Aller au contenu

rumeurs

Enfin, mais….

Ils* ont enfin installé le panneau informant de la construction d’un restaurant scolaire, près de deux mois après le début des travaux. Alors qu’ils n’ont jamais affiché, et toujours pas, le permis de construire, ils l(ont qu’ils disent…. De quoi ont-ils honte? De leur réalisation tardive et pas à la hauteur des effectifs attendus? Sûrement… La priorité unanimement reconnue de l’élection 2014 sera livrée en fin de mandat?! Triste et faible bilan.

*Ils= les élus de la majorité municipale

La législation en matière d’affichage de permis de construire

 

L’état de catastrophe naturelle demandé, ses conséquences….

Il est bien évident que l’on ne peut qu’être d’accord avec la demande Madame le Maire d’appliquer la procédure de catastrophe naturelle. Il faut bien en prendre la mesure.

  • Dans les meilleurs délais il faut signaler votre  sinistre à la Mairie sur le registre ouvert à cet effet

 

Assurance et catastrophes naturelles

Vérifié le 06 mars 2017 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre

 

Un assureur ne prendra en charge le règlement d’un sinistre dû à une catastrophe naturelle qu’à la double condition que vous soyez assuré effectivement contre ce type de sinistre et que l’état de catastrophe naturelle soit confirmé par un arrêté interministériel. Si vous en êtes victime, vous devez le déclarer auprès de votre assureur le plus tôt possible, et au plus tard 10 jours après la parution de l’arrêté de catastrophe naturelle au Journal officiel.

Les informations du cadre de la déclaration de catastrophe naturelle

Va-t-on dénommer notre école « Les jolis pommiers »?

Le chantier du restaurant scolaire ne devait pas toucher à la cour de l’école, c’était la réponse de l’exécutif municipal à la question posée à Daniel VEREECKE lors de  sa présentation des travaux en Conseil municipal qu’il présidait le 23 janvier dernier en l’absence de Madame le Maire… Les pommiers de l’école maternelle sont, en ce moment, arrachés….

        

Il est utile de préciser à ceux de la majorité municipale qui interdisent en tous sens et de façon non fondée  que ces photos ont été prises en dehors du champ scolaire.

 

Edito de « Entre deux lignes » en cours de diffusion….

Reprendre le sens de l’intérêt général….

 

Cette majorité municipale avec ses 23 années d’ancienneté est tombée dans la perversité de fonctionner à l’exception. Ceux qui ne  sont pas d’accord avec sa pensée unique sont conspués, mis de côté, vilipendés, tenus pour quantités négligeables et autres traitements indignes. Quand on voit la façon dont sont considérés les différents démissionnaires qui ont accompagné, parfois longuement, notre exécutif municipal on évalue toute la considération des membres de cette équipe pour ses collègues, qui plus est minoritaires, ou ceux qui les ont précédé. Madame le Maire déclare que la démission de l’une de ses anciennes adjointes « est un non évènement, ça m’est égal… » (Oise Hebdo 24.11.17), la même considération dédaigneuse avait été exprimée quand un autre élu membre de sa majorité actuelle avait démissionné en septembre 2015. On pourrait en citer d’autres. Donc il faut être là et pratiquement aux ordres, s’accommoder d’un système où l’écoute et la concertation sont inexistantes, où la plupart des projets sont amenés en Conseil de façon à le transformer en chambre d’enregistrement.

 

C’est la conception de cette majorité pas seulement de son exécutif.

Ce système d’exception détruit notre bien-être, notre vie locale. S’il apporte quelques avantages à certains il ne saurait être une solution collective tant on voit les dégâts qu’il produit.

Cette pratique ne sert pas l’intérêt général. Les résultats désastreux de la gestion que nous connaissons par cette majorité le démontrent: perte de vie sociale, clanisme, information réduite au minimum, manque de projets, conceptions restreintes au minimum,… non reconnaissance des groupes constitués, ….

Dès maintenant et dans la perspective des échéances à venir (ré-)apprenons à retrouver cette notion de l’intérêt général qui consiste à regarder plus loin que le petit intérêt particulier et immédiat. Apprenons à penser global et à agir local, pour le bien commun.

La majorité municipale actuellement en place, depuis 1995, dans sa démarche d’irrespect de ce qui n’émane pas de son exécutif en a perdu le sens.

 

 

Gérard CHATIN

Conseiller municipal minoritaire

 

Le bulletin complet en téléchargeable PDF

 

Nos Echos du Conseil du 27 février: un Conseil administratif mais…

3 personnes dans le public pas de représentant de la presse.

Le quorum est atteint avec quelques difficultés, arrivées tardives, à 20h35 bien sonnée.

18Nos Echos en téléchargeable PDF

Beriza ZIEGLER est désignée secrétaire de séance.

Etaient présents: Jacqueline VANBERSEL, Georges BERSON, Jacky BEAUDOIR, Dominique LABARRE, Beriza ZIEGLER, Christèle MARIN, Pierre HAUTOT, Anne-Marie KRAUZE, Céline TESSON, Pascal BREBANT pour la liste « Une équipe forte pour agir ensemble » (EFAE);

Gérard CHATIN et Patricia BARBIER pour la liste « Un nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève »(NASG) ;

Martial ROZE Continuer la lecture

L’état des présences au Conseil municipal après la réunion du 27 février 2018:

La moyenne des présences se situe désormais à 74%. La liste majoritaire se situant à peine un point au dessus (75,30%) et la liste Demain Sainte-Geneviève ne se situant qu’à près de 53%, c’est la liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève qui tient le meilleur score de présence avec 89,58%.

L’état complet en téléchargeable PDF

 

Faut-il laisser faire?

Alors que l’expérience d’une classe modulaire posée il y a deux ans et demi est une catastrophe (fuite d’eau, bruit, chaleur, on en passe et des pires…), il nous a été annoncé lors du dernier Conseil municipal, le 20 janvier, que si l’ouverture d’une classe était annoncée on construirait dans la cour de l’école PAUCHET. Si cette ouverture était pour septembre prochain, nous aurions un modulaire en attendant une construction en dur.

Cette cour est insuffisamment grande pour y installer une classe. Par ailleurs, alors que la Commune vient de modifier son PLU pour protéger les « belles façades », elle ne s’appliquerait pas cette règle à ses bâtiments?!…

Gérard CHATIN a écrit, le 31 janvier, à Daniel VEREECKE, 1er adjoint en charge des affaires scolaires et Maire par intérim, pour faire part de sa différence sur ce projet et proposer d’autres orientations.

Un débat est souhaité sur ce sujet, parents, citoyens, ne laissons pas faire. Il semblerait que la prochaine ouverture de classe ne soit pas pour septembre, au vu des informations parues dans la presse, profitons donc de ce répit pour avoir un vrai débat sur ce qu’il faut faire en matière de bâtiments scolaires. Actuellement c’est la construction d’au moins trois à quatre classes qui est nécessaire….

La lettre de Gérard CHATIN à Daniel VEREECKE

Nos échos du Conseil du 23 Janvier 2018 à lire intégralement

 

 

Maîtrise….

Cette majorité nous dit souvent qu’elle maîtrise…. que ce soit les risques ou les projets….

Une photo prise sur notre zone d’activités il y a une dizaine de jours et postée sur le site du Parisien libéré Oise montre combien les risques sont maîtrisés. Il a fallu l’intervention des pompiers, d’ailleurs présents sur la photo, pour résoudre. Cela se passe près des locaux qui ont subi un incendie, l’an passé. Petit rappel: l’article paru dans le Courrier picard du 26 mai 2017.

Pour ce qui des projets, la maîtrise n’est pas meilleure. Alors que cette majorité annonce une maison de santé à longueur de voeux depuis près de 20 ans comme l’a encore rappelé le 1er adjoint, Maire par intérim, lors des Voeux 2018, le 26 janvier, voici que paraît l’appel d’offres de l’OPAC pour la construction qui sera élaborée sur le terrain SAUREL de 32 logements en deux tranches, l’une de 14 dans les mois qui viennent et livrés fin 2019, l’autre plus tard dont le délai n’a pas été donné. Au fait, contrairement à ce qui a été dit le 26 janvier,il ne s’agit pas d’une Maison de santé, et à ce que trop de gens croient encore, mais de création de cabinets médicaux dans lesquels seront installés nos médecins actuels: infirmières dans la commune depuis plus de 30 ans, Docteur Patrice VAGNER (généraliste) pratiquant dans la commune depuis une décennie, Docteur MASCARENHAS (chirurgien dentiste) installé dans la commune depuis 25 ans, deux de ces cabinets n’ayant pas d’occupant prévu actuellement…. à savoir si l’un de ces cabinets n’est pas ou plus occupé pendant 6 mois, il sera réaffecté en logement par l’OPAC… où est la Maison médicale?…

L’ensemble des lots de l’appel d’offres en téléchargeable PDF

Où est donc la maîtrise dans un projet annoncé depuis 15 à 20 ans et qui n’a plus rien à voir avec ce qui était prévu et n’apportera aucun service supplémentaire à la population puisqu’il ne consiste qu’à déplacer nos médecins actuels dans un même lieu?

Où est la maîtrise des risques annoncée par nos élus dès qu’ils sont interrogés? Inquiétant !…

 

Le patrimoine immobilier municipal menacé … Un pouvoir étonnant…

Les échos du Conseil municipal du  23/01/2018, 20h30:

produit par le Génovéfain Net

Six personnes dans le public dont un représentant de la presse celui de l’Observateur de Beauvais.

Nos Echos en téléchargeable PDF

Daniel VEREECKE, préside la séance, en l’absence de Jacqueline VANBERSEL, pour raison de santé, et désigne Pascal BREBANT, secrétaire de séance.

Etaient présents: Daniel VEREECKE, Georges BERSON, Jacky BEAUDOIR, Dominique LABARRE, Beriza ZIEGLER, Christèle MARIN, Éric MAURIERAS (qui arrivera vers 20h45 mais a donné pouvoir à Jacky BEAUDOIR), Josiane CHAROPPIN, Pierre HAUTOT, Anne-Marie KRAUZE (qui arrivera vers 20h50 mais a donné pouvoir à Pierre HAUTOT), Céline TESSON, Pascal BREBANT,  Isabelle DANINTHE, Camille BALARD pour la liste « Une équipe forte pour agir ensemble » (EFAE);

Gérard CHATIN, Patricia BARBIER et Continuer la lecture

Où est l’intérêt communal?

Quand Madame le Maire utilise les Conseils municipaux et leurs procès verbaux officiels pour régler ses comptes et faire de la calomnie…

(extrait du Compte rendu officiel de la réunion du 20 décembre 201)

Compte rendu définitif du conseil municipal du 20 décembre 2017 (complet) en téléchargeable PDF

Une réunion du bureau municipal?????

Une réunion du Bureau municipal ou du panier de crabes des prochaines élections, choisissez?.

Hé non, alors que les associations ont un droit limité à la salle « polyvalente », qu’il est impossible d’y organiser des réunions publiques, un  anniversaire d’un Conseiller municipal y est organisé et fait l’objet d’une publication sur la page FB de la Commune, pourquoi? A rendre visite à Emmanuel, notre Maire et son équipe se croit tout permis? La République bananière est en marche dans notre Commune… Il est plus que temps de réagir.