fbpx

Tag: commerce

Nos nouveaux Echos du Conseil (11/03/22): un élu récent dans la Commune se le voit reprocher…

Cet article porte sur la question suivante posée par Fabrice DORE: a) Sur le site de la mairie depuis le 24 février figure l’ensemble des documents concernant la 3ème modification du Plan Local d’Urbanisme voté en conseil municipal le 26 janvier 2022. Il apparaît notamment un document d’Orientations d’Aménagement et de Programmation portant la mention « approbation » comme faisant partie intégrante de la dite modification. En première page de ce document il est écrit :

Fabrice DORE posant sa question et présentant le document dont il conteste, à juste titre qu’il ait été présenté au Conseil municipal

« Vu pour être annexé à la délibération du conseil municipal en date du 26 janvier 2022 approuvant la 3ème modification du Plan Local d’Urbanisme. »

Or, ce document n’a jamais été annexé à la délibération du 26 janvier et n’apparaît pas dans les points de modification proposés du point n°6 de l’ordre du jour. La question se pose donc de la validité de cette délibération. Comment expliquez-vous la présence de ce document par conséquent non-conforme sur le site de la mairie d’autant qu’il contient le projet d’une extension importante de la zone commerciale en centre-bourg entre le Super U et la rue de la Chapelle ?

Alors que sa question est tout à fait légitime et fondée, un document qui n’a pas été présenté au Conseil municipal es mis sur le site de la Commune est sur le site de la Commune alors qu’il n’a pas été présenté au Conseil pas plus qu’en Commission. Il se voit reproché d’être trop récent à Sainte-Geneviève, que ce document date de 2012, voilà le niveau de tolérance de ces majoritaires qui ne répondent pas à la question et conspuent l’élu, Fabrice DORE, qui la pose . Ce document qui apparait comme ayant été présenté au Conseil ne l’a jamais été. Il évoque une évolution de la zone d’activité commerciale inquiétante qui ne figure même pas dans la délibération. Les riverains apprécieront comment qu’ils peuvent se poser légitimement est traitée.

Une vidéo de l’Echo du Thelle, remise de prix à la Thelloise et pièce de Théâtre le soir à Chambly:

Mémoire du 30 septembre 2021Vous souvenez-vous de cette journée ? Quinze chartes Qualité étaient remises par la CMA au siège de la Thelloise à Neuilly-en-Thelle et la Cie des Dramaticules interprétait Hamlet à la salle Balasko de Chambly… Retour en images sur cette journée. Deux de nos artisans et commerçants Génovéfains sont honorés.

Un nouveau commerce, bientôt à Sainte-Geneviève…

Beaucoup se demandent ce qui se passent dans l’ancienne boucherie, au coin de la Rue Maurice BLED et de de la Nationale, Le Génovéfain.Net vous l’annonce, un nouveau commerce s’installe et ouvrira en septembre, une poissonnerie.

Dans Oise Hebdo (30/12/20): un article sur le refus d’agrandir une supérette…

REPONSE AUX PROPOS DE Mme LE MAIRE DE STE GENEVIÈVE

Les propos de Mme Jacqueline VANBERSEL, Maire de Ste Geneviève, rapportés dans la presse locale, nous interrogent sur leur caractère outrancier et même mensonger ;  dommage qu’un magistrat élu à ce niveau, se permette ces égarements ;

En effet :

Tout d’abord, faire référence à notre commune, soit disant à l’image de Beyrouth avant qu’elle ne…prenne le pouvoir, comme si Sainte Geneviève n’était, avant elle, qu’un champ de ruines, c’est pour le moins outrancier, car d’une part, c’est faire insulte aux personnes qui ont vécu au Liban sous les bombes et dans des maisons détruites à cette époque (et je sais de quoi je parle !), et c’est d’autre part, sans commune mesure avec la vie tranquille et prospère de notre commune à cette époque, même dans les années 68 – 90 !

Par ailleurs, affirmer qu’il n’y avait  « plus une boutique » c’est vouloir plonger dans l’oubli tous les commerçants dévoués que les anciens appréciaient déjà à l’époque : les boucheries, boulangeries, la coop, la boutique de vêtements de M. Mme Joron, le magasin de bricolage de M. Hernu, le commerce de bois de M. Denis, garages, station service, fleurs, restaurant, etc.   Beaucoup de commerces étaient déjà là, ils ont simplement évolué, se sont développés, et c’est normal ! Cette communauté déjà très active avait juste peur que le SuperU arrivant, ne leur fasse de l’ombre !.. en fait, rien ne les a empêché de poursuivre leur développement et c’est heureux.

Enfin, si Jacqueline Vanbersel a été nommée en 2009 Chevalier dans l’Ordre National du mérite, au même titre d’ailleurs que son ex-adjointe Mme Baillon, elle s’attribue la Légion d’Honneur dont personne n’a jamais été informé, ni connu l’existence, et qui ne figure d’ailleurs pas sur la liste officielle ! S’attribuer à tort ce genre de prestigieuse décoration dénoterait peut-être un besoin inassouvi d’artifices pour arriver à se mettre en valeur comme si elle pensait elle-même que ses seules actions ne suffisaient pas à prouver son efficacité. Par ailleurs, se prévaloir de ce genre de décoration est fortement sanctionné par la loi.

Perte de mémoire, mélange des genres, ou volonté de travestir la réalité ? Les électeurs jugeront…

Emilie BAILLON

Dans l’Observateur de Beauvais (3/04/20): un article sur les commerces ouverts à Sainte-Geneviève et Noailles

Ateliers des Municipales: vos réponses sur Emploi – Economie

La question 2 qui était « Dans quel domaine? » a produit une telle diversité de réponses qu’elles n’offrent aucun axe de travail sérieux. Peut-être a-t-elle été mal posée?

Cela fait 4,85 de moyenne

Les réponses à cette enquête ne peuvent être considérées comme représentatives de l’opinion globale tant les quelques dizaines de personnes qui ont répondu sont insuffisantes pour que cela y prétende. Toutefois, le niveau de réponses tranchées permet de considérer comme intéressantes les orientations concernées.

En respect à leurs auteurs, les réponses rédigées ont été laissées dans leur rédaction initiale

Dans l’Observateur de Beauvais (7/12/18): un article sur Ligne de vie

Est-ce une manière de nous rouler dans la farine?…

Madame le Maire spolie nos boulangers par voie d’affiche et de courriers alors que c’est dans les pouvoirs de police du Maire comme c’est présenté dans cet extrait d’un Power Point de l’AMF (Association des Maires de France) qui aborde l’article L.2212 du CGCT (Code Général des Collectivités Territoriales).

Drôle de méthode de promotion et de soutien aux commerces locaux!?…

La concertation, elle ne sait sans doute pas ce que sait….