Aller au contenu

Constructions au Petit Fercourt

La majorité municipale dit ne pas savoir ce que sera Sainte-Geneviève demain (Conseil du 15 juillet 2015) mais continue à distribuer des permis de construire et autres certificats d’urbanisme sans compter et en évaluer les conséquences. Alors que la rentrée des classes s’est faite dans des conditions plus que discutables, on nous « prépare » de prochaines rentrées dans des conditions encore plus imprévisibles. 12 lots mis à la construction en sortie de Sainte-Geneviève en direction de Laboissière-en-Thelle. Belle surprise de l’été, décision prise le 3 août 2015.

DSC_0020

Une réflexion au sujet de « Constructions au Petit Fercourt »

  1. MARGARET dit :

    Comment peut-on dire provisoire alors même que l’installation d’un module « classe » est devenu, immeuble de par la loi (rattaché au sol par l’alimentation électrique et évacuation des eaux de pluie). Eu égard à son coût, faire du provisoire à ce prix c’est de la folie. Enfin, c’est de nos contributions que proviennent les moyens de cette implantation. A Sainte-Geneviève, en 1962, une période de grands froids, j’ai vécu la plus intéressante de mes expériences scolaires. Un matin, par moins 18-20 degrés, nous sommes arrivés en classe qui se trouvait être un préfabriqué avec vide sanitaire celui la, et l’encre était gelée dans les encriers pas de chauffage, un froid glacial ! Tous les élèves, 2 niveaux sont allés chez Monsieur la Maire pour réclamer du chauffage….Dans ce préfa, il y faisait froid l’hiver et nous gardions nos manteaux. L’institutrice nous faisait jouer dehors au ballon pour nous réchauffer. Les jours de pluies et d’orages il y régnait un brouhaha ponctués par les grondements du tonnerre. Je souhaite bon courage à l’enseignant et aux enfants.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous n'êtes pas un robot... répondez: