Aller au contenu

Sainte-Geneviève (Oise) - 2. page

Gens du voyage, soyons clairs…Gérard CHATIN a informé les riverains…

Habitants du Hameau de la Fusée…

Chères Génovéfaines, Chers Génovéfains,

Vous vous êtes mobilisé pour soutenir une démarche d’évacuation des gens du voyage. Cette mobilisation a été utile. Madame le Maire a pris un arrêté, le 22 juin 2020, pour leur départ dans les 24h. Celui-ci est désormais applicable sauf recours. Nous ne pouvons que nous en satisfaire.

Cependant, compte tenu des échéances cette situation risque malheureusement de durer au-delà du 28 juin.

Je me dois de vous livrer des informations importantes que vous êtes en droit de connaître.

Il est faux que le propriétaire ait porté plainte il y a longtemps. En contact régulier avec lui depuis l’arrivée des caravanes, il m’a confirmé avoir porté plainte le vendredi 19 juin. Or, tant que cette plainte n’était pas déposée, et qu’un juge ne prononce un référé, l’évacuation ne pouvait être envisageable.

L’arrêté arrive bien tard. Il intervient près de 15 jours après l’arrivée des premières caravanes.

Les délais d’évacuation annoncés sont confus. Deux dates sont données par Madame le Maire : dans les 24h suivant le 22 juin, soit le 23 juin, et le dimanche 28 juin en Post scriptum. L’incohérence de ces dates ne fait qu’ajouter de la confusion.

Avoir mis une benne est une bonne chose mais ne suffit pas pour que l’ordre soit respecté. L’eau et l’électricité sont prélevés sur des réseaux publics. Y aura-t-il indemnisation comme cela s’est fait dans des Communes voisines ? Qu’en sera-t-il de l’état des terrains publics ou privés après le départ que ce soit dimanche 28 juin, avant ou plus tard?

La situation risque donc bien de durer au-delà du 28 juin. En conséquence, je tiens à vous témoigner tout mon soutien, ainsi que celui de l’équipe Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève.

Votre mobilisation a pesé et pèse encore.

Je souhaite vous assurer de toute l’attention et de tout le sérieux que nous porterons à cette affaire et que nous lui portons déjà.

Des nouvelles pour l’assainissement…

Quartiers: La Fusée, La Croix, Blanc Mont, Rue du 11 Novembre, Rue du Placeau (dernière partie)….

Un habitant du hameau, nous a interrogé à propos, des branchements d’assainissement,  notamment, par SMS à l’occasion du débat ve que nous avons organisé le 23 juin au soir. Il est vrai que depuis trop longtemps, vous restez sans information officielle par la Municipalité sur ce sujet, comme sur d’autres d’ailleurs. J’ai appelé le vice-Président de la Thelloise, lundi 22, qui m’a rappelé le 23 pour répondre précisément à ma question, à votre question.  Il m’a expliqué que le chantier avait pris du retard déjà précédemment à la pandémie du fait de travaux imprévus qui ont dû être effectués. Le COVID est venu ajouter sa dose de problèmes, créant un nouveau retard de 2 à 3 mois. Il m’a donc informé, pour conclure, sur ce point, que les autorisations de branchement n’interviendraient pas avant fin septembre et plutôt octobre, prudemment. Par ailleurs, il m’a indiqué que les 80% de dossiers nécessaires pour obtenir le financement de l’Agence de l’Eau avaient été quasiment atteints. Si des personnes n’ont pas encore envoyé leur dossier, qu’elles le fassent.

Madame le Maire a demandé l’expulsion des gens du voyage…

D’après cet arrêt affiché aux panneaux sur la place, les gens du voyage devraient libérer les lieux dans les plus brefs délais. Nous ne pouvons que nous satisfaire de la démarche et de la décision qui ont d’ailleurs été soutenues dès la présence des caravanes connues par une pétition des riverains. Cette pétition a été initiée par des membres de la liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève.
Par ailleurs, il faut savoir que le propriétaire du principal terrain concerné, Monsieur PREVOTE, n’a porté plainte que ce vendredi 19 juin, soit 15 jours après l’arrivée des premières caravanes.

Ce matin, début d’incendie dans un jardin, rue des Jame…

Intervention des pompiers
et blocage de la rue par la police municipale

Bravo aux riverains qui ont su prévenir, bravo aux pompiers pour leur efficacité et aux membres du personnel communal présents et actifs sur place…

Un feu de gazon abandonné par des résidents secondaires… maitrisé à temps…

Une Fête de la Musique au café du Petit Fercourt…

en ce moments aux petit fercourt cafe maria

Publiée par Zelia Becque sur Dimanche 21 juin 2020

Merci Maria,

Merci à Maria, aux musiciens de FULLDAWA, à Fabrice, à Nathalie, à Willy, à Didier et Marie, à Femi, à Robert et Marie, à Isidore, à Emilie, à Evelyne, à Marianne, à Gilbert, à Gaëtan, à Arnaud, enfin à tous, à tous ceux qui ont contribué que cette fête de la musique soit célébrée correctement dans notre Commune de Sainte-Geneviève… Ce fut un bon moment de musique, de rencontres, respectueux des normes en vigueur mais chaleureux, ce que nous devrions être plus souvent!…

REPONSE AUX PROPOS DE Mme LE MAIRE DE STE GENEVIÈVE

Les propos de Mme Jacqueline VANBERSEL, Maire de Ste Geneviève, rapportés dans la presse locale, nous interrogent sur leur caractère outrancier et même mensonger ;  dommage qu’un magistrat élu à ce niveau, se permette ces égarements ;

En effet :

Tout d’abord, faire référence à notre commune, soit disant à l’image de Beyrouth avant qu’elle ne…prenne le pouvoir, comme si Sainte Geneviève n’était, avant elle, qu’un champ de ruines, c’est pour le moins outrancier, car d’une part, c’est faire insulte aux personnes qui ont vécu au Liban sous les bombes et dans des maisons détruites à cette époque (et je sais de quoi je parle !), et c’est d’autre part, sans commune mesure avec la vie tranquille et prospère de notre commune à cette époque, même dans les années 68 – 90 !

Par ailleurs, affirmer qu’il n’y avait  « plus une boutique » c’est vouloir plonger dans l’oubli tous les commerçants dévoués que les anciens appréciaient déjà à l’époque : les boucheries, boulangeries, la coop, la boutique de vêtements de M. Mme Joron, le magasin de bricolage de M. Hernu, le commerce de bois de M. Denis, garages, station service, fleurs, restaurant, etc.   Beaucoup de commerces étaient déjà là, ils ont simplement évolué, se sont développés, et c’est normal ! Cette communauté déjà très active avait juste peur que le SuperU arrivant, ne leur fasse de l’ombre !.. en fait, rien ne les a empêché de poursuivre leur développement et c’est heureux.

Enfin, si Jacqueline Vanbersel a été nommée en 2009 Chevalier dans l’Ordre National du mérite, au même titre d’ailleurs que son ex-adjointe Mme Baillon, elle s’attribue la Légion d’Honneur dont personne n’a jamais été informé, ni connu l’existence, et qui ne figure d’ailleurs pas sur la liste officielle ! S’attribuer à tort ce genre de prestigieuse décoration dénoterait peut-être un besoin inassouvi d’artifices pour arriver à se mettre en valeur comme si elle pensait elle-même que ses seules actions ne suffisaient pas à prouver son efficacité. Par ailleurs, se prévaloir de ce genre de décoration est fortement sanctionné par la loi.

Perte de mémoire, mélange des genres, ou volonté de travestir la réalité ? Les électeurs jugeront…

Emilie BAILLON

Ils ont refusé le débat…

Par lettre adressée, le 28 mai 2020, aux deux autres têtes de listes nous avons proposé un débat public ou par live, les conditions restant à discuter

Daniel VEREECKE en a rejeté l’idée par ce message adressé à Gérard CHATIN:

De : vereecke.daniel [mailto: l’adresse courriel a été retirée]
Envoyé : mardi 2 juin 2020 18:55
À : Gérard CHATIN <gerard.chatin@sfr.fr>
Objet : réunion

‌Monsieur,
Je vous confirme qu’à l’unanimité, mon équipe ne souhaite pas participer à un débat entre les trois listes.
Dans notre esprit, tout est clair.
Cordialement 
Le DV

et par un article dans Oise Hebdo du 3 juin 2020

Jacqueline VANBERSEL n’y a répondu que par voie de presse dans un article paru le 6 juin dans l’Observateur de Beauvais puis par un autre dans Oise Hebdo du 10 juin 2020

Plus d’un mois après avoir été transmis par la Thelloise…

Les masques de la Région commencent à être distribués depuis hier. Mais encore une fois, plutôt que de mobiliser les bonnes volontés l’équipe de Jacqueline VANBERSEL préfère les distribuer en petit comité et y passer trois fois plus de temps. Après, ils nous tiendront leur beau discours sur le manque de bénévoles… Bientôt on mes avait pour partir en vacances…

Sur Oise Hebdo.fr une publication sur Sainte-Geneviève…

A Sainte-Geneviève, 3 200 habitants, la liste de la maire sortante Jacqueline Vanbersel a obtenu 32,08% des voix. Elle…

Publiée par OISE HEBDO sur Mardi 16 juin 2020
Un premier tour serré et tout est jouable…

Ce samedi, dans le cadre des Journées de l’Environnement, une quinzaine d’habitants se sont regroupés pour virer les détritus du virus…

Avant de partir, les consignes par Nathalie…
Il est évalué qu’une bouteille plastique mettait de 100 à 1 000 ans pour ne plus laisser de trace dans la nature… Cela fait quelques générations!
Des enfants sont venus donner un sérieux coup de mains et exemple…
Nadia et Femi sur la nationale
Ce sac poubelle a été attaqué par un animal: chien errant ou renard, ou autres venus de la forêt proche… Il faudra peut-être adapter la poubelle à son lieu d’implantation?
On fait le point au retour…
Après deux heures de ramassage, un peu de repos. Un quinzaine de sacs de détritus ramassés. Certains n’irons même pas jusqu’à la photo puis certains d’entre nous ont déposé directement leurs sacs chez eux.

La nature c’est notre vie. L’épisode virale que nous vivons vient de nous rappeler l’attention que nous devons y porter. Un déchet, ça se jette dans une poubelle et si possible en respectant le tri. Tous les jours, pas seulement pendant les journées de l’Environnement. Il en va de notre bien être et de nos vies…

Jeudi, des gens du voyage se sont installés sur le hameau de La Fusée…

Les premiers arrivants…

Jeudi 4 juin, vers 15h30, des gens du voyage se sont installés, sans autorisation des propriétaires concernés, sur des terrains à proximité des locaux techniques de la Commune et de la salle PREVOTE, le long de la CD46 entre Sainte-Geneviève et Lachapelle Saint-Pierre

Madame le Maire a fait installer une benne pour les déchets dès le vendredi matin

Le Directeur Général des Services de la Commune, le Responsable des Services Techniques et la Police municipale se sont rendus sur place en relation avec Madame le Maire. La Gendarmerie les y a rejoints.

Les circonstances font que, alors qu’il n’y pas gêne directe et que nous sommes sur un terrain privé, la demande de retrait ne peut se faire qu’après une plainte en référé posée par les propriétaires concernés devant le Tribunal de Grande Instance. Le Préfet après avis du Tribunal pourra alors demander l’exécution y compris par la force publique.

Madame le Maire a reçu une délégation d’une dizaine de riverains, vendredi matin et leur a demandé de l’accompagner dans les procédures qu’elle compte engager dans cette affaire, y compris par une pétition. Elle a souhaité que les riverains les plus proches portent plainte. La pétition est en cours et nous la soutenons sur le fond.

Gérard CHATIN et Fabrice DORE se sont rendus sur place, ce samedi après-midi, et ont dialogué avec les membres de la communauté qui ont déclaré n’être là que pour quelques jours. Le terrain ne leur correspondrait pas. Ils ont accès à un point d’eau, d’une part, et d’électricité, d’autre part. Cette communauté d’Evangéliste venait directement du terrain de foot-ball de la Commune de Mortefontaine-en-Thelle qu’ils occupaient avec l’accord de l’ancien Maire. La nouvelle municipalité leur a demandé de partir, ils avaient jusqu’à ce dimanche 7 juin. Ils auraient dédommagé la Commune pour les frais occasionnés par leur présence. Vers 15h30, ce samedi, une nouvelle arrivée d’une quinzaine de caravanes a eu lieu, encadrées par la gendarmerie sur le terrain occupé depuis jeudi.

La police municipale, jeudi dernier vers 16h30

Le Communiqué de Madame le Maire:

URGENT – Communiqué de Mme le Maire – Décidément, la vie n’est pas un long fleuve tranquille –Publié le 5 juin 2020

Publié le 5 juin 2020

Hier soir, la police de Méru m’annonçait l’arrivée de caravanes à la Fusée, à proximité de nos ateliers techniques, implantées sur des terrains privés.

Les brigades de Méru, Noailles, la Police Municipale, mon directeur des services, le contremaître sont arrivés rapidement sur les lieux ; Mme le Maire était en communication avec les acteurs ci-dessus.

Une procédure a été mise en place en vue de l’éviction de ces occupants sans droit.

Aucune autorisation n’a été donnée que ce soit par les propriétaires ou la Mairie.

Par-contre, des plaintes sont en cours.

Ce communiqué est établi pour détruire toutes rumeurs inexactes ou interprétations farfelues.

Entre autres, Monsieur Prévoté déclare ne pas avoir donné d’autorisation et porte plainte à la Brigade de Noailles.

Vous serez informés au fur et à mesure en particulier les habitants de la Fusée.

Votre dévouée Maire,

(s)Jacqueline Vanbersel

Un lien vers ce communiqué

Une question au Sénat sur le sujet