fbpx

Une réunion publique nécessaire mais bien tardive…

Une grande partie du public avec au fond, à la table, Jean-Louis AGNES, Adjoint aux Travaux

A peine une trentaine de personnes à cette réunion pour informer, certes tardivement, les riverains des travaux qui vont s’opérer sur la Rue de Lachapelle. Tardivement, même l’adjoint concerné en a convenu même s’il s’est senti obligé de rappeler que l’initiative des travaux revenait au Département de l’Oise qui refait la route sur la partie entre la Nationale et le stade. Tardive, car les travaux commençaient le lendemain, ce que même les élus « Un Nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève » n’ont appris officiellement que lors de cette réunion. Après que le Maire ait ouvert la réunion, avant de s’intégrer au public, Jean-Louis AGNES a présenté la teneur des travaux: réfection de la route, trottoir PMR de 1,40 sur la partie donnant sur l’ex propriété SAUREL, plateau relevé au carrefour de la Rue Lejeune,… Il a également été question des travaux de la construction des logements qui doit s’engager très prochainement, ce qui a valu u petit quiproquo avec l’adjoint à l’urbanisme, présent mais dans le public, ce qui est étonnant pour un sujet qui le concerne pleinement quoiqu’il en dise ou pense.

Jean-François CHEVALIER a tenu à exprimer ses regrets de la tenue tardive de cette réunion qu’il avait demandée avec nombre de riverains très précisément, selon lui, le 15 mai 2021. Il a rappelé, non sans difficulté, les problèmes d’inondations causés par la proximité des champs et la déficience du fossé mal entretenu. Il a également émis des doutes sur l’efficacité du plateau au carrefour qui pourrait amplifier les problèmes d’évacuation des eaux pluviales. L’adjoint et même le Maire ont paru agacés, pour le moins, par ces remarques sur lesquelles ils ont plutôt botté en touche que chercher à voir des solutions. L’adjoint aux travaux s’est, toutefois, engagé à examiner la proposition de repousser le plateau devant l’entrée du stade. La durée des travaux est prévue jusque fin août 2022.

Gérard CHATIN et Fabrice DORE, membre de la Commission Travaux et Conseillers municipaux « Un Nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève » étaient présents à cette réunion

Une certaine tension a marqué cette réunion, elle confirme ce que les élus « Un Nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève » ont toujours dit et répété maintes fois « la concertation, c’est avant les opérations », et en tous cas pas la veille des travaux.

Suivez-nous, s'il vous plaît...
error3
fb-share-icon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous n'êtes pas un robot... répondez:

error

Suivre ce blog... inscription...