Aller au contenu

commerçants

REPONSE AUX PROPOS DE Mme LE MAIRE DE STE GENEVIÈVE

Les propos de Mme Jacqueline VANBERSEL, Maire de Ste Geneviève, rapportés dans la presse locale, nous interrogent sur leur caractère outrancier et même mensonger ;  dommage qu’un magistrat élu à ce niveau, se permette ces égarements ;

En effet :

Tout d’abord, faire référence à notre commune, soit disant à l’image de Beyrouth avant qu’elle ne…prenne le pouvoir, comme si Sainte Geneviève n’était, avant elle, qu’un champ de ruines, c’est pour le moins outrancier, car d’une part, c’est faire insulte aux personnes qui ont vécu au Liban sous les bombes et dans des maisons détruites à cette époque (et je sais de quoi je parle !), et c’est d’autre part, sans commune mesure avec la vie tranquille et prospère de notre commune à cette époque, même dans les années 68 – 90 !

Par ailleurs, affirmer qu’il n’y avait  « plus une boutique » c’est vouloir plonger dans l’oubli tous les commerçants dévoués que les anciens appréciaient déjà à l’époque : les boucheries, boulangeries, la coop, la boutique de vêtements de M. Mme Joron, le magasin de bricolage de M. Hernu, le commerce de bois de M. Denis, garages, station service, fleurs, restaurant, etc.   Beaucoup de commerces étaient déjà là, ils ont simplement évolué, se sont développés, et c’est normal ! Cette communauté déjà très active avait juste peur que le SuperU arrivant, ne leur fasse de l’ombre !.. en fait, rien ne les a empêché de poursuivre leur développement et c’est heureux.

Enfin, si Jacqueline Vanbersel a été nommée en 2009 Chevalier dans l’Ordre National du mérite, au même titre d’ailleurs que son ex-adjointe Mme Baillon, elle s’attribue la Légion d’Honneur dont personne n’a jamais été informé, ni connu l’existence, et qui ne figure d’ailleurs pas sur la liste officielle ! S’attribuer à tort ce genre de prestigieuse décoration dénoterait peut-être un besoin inassouvi d’artifices pour arriver à se mettre en valeur comme si elle pensait elle-même que ses seules actions ne suffisaient pas à prouver son efficacité. Par ailleurs, se prévaloir de ce genre de décoration est fortement sanctionné par la loi.

Perte de mémoire, mélange des genres, ou volonté de travestir la réalité ? Les électeurs jugeront…

Emilie BAILLON

La liste des commerçants ouverts et leurs horaires pendant le confinement:

Alimentation pour animauxL’Oisellerie amazonienne14 Rue de LaboissièreLundi au Samedi : 9h à 19h                          Dimanche: 9h à 13h

La poste Mercredi, Jeudi et vendredi de 9h à 12h appeler

au 03 44 08 23 92

La Commune pourra embaucher des apprentis, pas de commission, la majorité s’accroche sur une réunion des commerçants et le 1er adjoint informe 3 mois après tout le monde et sans détail de la mise en place d’une TEOM…. un début de fin de mandat difficile…

15) Autorisation à engager du personnel en apprentissage :

Madame le Maire invoque son souhait de pouvoir embaucher, au regard de la difficulté à embaucher désormais des emplois aidés. Il s’agit d’un poste de CAP jardinier paysagiste sur 24 mois et d’un BPA travaux d’aménagements paysagers sur 24 mois également.

La proposition est adoptée à l’unanimité.

Commentaire : Sans

16) Compte rendu des Commissions :

Commentaire : Comme c’est quasiment toujours le cas, il n’y a pas de compte rendu de commission, mais y a-t-il des réunions de commissions ??????

17) Questions diverses

a) Madame le Maire évoque un concert de Noël, le 8 décembre avec Croque-Note et fait un appel à distribuer l’information:

Commentaire : Le maire n’en est peut-être pas encore à inaugurer les chrysanthèmes mais elle emmène le Conseil municipal à n’être même pas un Comité des Fêtes…

b) Bériza ZIEGLER évoque une réunion qu’elle a eue avec les Commerçants et exprime leurs remerciements pour le prêt de salle. Elle précise que cette réunion est à leur initiative et que désormais, ils ne se réuniraient pas nécessairement en Mairie. Elle déplore que des élus se soient immiscés dans la réunion:

Madame le Maire souhaite que les élus puissent rencontrer les commerçants.

Pierre HAUTOT, je ne dis rien, ce n’est pas une question de Conseil municipal.

Madame le Maire suspend la séance et donne la parole à la gérante du magasin « Au jardin Fleuri » qui explique qu’il y a une bonne cohésion du groupe de commerçants qui se sont réunis et qu’ils n’ont pas forcément la volonté de créer une association mais ont quelques projets.

Madame le Maire fait tout un procès au fait que l’on accorde trop facilement des autorisations de grandes surfaces et qu’il faut soutenir nos commerçants.

Commentaire : Eh bien, ça va mal dans les rangs… on ne respecte plus les réunions sans présence des majoritaires…. mais ça ce n’est pas nouveau, c’est même la première expression de ringardise, pour ne pas dire plus, de cette majorité….

La meilleure façon de rencontrer les commerçants c’est d’aller à leur rencontre, et la meilleure façon de freiner l’implantation de grandes surfaces, c’est de n’en pas soutenir l’implantation là où on siège, comme Madame le Maire à l’intercommunalité par exemple… au détriment de toute réflexion sur le développement économique local…

Au fait, c’est sous Nicolas SARKOZY que l’implantation de grandes surfaces a été totalement libérée….

 c) Bériza ZIEGLER évoque différentes animations, les contes d’automne le 18 novembre, l’accueil des nouveaux habitants le 23 novembre, la conférence sur l’industrie le 24 novembre et fait un rapide bilan sur l’exposition sur la grande Guerre

d) Daniel VEREECKE informe de son intention de faire une petite fiche sur la mise en place de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) par la Thelloise qui selon lui devait être d’environ 80€ par foyer pour Sainte-Geneviève dès 2019:

Gérard CHATIN donne le chiffre exact de 83€, exprime son point de vue et  le manque d’esprit communautaire. La taxe a été fixée à partir d’un taux fixé sur la moyenne des valeurs foncières par commune. Ce qui donne des valeurs qui vont de 72€ à 116€ sur l’ensemble de l’intercommunalité. On aurait pu prendre la valeur moyenne de toutes les Communes, cela aurait unifié cette taxe sur l’ensemble des Communes.

Thierry REMOND rappelle que cela fait des années que nous aurions dû payer une TEOM.

Madame le Maire dit la même chose en rappelant que le Président MANCEL (LR) et le vice-Président FRANCAIX (PS) se sont toujours opposés à la mise en place de cette taxe. Elle conclut en disant qu’elle n’en a rien à faire de la politique « ça ne m’intéresse pas » déclare-t-elle.

Commentaire : Ce dossier de la TEOM est abordé depuis des années dans l’intercommunalité, il n’a jamais fait l’objet d’une évocation de la part de nos délégués à l’intercommunalité (Jacqueline VANBERSEL, Daniel VEREECKE et Thierry REMOND)… ? Le site du GRG a mis en ligne, le 19 octobre 2018, l’information du paiement d’une TEOM sur la Thelloise avec le montant par Commune dont la décision a été prise par le Conseil communautaire avec l’accord de nos trois délégués. Le Conseil municipal de Noailles avait été informé le 25 septembre dernier, d’autres Communes l’ont alors été dans la même période, et notre 1er adjoint n’en est qu’à parler d’une petite note qu’il nous ferait. On appréciera le sens de l’information aux élus, à la population de nos délégués… Où est la démocratie ?

Par ailleurs, tout le monde oublie qu’il y a deux ans, l’intercommunalité a voté une taxe foncière sur le bâti de 2%, qui semble-t-il évitait la TEOM, et bien maintenant on a les deux…

La réunion est close vers 23h10, …..

Alors que le Conseil est clos, Dominique LABARRE prend la parole pour appeler à volontaire pour remettre les colis de fin d’année entre le 13 et 17décembre.

Commentaire général: Ce Conseil montre des différences d’appréciations entre les membres de la majorité… Les tirs croisés ont été nombreux. Difficile de compter les points si c’était nécessaire…. ?