fbpx

Tag: mémoire

Merci à Jean-François CHEVALIER pour cette reconnaissance

C’est par ces mots qu’il a accepté que nous partagions, que Jean-François CHEVALIER a publié cette information, sur le Facebook « Thelle est mon village » le 7 juin dernier: « 

82 ans se sont écoulés, depuis le bombardement du 7 juin 1940. Je voudrais vous partager une archive très récente puisqu’elle est datée du 18 mai 2022.

Depuis 1940, même dans leurs morts brutales, les 6 victimes n’étaient pas sur le même pied d’égalité. La mention : « Mort pour le France » n’a été attribué qu’à deux victimes sur les six. Cet état de fait me choquait. C’est pourquoi, j’ai saisi l’Office National des Anciens Combattants et des Victimes Civiles afin de mettre un terme à cette iniquité. Aux termes d’un année de démarche, C’est chose faite. Une décision, en date du 18 mai 2022, rend les honneurs à ces 4 victimes en indiquant, sur leurs actes de décès, la mention : « Mort pour la France ».

Pour mémoire, le 7 juin 1940, la Commune était bombardée par l’aviation Maurice BLED, instituteur, mourut sur place des bombes plusieurs de ses élèves moururent également. Pour Jean-François CHEVALIER, il s’agissait de réhabiliter les victimes qui ne l’avaient pas été dans le statut de « Mort pour la France ».

Gilbert TRICHET, un ancien Génovéfain nous informe de récents écrits:

Il vient d’éditer un tout nouveau roman qui s’appelle : « L’Allemand qui aurait voulu être Français ». L’action se déroule à Sainte Geneviève et dans sa région : Château Rouge et Cauvigny de 1933 à 1958.

En mettant le titre, éventuellement son nom sur Amazon, en cliquant sur l’image vous pouvez lire les premières pages.

En plus, je vous joins ma dernière chanson. »Si bien élevée »

À propos de Gilbert Trichet

Lire la suite

Une initiative de la bibliothèque municipale en Mémoire de 14-18

160309-oh-residence267

L’article en téléchargeable: 160309-oh-divers268

70ème Anniversaire de la libération de Sainte-Geneviève

A l’occasion du 70ème anniversaire de la libération de Sainte-Geneivève, Raymond GAUDY qui avait 18 ans alors et est arrivé d’Andeville avec les américains nous propose son témoignage. Il habite désormais Sainte-Geneviève depuis plus de 60 ans.