’objectif que des habitant(e)s concerné(e)s par un projet s’expriment sur ce projet. Nous avons été élus sur ce thème, minoritaires, nous tenterons de mettre en œuvre cette démarche autant que ce sera possible.

Les craintes sur ce virage dangereux à l’arrivée au Placeau, pendant les deux heures que nous passerons sur place nombre de véhicules se trouvèrent en situation un peu limite. La vitesse de certains, le stationnement intensif d’autres ou les mêmes, les heures de pointe du matin puis de la fin d’après-midi, l’éventualité d’un sens unique sur une portion de la rue, dans quel sens ? Comment avoir un trottoir digne de ce nom, deux voies et un stationnement pour permettre aux riverains de vivre correctement ? Il faut aborder le sujet des rues comme le Bec au vent et le Four à chaux dans le même temps nous dit-on, bien sûr les travaux doivent se faire en plusieurs tranches, se dit-on.

Des idées fusent sur tous les points qui se posent. Eux, ils vivent ici, ils ont leur approche, des idées déjà assez précises pour certain(e)s.

Un beau moment de démocratie locale, de rencontre et d’écoute.

Les idées qui nous ont été présentées, nous les formaliserons, nous les défendrons autant qu’elles puissent être mises en œuvre matériellement, dans tous les sens du terme.

Cette démarche, nous la poursuivrons… sur tous les sujets qui vous concernent, nous concernent…

L’article informant de la visite des élus « Un Nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève

Rue du Placeau: des élus « Un Nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève » vous donnent rendez-vous…

Dessin de notre regretté Jean-Jacques MARCHAIS

Aménagement de la Rue du Placeau…

Le Conseil Municipal envisage l’aménagement de la Rue du Placeau.

Déjà l’ancienne municipalité avait adopté un projet.

Conforme à la démarche qu’ils vous ont présenté à l’occasion des dernières municipales,  les élus « Un Nouvel Avenir » souhaitent que ce qui sera réalisé réponde aux problèmes posés globalement et en tenant compte des souhaits des habitants concernés.

C’est pourquoi des élus « Un Nouvel Avenir »

seront  présents, sur le placeau,

à partir de 15h30,  Mardi 26 Janvier 2021,

pour échanger avec vous.

Ce projet doit sécuriser les mobilités des habitants avec le centre bourg.  Il doit aussi tenir compte de la circulation  des véhicules, du stationnement, des piétons, des enfants allant à l’école, ….

Compte tenu de l’existant, les choix ne sont pas facile et doivent correspondre au mieux à vos attentes.

Dans le cas où vous ne pourriez venir à notre rencontre à ce moment,  il reste possible de nous adresser des propositions, des réflexions qui permettent de faire avancer le projet.

Adresse courriel : sainte-genevieve@legenovefain.net

Facebook : https://www.facebook.com/genovefain.net         

Téléphone : 06 01 27 09 63            

Comptant sur votre participation la plus large.

Merci à vous…

Et encore meilleurs vœux .

L’article rendant compte de ce rendez-vous

L’heure des bilans « Acte 3 »: les loupés de l’urbanisme…

Parmi les échecs patents de ces 25 années de mandat, l’urbanisme présente des erreurs notables et majeures par ses défaillances dans la structuration de notre Commune. A noter que ce secteur est détenu et dirigé depuis 1995 par le même adjoint à l’urbanisme qui a pris ses décisions sans concertation ni avec la Commission urbanisme qui n’était réunie qu’en cas d’obligation légale lors des révsions ou modifications du PLU.

Ce qui est en voie d’être construit Rue Lejeune, une trentaine de logements dont 4 ou 5 (on ne sait pas vraiment) réservés à des professions médicales. Alors, que se présentait une possibilité d’élargir cette rue, le bâtiment en cours de construction la réduira créant des complications pour les riverains actuels ou futurs… Une rumeur, à défaut d’information précise il faut bien s’en contenter, circule même, en ce moment, que les travaux seraient stoppés parce qu’on se serait rendu compte qu’il ne serait pas possible de réaliser un accès PMR (personne à mobilité réduite), un comble pour un soit disant pôle médical….

Le GRG avait adressé, en mars 2016, à l’ensemble du Conseil municipal un document proposant plusieurs hypothèses de travail. Ce document n’a jamais été évoqué ni en Commission, encore moins en Conseil.

Autres aspects, des défaillances de l’action de notre urbanisme, les « STOP » installés un peu partout, là encore sans concertation du Conseil ou de la Commission Urbanisme. Un plan local de circulation n’a jamais été évoqué, alors que c’est vers ce type d’option qu’il faut s’orienter…

Des trottoirs réalisés en 2018, pas assez larges sur une des rues principales de la Commune et menant à une école….

On attend encore les travaux qui devaient conduire à la réalisation d’un bassin de rétention et d’une marre sur la Rue de Méru. Pourtant la livraison de ces travaux avaient été annoncée pour fin 2019 lors d’une réunion présidée par Madame le Maire en avril 2019. C’est vrai qu’elle les avait déjà annoncé en 2010 par courrier à un riverain, comme réalisés prochainement… serait-ce de l’humour de dire qu’on attend le déluge pour réaliser ces urgences… en attendant les riverains angoissent.

Les constructions non maitrisées sans prévoir le stationnement riverain viennent créer des difficultés de circulation dans le village. Encore une fois ni concertation interne ni anticipation des problèmes créés.

Et on continue, la majorité municipale vient de déposer un dossier d’aménagement de la Rue du Placeau avec trottoir PMR sur lesquels les véhicules pourront stationner à cheval sur la chaussée ou non…. Trottoirs PMR, appréciez le projet…

Ce ne sont que quelques loupés, nous cherchons les réussites et sommes prêts à les publier….. mais….

Assainissement Blanc mont… Véolia vous a écrit… La PFB a été fixée pour les nouveaux assainis à 970€…

Il faut maintenant que vous preniez contact pour effectuer les visites demandées. Il faut que vos travaux soient réalisés sous 2ans sous peine de payer le prix de l’eau actualisé plus une taxe complémentaire.

Le Conseil communautaire de la Thelloise a arrêté le montant de la Participation aux Frais de Branchement pour les nouveaux assainis…

Extrait de délibération de la Thelloise:

PARTICIPATION AUX FRAIS DE BRANCHEMENTS EN DOMAINE PUBLIC – COMMUNES DE SAINTE GENEVIEVE ET NOVILLERS LES CAILLOUX (EXTENSION LA CROIX ET LA FUSEE / ZAE) – MELLO (HAMEAU DE MESSIE) – ANGY (TRANCHE 2019) : à l’unanimité :
➢ INSTITUE la Participation aux Frais de Branchements (PFB) sur le domaine public prévue à l’article L. 1331-2 du code de la santé publique et perçue auprès du propriétaire d’installations raccordées sur le domaine public par le service public d’assainissement ;

➢ FIXE les modalités de calcul de la PFB ainsi qu’il suit :

  • Constat du coût total des travaux de branchement associés au réseau, diminué des subventions éventuellement accordées pour sa réalisation, divisé par le nombre de branchements créés.
  • Abandon de la majoration de 10 % pour frais généraux ;
    ➢ ARRETE, à la suite, les montants de PFB qui seront facturés aux propriétaires concernés soit :
  • 970 € par branchement pour les usagers concernés par les travaux d’extension des réseaux réalisés sur les communes de Sainte Geneviève et Novillers les Cailloux et ses hameaux (La Croix – La Fusée) ainsi que la zone d’activité économique de Novillers les Cailloux-Sainte Geneviève ;
  • 1 314 € par branchement pour les usagers concernés par les travaux réalisés sur la commune de Mello/hameau de Messie ;
  • 919 € par branchement pour les usagers concernés par les travaux réalisés sur la commune d’ANGY / tranche 2019.

La rue du Placeau, une promesse de plus de 25ans (extrait de Nos échos du Conseil du 14/11/19)

  • 8) Demandes de subvention auprès du Département de l’Oise – Confirmation des engagements de la Commune :

Madame le Maire informe qu’il s’agit de confirmer un certain nombre de dossiers de demande de subventions pour lesquels les réalisations sont en attente. Elle énonce un certain nombre d’opérations qui, comme d’habitude, au début sont audibles et ensuite beaucoup moins.

L’accord est donné à l’unanimité

Commentaire : Sans …

  • 9) Aménagement de la rue du Placeau – Demande de subvention au Département de l’Oise:

Madame le Maire donne la parole à Jacky BEAUDOIR, adjoint à l’urbanisme, qui présente un projet d’aménagement de la rue du Placeau en trois phases avec aménagement de trottoirs qui serait sur la première partie sur le côté mairie jusqu’à la Route de Mortefontaine en Thelle, puis de l’autre côté, il comprend ensuite un aménagement du placeau en parking et un aménagement de la jonction avec la rue du Four à Chaux. L’ensemble est évalué à 690 349€ HT.

Gérard CHATIN demande la parole et exprime sa satisfaction de ce projet en regrettant qu’il n’aille pas jusqu’au bout et qu’aucune réunion de la Commission urbanisme, dont il est membre, ne se soit tenue dessus comme cela aurait dû se faire. Il lui est rétorqué que c’est un projet de travaux, il répond que ce projet est de l’ordre de l’urbanisme, aménagements routiers et trottoirs, c’est de l’urbanisme. Jacky BEAUDOIR rappelle qu’il s’occupe des permis de construire…

Pierre HAUTOT s’inquiète du déferlement de dépenses avec ces différents projets, rappelant qu’il y la salle polyvalente dont on n’entend plus parler, la crèche de même, …

Madame le Maire, menaçante, s’exclame « vous pouvez voter contre » et rappelle « j’ai fait des économies pendant 25 ans sur une taxe indolore ». Elle tient à rappeler également qu’elle a remis 1 500 000€ de notre trésorerie, que d’autres communes n’ont rien transmis (en n’en citant aucune nommément), qu’elle n’engagera pas les projets s’il n’y a pas les fonds. J’ai limité l’endettement ajoute-t-elle !

L’accord est approuvé à l’unanimité.

Commentaire : Comment donner désaccord à un tel projet nécessaire, voir indispensable, qui a 25 ans de retard au moins, même s’il n’a pas été présenté en commission. Les inquiétudes de Pierre HAUTOT sont légitimes et il faudra être vigilant. Le ton menaçant du maire envers ses contradicteurs est complétement déplacé.

Par ailleurs, « des économies sur une taxe indolore », parlons du prix de l’eau qui n’est pas sans poser de questions ? Le 1 500 000€ de trésorerie vient de cette taxe mais en contrepartie de cette trésorerie, il aurait normalement fallu réaliser les travaux d’assainissement qui sont désormais, depuis juin 2018, de la compétence de l’intercommunalité et que l’on peut évaluer à près de 4 000 000 d’€. Quand une collectivité transfère une compétence, elle transfère l’actif et le passif qui la concerne. L’actif, en l’occurrence, c’est la trésorerie accumulée par notre taxe (indolore selon Madame le Maire et le conseiller »virevoltant »), le passif c’est l’assainissement qui reste à réaliser et les emprunts en cours… Il n’est pas question de cadeau en la matière (ou alors de cadeau empoisonné). Certaines communes qui n’ont que peu ou pas transféré d’actif n’avait aucun assainissement  réalisé, donc ni actif ni passif (exemple : Ponchon, Mortefontaine-en-Thelle, Novillers les Cailloux, ….), quand on cite un exemple, aller jusqu’au bout de la logique.

Il faut aussi se rappeler que, quand le lotissement de la Rue des Orchidées a été réalisé, le lotisseur s’était engagé à financer l’aménagement, c’est ce qui avait été annoncé en conseil… où est l’engagement ?

Il est à constater, après l’affichage du compte rendu public, que le tableau de financement se présente comme suit, il n’a pas été présenté au Conseil…

Quand on vous dit que l’on nous fait voter sans information….