La Rue Monte à Regret* bloquée et quasi privatisée…

Non prise, débattue et même pas présentée en Conseil, à peine évoquée en Commission Domaine Communal, Développement Durable et Travaux une décision qui vient d’on ne sait où?

En double sens interdit jusqu’à aujourd’hui,
elle est désormais en impasse
Sur la Nationale, l’absurde, en sens interdit
et barrée par des vasques

On savait déjà que cette majorité nous menait dans l’impasse.

Cette rue était déjà en double sens interdit ce qui la privatisait quasiment. Pour la tranquillité de quelques-uns qui ne l’auront pas sans problème, le Maire a décidé de la boucher totalement.

  • Comment va se faire le ramassage des poubelles ?
  • En cas d’incendie, quelle capacité d’intervention pour les pompiers?
  • Comment faire demi tour pour les riverains au bout de la rue?
  • Comment vont faire les convois funéraires?
  • En cas d’incident sur la Rue Maurice BLED et/ou sur le carrefour de la Nationale avec la Rue Maurice BLED, cette voie permettait de délester la circulation, cela a déjà été le cas, comment fera-t-on?

On est maintenant sûr que notre

adjoint à l’Urbanisme

n’est pas urbaniste.

La mise en impasse de la Rue du 7 Juin 1940* provoque débat dans la population et parmi les élus: lien vers un autre article paru le 20 juillet sur les suites de cet article

* Surnom de la Rue du 7 Juin 1940, bien de nos anciens, parce qu’elle menait au cimetière

Suivez-nous, s'il vous plaît...
error4
fb-share-icon20
Tweet 20
fb-share-icon20

2 Commentaires

    • Gérard CHATIN sur 20 juillet 2021 à 11 h 12 min
    • Répondre

    Je me dois de répondre à la mise en cause que tu m’as faite par ta réponse, tout à fait légitime, à la publication sur la mise en impasse de la Rue du 7 juin 1940. Tout d’abord, tu m’accuses d’être contre tout, il faudrait que tu examines objectivement le nombre de votes positifs que je fais, tu serais certainement obligé de revoir ton analyse qui participe d’une entreprise de sape un peu dépassée de ma personne. Que tu y participes encore me désole, je te croyais au-dessus de ces pratiques.
    Maintenant revenons au sujet d’urbanisme posé par la mise en impasse d’une rue dont l’importance stratégique en matière de sécurité, de possibilités de délestage de la circulation en cas de besoin et de quelques autres points sur lesquels je ne pense pas utile de m’étendre ici, même si je suis prêt à en débattre très ouvertement. Lors d’une Commission Travaux, Jean-Louis AGNES a fait allusion à une réunion avec des riverains qui aurait abouti à cette décision. Je suis pour la démocratie locale, notre équipe s’est fondée sur cette idée, par contre après la concertation avec les riverains, les organes de décisions municipales, commission et Conseil municipal, n’ont pas à être démunies de leurs capacités de réflexions et de décisions comme c’est le cas en la circonstance.
    Cette décision est une décision d’urbanisme puisqu’elle conditionne l’organisation de la circulation dans la Commune. Elle devient une opération de travaux quand on décide comment on la met en œuvre, en l’occurrence la pose de vasques pour empêcher le passage.
    Que tu n’aies pas participé à cette décision est complètement anormal au regard de ta délégation dont j’ai été destinataire du contenu, ainsi que de toutes les délégations des adjoints et conseillers délégués. Tu pourrais, donc par cette délégation, être considéré comme responsable politiquement de cette décision, sauf à ce que tu la désavoues.
    Sache, par ailleurs, que je n’ai rien contre toi personnellement, je me positionne et me bats sur le fond des choses, le mode de décision et l’orientation de la décision.

    • Herve Krauze sur 19 juillet 2021 à 18 h 59 min
    • Répondre

    Monsieur CHATIN,
    Vous, qui vous permettez de critiquer, tout, tout le monde et tout le temps, sans fondement.
    Encore une fois, vous m’incriminez sur un sujet qui n’est pas de mon ressort et sur lequel, Je n’ai rien à voir. Juste un conseil, renseignez-vous déjà des fonctions exactes de chacun, vous gagnerez un temps précieux.
    Monsieur KRAUZÉ.

Répondre à Herve Krauze Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous n'êtes pas un robot... répondez:

error

Suivre ce blog... inscription...

Facebook20
Twitter20
Follow by Email4
RSS20