Aller au contenu

intercommunalité

Dans l’Observateur de Beauvais (11/10/19): un article a attiré notre attention…

Pour tenir compte des éditeurs de presse, désormais, nous ne publierons les articles complets (sauf urgence absolue) qu’après le retrait de la vente du journal concerné. Soit à partir du lendemain, pour un quotidien, une semaine après pour un hebdomadaire. Cette disposition est prise en vue de ne pas freiner la vente de la presse qui a bien besoin d’être soutenue par un lectorat suivi et des maisons de la presse qui sont des commerçants importants de nos villages.

Au moment de la parution, nous annonçons de façon résumée l’article qui a attiré notre attention. Après le retrait de la vente de l’édition, l’article complet sera mis en ligne.

Merci de votre compréhension

L’importance de l’Intercommunalité… (Extrait de notre bulletin de janvier 2019)

Si le Conseil municipal reste souverain sur les affaires communales, il n’est plus possible de  négliger complètement la place qu’occupe désormais l’intercommunalité dans les choix de gestion de nombreuses compétences.

Le traitement des déchets est depuis longtemps transféré et l’on voit bien comment cette question, avec le changement d’opérateur (la gestion a été confiée au SMDO) intervenu en 2018, peut avoir des conséquences sur notre quotidien. Les évolutions sur le service de déchetterie, par exemple, sont loin de satisfaire nombre de nos concitoyens et on les comprend. D’autres modifications interviendront sur le ramassage et le tri des déchets en avril prochain, on ne voit pas vraiment où ce service pourrait être amélioré, sa qualité n’est pas si mauvaise. Quoiqu’il en soit les évolutions de service qui devait permettre de « faire des économies » ont conduit à mettre en place une Taxe d’Enlèvement des Ordure Ménagères (TEOM) à partir de 2019. Une somme de 83€ sera ajoutée aux taxes foncières sur Sainte-Geneviève… comprenne qui pourra ?

L’évaluation, Commune par commune de l’intercommunalité. C’est le calcul de la colonne de droite qui été retenu à savoir. Le taux de 5,58% sur 40% de la valeur locative moyenne de chacune des Communes. Dans un souci d’unifier l’intercommunalité, on aurait pu adopter un taux moyen intercommunal, la question posée par Gérard CHATIN lors des Conseils municipaux de novembre puis de décembre 2018, est, bien sûr, restée sans réponse….
 
    null
  • La compétence urbanisme a également été transférée avec tout ce que cela suppose dans la maîtrise du sol et l’aménagement du territoire. Plus récemment, conséquences de la loi NOTRE, les Communes ont transféré la compétence des zones d’activité ce qui n’est pas sans poser de questions dans la capacité d’implantation d’entreprises ainsi que la gestion de l’eau et de l’assainissement par la dissolution des différents syndicats qui traitaient auparavant ces questions.

La compétence urbanisme a également été transférée avec tout ce que cela suppose dans la maîtrise du sol et l’aménagement du territoire. Plus récemment, conséquences de la loi NOTRE, les Communes ont transféré la compétence des zones d’activité ce qui n’est pas sans poser de questions dans la capacité d’implantation d’entreprises ainsi que la gestion de l’eau et de l’assainissement par la dissolution des différents syndicats qui traitaient auparavant ces questions.

Globalement, ces évolutions supposent des élus qui soient présents dans les instances de l’intercommunalité, la Thelloise, elles supposent également que nos représentants aient des idées claires et précises sur les enjeux de ces différentes questions et qu’ils sachent les défendre dans ces instances. Ce positionnement ne peut qu’être issu de décision collective et entendue de la population et des Commissions et du Conseil municipal. C’est un nouveau défi qui est posé au fonctionnement municipal. Il ne semble pas que la majorité actuelle l’ait compris.

Intégration de voirie, toujours pas de compte rendu de commission mais une information tardive et très insuffisante sur la mise en place de la TEOM (Extrait de Nos échos du Conseil du 19/12/18):

8) Déclassement de la RD 46 sur 1 450m de la Rue Maurice BLED à la Rue de Laboissière:

Madame le Maire informe qu’il s’agit d’intégrer cette partie de voierie dans la voierie communale, elle en signale les avantages gestion directe par la Commune et prise en compte dans le calcul la Dotation Globale de Fonctionnement (effectivement la longueur de voierie communale est un élément d’évaluation de la DGF).

La délibération est approuvée à l’unanimité.

Commentaire : Bien sûr que c’est une bonne chose d’intégrer cette voirie dans la Communale, que ne le fait-on pour la plupart des lotissements qui ne le sont pas, intégrés, cela ferait encore quelques kilomètres de plus… 

9) Compte rendu des Commissions :

Commentaire : Comme c’est quasiment toujours le cas, il n’y a pas de compte rendu de commission, mais y a-t-il des réunions de commissions ??????

10) Questions diverses :

a) Alors que Madame le Maire allait clore la réunion, Daniel VEREECKE fait distribuer un document qu’il a réalisé sur la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères :

Il rend compte du contenu du document et de la manière dont on est arrivé à la décision d’application.

Gérard CHATIN interroge sur la raison pour laquelle il n’a pas été pris un montant des  valeurs locatives  moyenne de l’ensemble de l’intercommunalité cela aurait permis de faire payer la même somme à toute la population de l’intercommunalité, ce qui semble être la volonté du Vice-Président, Pierre DESLIENS. Daniel VEREECKE n’a pas de réponse….

Commentaire : Le maire n’en est peut-être pas encore à inaugurer les chrysanthèmes mais elle emmène le Conseil municipal à n’être même pas un Comité des Fêtes…

Rappel du Commentaire du 15 novembre : Ce dossier de la TEOM est abordé depuis des années dans l’intercommunalité, il n’a jamais fait l’objet d’une évocation de la part de nos délégués à l’intercommunalité (Jacqueline VANBERSEL, Daniel VEREECKE et Thierry REMOND)… ? Le site du GRG a mis en ligne, le 19 octobre 2018, l’information du paiement d’une TEOM sur la Thelloise avec le montant par Commune dont la décision a été prise par le Conseil communautaire avec l’accord de nos trois délégués. Le Conseil municipal de Noailles avait été informé le 25 septembre dernier, d’autres Communes l’ont alors été dans la même période, et notre 1er adjoint n’en est qu’à parler d’une petite note qu’il nous ferait. On appréciera le sens de l’information aux élus, à la population de nos délégués… Où est la démocratie ?

Le document produit par Daniel VEREECKE télécharger en PDF
Le document de la totalité des TEOM votées par la ThelloiseTélécharger

Nos Echos du Conseil du 15 Novembre 2018: les aveux…

produit par le Génovéfain Net

 

10 personnes dans le public dont un représentant de la presse, l’Observateur de Beauvais.

Le quorum est atteint à 20h30.

Nos Echos en téléchargeable PDF

Madame le Maire propose que Christelle MARIN soit secrétaire de séance mais Eric MAURIERAS lève la main et après quelques atermoiements est désigné.

 

Etaient présents: Jacqueline VANBERSEL, Georges BERSON, Jacky BEAUDOIR, Dominique LABARRE, Bériza ZIEGLER, Christèle MARIN, Pierre HAUTOT, Éric MAURIERAS, Anne-Marie KRAUZE, Céline TESSON et Claude GARDETTE (arrivé à 22h25) pour la liste « Une équipe forte pour agir ensemble » (EFAE);

Gérard CHATIN, Patricia BARBIER et Continuer la lecture

Dossier assainissement:

Dossier ouvert le 26 septembre 2018 (sera mis à jour au fil de nos informations):

  • Mise à jour suite à la réunion du 20 juin 2019:

Sont concernés les constructions : du bout de la Rue du Placeau (de la Rue du Blanc Mont à la Nationale), La Nationale de l’entrée sud à la zone d’activités comprise, la Rue des Entreprises, La fusée, Rue du 11 Novembre, le chemin derrière la station Total

La principale information de ce cette réunion de cette réunioin c’est que les nouveaux quartiers assainis ont jusqu’au 30 Septembre 2019 pour envoyer leur devis accompagné de votre lettre d’engagement au siège de l’intercommunalité :

VEOLIA Eau  -Service du Contrôle de l’Assainissement—

1 Rue du Thérain  60 000 Beauvais

Rappel: Les aides de l’Agence de l’eau sont calculées à partir de la somme des devis des riverains concernés. Il est donc conseillé d’envoyer vos devis les plus élevés même si vous pensez faire l’opération avec un devis de moindre coût. L’aide de l’Agence de l’eau est plafonnée à 3 000€. Il existe des possibilités d’aide du Département de l’Oise (sous condition de ressources) et de l’Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat (ANAH)

  • Mise à jour du 26 novembre 2018: les présentations des réunions publiques des 17 et 24 Octobre; la délibération de la Thelloise fixant la PFAC pour chacune des Communes de l’intercommunalité; les textes légaux s’y rapportant…
  • Mis à jour le 3 octobre 2018: Changement des dates de réunions par la municipalité
  • Mis à jour le 3 octobre 2018: Changement des dates de réunions par la municipalité
  • Mise à jour le 10 novembre: des possibilités d’aide auprès des services sociaux (information venant d’une habitante du Blanc Mont que l’on remercie au passage, n’hésitez pas à faire le déplacement ou à prendre contact) mais aussi de l’ANAH
  • Mise à jour le 30 octobre: envoyez plutôt votre devis et votre lettre d’engagement à Véolia – Beauvais
  • Mise à jour le 24 octobre 2018: Suite à la réunion du 24 Octobre, lors de laquelle deux questions principales sont apparues: l’une concernant les aides possibles pour accompagner aux travaux et l’autre, comment obtenir un nouvel acte d’engagement si on l’a égaré:

Mise à jour du 24 Octobre 2018, Ces informations concernent essentiellement le  quartier du Blanc Mont:
Outre que des aides peuvent être obtenues auprès de l’assistante sociale (Contact: Permanences sociales : L’assistante sociale tient ses permanences à la Mairie de Sainte-Geneviève sur rendez-vous et se déplace également à domicile. Tél : 03 44 10 79 80 Les partenaires du CCAS : Maison Départementale de la solidarité 82, rue de Paris 60430 Noailles 03 44 10 79 80) d’autres peuvent l’être également auprès de l’ANAH peuvent être obtenues en relation avec votre situation de revenus:

Visionner ou/et télécharger le guide des aides de l’ANAH 2018 en téléchargeable PDF

Il apparait clairement, dans ce guide, que les aides de l’ANAH ne sont pas incompatibles avec celles de l’Agence de l’eau

Accéder au dossier de demande d’aides par internet

Les contacts avec l’ANAH:

Type d’administrationANAH
Adresse géopostale2 boulevard Amyot-d’Inville
BP 20317
60021 Beauvais Cedex
Horaires d’ouvertureLe mercredi de 08h30 à 11h00
Le lundi de 08h30 à 11h00
Le mardi de 08h30 à 11h00 et de 13h30 à 16h30
Du jeudi au vendredi de 08h30 à 11h00 et de 13h30 à 16h30
Fax / Télécopie03 44 06 50 01
Site internethttp://www.anah.fr
Emailbeatrice.baillard-herlem@oise.gouv.fr
Numéro nationale d’information ANAH (très accessible) : 08 20 15 15 15

Une fois votre devis obtenu l’adresser, avec votre lettre d’engagement, à Véolia – Service du Contrôle d’Assainissement – 1 Rue du Thérain 60 000 Beauvais  –  Il est prudent et conseillé de garder une copie des documents adressés.

Télécharger ici la Lettre d’engagement Blanc Mont

Il a été dit, lors de cette réunion qu’il n’y avait que 50% des personnes concernées qui avaient répondu. Il faut absolument, pour obtenir l’aide de l’Agence de l’Eau obtenir 80% de réponses positives et l’idéal serait d’aller à 100% pour obtenir un bon niveau d’aide.


Message initial:

Face à l’inquiétude des riverains des quartiers dans lesquels les travaux ‘assainissement se déroulaient, à la demande de certains d’entre eux, notamment sur la fusée, nous avons accompagné une pétition qui a connu un certain succès malgré qu’elle ait été présenté à signatures en pleine période estivale et que nous ayons arrêté les signatures dans les premiers jours de septembre afin de la présenter au Conseil municipal du 13 septembre. Elle a été adressé à Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Délégués de la Communauté de Communes, d’une part, et à Madame le Maire, Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux.

Continuer la lecture

Dans Oise Hebdo (15/08/18): la fusion de Warluis et Rochy-Condé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A Sainte-Geneviève, sujet, comme bien d’autres, jamais abordés, on ne sait quelle position a notre Maire et son équipe sur ce sujet. On attendra que ce nous soit imposé après 2020….

L’article en télécharge PDF

 

Intercommunalité, Madame le Maire refuse l’information aux élus… et à la population…

9. Intégration des résultats du Syndicat Intercommunal pour le Transport et le Traitement des Eaux Usées (SITTEU) suite à sa dissolution – Décision modificative n°1 :

Madame le Maire présente le sujet comme une obligation et sans donner aucun élément en séance, demande à voter.

Gérard CHATIN exprime son étonnement de ce vote sur des résultats sur lequel le Conseil Municipal n’avait aucun contrôle, le SITTEU ayant sa propre personnalité juridique et s’agissant donc de deux personnalités morales distinctes, il demande une explication, pensant que c’est au Conseil syndical du SITTEU qu’aurait dû revenir le transfert du résultat. Les Conseils municipaux n’ayant, eux, à s’exprimer que sur la dissolution du syndicat dont les Communes sont membres.

Cela vaut un échange un peu vif avec Pierre HAUTOT qui ne voit pas la différence.

L’intégration des résultats est approuvée à l’unanimité moins la voix de Gérard CHATIN qui s’abstient.

Commentaire : Voter pour un transfert de résultat dont on n’a ni la responsabilité ni le contrôle, quel sens ? …. D’autant que l’on ne nous fournit aucun document permettant de justifier de chiffres que l’on ne nous communique même pas clairement….

 

10. Autorisation de mise à disposition des biens à la Communauté de Communes Thelloise suite à la dissolution du SITTEU :

L’intégration des biens est approuvée à l’unanimité moins la voix de Gérard CHATIN qui s’abstient.

Commentaire : Voter pour un transfert de résultat dont on n’a ni la responsabilité ni le contrôle, quel sens ? ….

11. Transfert des résultats du Syndicat Intercommunal pour le Transport et le Traitement des Eaux Usées à la Communauté de Commune Thelloise:

L’intégration des biens est approuvée à l’unanimité moins la voix de Gérard CHATIN qui s’abstient.

Commentaire : Voter pour un transfert de résultat dont on n’a ni la responsabilité ni le contrôle, quel sens ? ….

A l’issue de ces trois points, Gérard CHATIN fait une proposition, au regard de l’importance que prend l’intercommunalité et notamment la Thelloise, dans la gestion locale qu’outre l’affichage qui est déjà pratiqué, que les PV de réunions de la Thelloise soient adressés à l’ensemble des élus du Conseil municipal. Il argumente par le fait que de plus en plus de décisions importantes concernant la population y sont prises. Madame le Maire s’irrite et prétexte d’un travail trop important pour ne pas donner suite. Gérard CHATIN indique que ces PV sont envoyés par courriel et qu’un simple transfert à un groupe ne prendrait que quelques secondes.

Les échos du Conseil municipal du 28/06/2018, 20h30: un Conseil mal préparé, avec des décisions douteuses sur le fond… la haine de l’opposant?!…

 

Les échos du Conseil municipal du 28/06/2018, 20h30: produit par le Génovéfain Net8 personnes dans le public pas de représentant de la presse.

Le quorum est atteint à 20h35.

Nos Echos en téléchargeable PDF

 

Madame le Maire propose à Beriza ZIEGLER d’être secrétaire de séance, celle-ci accepte.

 

Etaient présents: Jacqueline VANBERSEL, Georges BERSON, Jacky BEAUDOIR, Dominique LABARRE, Beriza ZIEGLER, Christèle MARIN, Pierre HAUTOT, Éric MAURIERAS (arrivé à 21h30 env.), Josiane CHAROPPIN, Anne-Marie KRAUZE, Céline TESSON, Christopher MOUTHINO, Isabelle DANINTHE pour la liste « Une équipe forte pour agir ensemble » (EFAE);

Gérard CHATIN et Continuer la lecture

Commerce local, des inquiétudes ?!…. (article de la page 8 de notre bulletin de mars 2018)

Notre Commune a longtemps connu une situation dans laquelle le niveau d’emplois était très satisfaisant. C’est ainsi que jusqu’au milieu des années 90, nous comptions plus de 100 emplois, et même jusqu’à près de 120, pour 100 personnes actives. La baisse d’effectifs, la fermeture de nombre d’entreprises (voir tableau joint) a fortement détérioré notre situation cependant que notre population a augmenté. C’est d’ailleurs l’un des traits notables à prendre en compte dans notre sociologie. Il fut un temps où on venait dans notre Commune parce que l’on y avait trouvé un emploi souvent même de qualité, ce n’est que très rarement le cas aujourd’hui, avec toutes les questions de transport, de vie sociale, économiques et financières que cela pose. Certes la crise économique est passée par là. Désormais, il n’est pas question ici de ne mettre en cause que des responsabilités locales.
L’action économique est gérée désormais par l’intercommunalité. Nos représentants, Madame le Maire qui est aussi Vice-Présidente de l’intercommunalité, son 1er Adjoint pour la majorité et Thierry REMOND pour la liste un Nouvel Avenir ont donc à assurer l’expression des intérêts de notre Commune au sein de la Communauté du Pays de Thelle devenue Thelloise depuis 2017.
Il faut aujourd’hui penser local et agir global. Le projet d’une zone commerciale importante, avec un supermarché, sur Noailles, ne peut, de ce point de vue que soulever de fortes inquiétudes aux génovéfaines et génovéfains. Selon les spécialistes de ce domaine commercial, il faut 15 000 habitants pour faire un tel magasin. Nous sommes loin du compte avec environ 22 000 (sur l’ancien canton de Noailles zone de chalandise cohérente) et 2 magasins (Sainte-Geneviève et Hermes actuellement) plus un à venir, comment les faire vivre correctement tous ? Une autre question se pose, comment nos représentants à l’intercommunalité ont-ils réagi, comment ont-ils voté face à ce projet présenté ?

Les emplois disparus depuis une vingtaine d’années  (les éléments de ce tableau sont évalués mais ne prennent pas en compte les emplois induits):

 

Dernières tranches d’assainissement et mis en séparatif du Blanc Mont (article de la page 7 du bulletin de mars 2018)::

la double peine…. Et encore +

Ces travaux qui étaient considérés par tous comme une priorité par Sainte-Geneviève déjà en 1995 se réalisent enfin. Maintes fois reportés. Combien de fois faudra-t-il rappeler que si cette majorité avait respecté le rythme d’exécution d’une tranche d’assainissement tous les deux à trois ans suivi par ses prédécesseurs, c’est au plus tard en 2000 ou 2002 que ces travaux auraient été effectués. Or, en plus de 22 ans de présence au pouvoir, cette majorité qui trouvait que ces prédécesseurs n’allaient pas assez vite, n’ont réalisé qu’une tranche tous les sept ans en moyenne. Nous ne devons pas avoir les mêmes compteurs…. On appréciera encore le sens des priorités…
Mais, en plus, ce retard n’est pas sans conséquence, surtout pour les génovéfains concernés. Les travaux d’assainissement sur le Petit Fercourt, en octobre 2006, avaient été bien accompagnés financièrement selon l’expression même des riverains. Or, les aides aux travaux auraient baissé de l’ordre de 50%. Alors, elles n’étaient pas conditionnées au niveau de revenus, elles le seraient désormais depuis peu. Le 26 janvier dernier, lors d’une réunion publique en direction des habitants des quartiers concernés par cette dernière tranche d’assainissement, le représentant de l’intercommunalité a été très évasif pour répondre aux riverains qui l’interrogeaient sur le coût de branchement. Sa réponse « Il y a 4 500 000€ de travaux dont 2 000 000 restent à la charge des usagers », faites les comptes, c’est enthousiasmant. Quand on sait qu’auparavant la taxe de raccordement était de 2 500€ par branchement, tarif encore annoncé lors de la réunion publique qui s’était tenue le 31 mai 2017, on appréciera l’augmentation. Là encore, on attend les interventions, les choix de nos représentants à l’intercommunalité… !
Pour ce qui est de la mise en séparatif du Blanc mont, le sujet est un peu le même. La priorité est tout aussi ancienne. Elle consistait à ce que les eaux pluviales qui étaient rejetées dans le réseau d’assainissement depuis le début des années 60, période où il avait été réalisé, soient renvoyées vers un réseau séparé. Seul ce quartier était concerné. Lors de la réunion, déjà citée du 31 mai, le flou artistique a été entretenu sur les conséquences financières de ces travaux pour les riverains. Une réunion était promise pour l’automne, quel automne ? Les travaux sont encore en cours. Ils ont mis à mal chaussées et trottoirs et causé des perturbations dans le quartier.


Les évaluations de travaux réalisées par VEOLIA pour les habitants du Blanc Mont font apparaître que les aides seront, là encore, conditionnées. Notamment celle de l’Agence de l’Eau qui le sera au fait que 80% des propriétaires concernés s’engagent à faire les travaux ?!…

Précision figurant au bas des devis VEOLIA:

Les années de retard prises par cette municipalité dans la réalisation de ces chantiers, urgents et prioritaires depuis au moins 25 a

ns, pèseront donc sur les finances de nos concitoyens. Le pire, c’est que le montant de leur note n’est même pas encore vraiment connu par ceux que cela concerne.

Le patrimoine immobilier municipal menacé … Un pouvoir étonnant…

Les échos du Conseil municipal du  23/01/2018, 20h30:

produit par le Génovéfain Net

Six personnes dans le public dont un représentant de la presse celui de l’Observateur de Beauvais.

Nos Echos en téléchargeable PDF

Daniel VEREECKE, préside la séance, en l’absence de Jacqueline VANBERSEL, pour raison de santé, et désigne Pascal BREBANT, secrétaire de séance.

Etaient présents: Daniel VEREECKE, Georges BERSON, Jacky BEAUDOIR, Dominique LABARRE, Beriza ZIEGLER, Christèle MARIN, Éric MAURIERAS (qui arrivera vers 20h45 mais a donné pouvoir à Jacky BEAUDOIR), Josiane CHAROPPIN, Pierre HAUTOT, Anne-Marie KRAUZE (qui arrivera vers 20h50 mais a donné pouvoir à Pierre HAUTOT), Céline TESSON, Pascal BREBANT,  Isabelle DANINTHE, Camille BALARD pour la liste « Une équipe forte pour agir ensemble » (EFAE);

Gérard CHATIN, Patricia BARBIER et Continuer la lecture

Nos Echos du Conseil du 20 décembre: traquenard et tablette qui circule…

Cinq personnes dans le public dont un représentant de la presse celui de l’Observateur de Beauvais.

Christopher MOUTHINO est désigné secrétaire de séance.

Les Echos du Conseil en téléchargeable PDF

Etaient présents: Jacqueline VANBERSEL, Daniel VEREECKE, Georges BERSON, Jacky BEAUDOIR, Dominique LABARRE (qui arrivera avec une vingtaine de minutes de retard et a donné pouvoir), Beriza ZIEGLER, Éric MAURIERAS, Pierre HAUTOT, Anne-Marie KRAUZE, Céline TESSON, Christopher MOUTHINO, Pascal BREBANT  pour le groupe « Une équipe forte pour agir ensemble » (EFAE);

Gérard CHATIN, Patricia BARBIER et Thierry REMOND pour le groupe « Un nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève »(NASG) ;

Martial ROZE et Amélie LIARD Continuer la lecture

Nos Echos du Conseil du 23 novembre 2017… mais de quoi ont-ils peur?

produit par le Génovéfain Net

 

Cinq personnes dans le public dont deux représentants de la presse, l’un Oise Hebdo, l’autre l’Observateur de Beauvais.

Les Echos du Conseil en téléchargeable PDF

Etaient présents: Jacqueline VANBERSEL, Daniel VEREECKE, Georges BERSON, Jacky BEAUDOIR, Dominique LABARRE, Beriza ZIEGLER, Éric MAURIERAS, Pierre HAUTOT, Anne-Marie KRAUZE, Céline TESSON, Christopher MOUTHINO, Pascal BREBANT et Claude GARDETTE (arrivé à 20h45) pour le groupe « Une équipe forte pour agir ensemble » (EFAE);

Gérard CHATIN, Patricia BARBIER et Thierry REMOND pour le groupe « Un nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève »(NASG) ;

Martial ROZE Continuer la lecture