fbpx

Tag: bâtiments communaux

Nos Nouveaux échos du Conseil (7/07/22): la preuve qu’ils enfument puisqu’il faut désenfumer…

Plus de 10 000€ pour du désenfumage de locaux dont on ne sait pas vraiment quelles sont les utilisations et tout ça se décide on ne sait où.. C’est cela les pouvoirs délégués, le Conseil municipal n’a plus de maîtrise et a même du mal à avoir de réelles explications.
Le Maire réponds au questions posées par Alain BOSC et Fabrice DORE (NASG) sur le désenfumage de ce qui est devenu la maison des associations sans que nulle part, ni en Commission ni en Conseil, cela se soit décidé et à celle de Dominique LABARRE (FDPE) sur la rénovation du parvis de la mairie.
Où sont choisies ces « urgences » dont on peut se demander si elles le sont?

Les dépenses déléguées du Maire amènent quelques demandes d’informations complémentaires. Elles sont engagées par Alain BOSC sur les 10 182€ de mise aux normes du local PREVOTE, feu salle socio-culturelle, devenu on ne sait comment maison des associations ce qui montre tout le respect que cette majorité a pour les associations qu’elle renvoie là bas à l’écart sans qu’il y ait eu le moindre débat avec elles, pas plus qu’en Commission ou en Conseil. Que faut-il désenfumer ? On ne sait pas, il y en a quand même pour 10 000€, choix fait par le Maire et ses proches. Fabrice DORE demandera des précisions à la réponse faite à Alain BOSC qui enfume plus qu’elle n’informe mais ce ne sera pas plus satisfaisant. Ce serait de la faute des capteurs photovoltaïques. Ha, ces énergies renouvelables, tous les défauts. Ce qui est curieux, c’est que ce soit le DGS qui réponde et non un élu en charge du dossier, y en a-t-il un? Il est vrai que l’adjoint aux travaux, Jean-Louis AGNES, est absent. Quand on vous le dit qu’il n’y a que lui qui bosse les dossiers, absent plus personne pour répondre… Mais si ces travaux étaient traités en Commission, on aurait moins de questions à poser en Conseil, des membres de la Commission pourraient aussi répondre. Quant à la rénovation du parvis de la Mairie, « vous allez encore voir ce que vous allez voir » répond presque le Maire à Dominique LABARRE qui lui demande des précisions sur cette ligne de rénovation. Où est la nécessité? Près de 18 000€, quand même.

Le prochain article sur ce Conseil: Nos Nouveaux échos du Conseil (7/07/22): des échanges intéressants sur la tarification du périscolaire…

L’état des dépenses par délégation arrêté au Conseil du 24 Juin 2021:

Sainte-Geneviève: un marché pour l’entretien des installations de chauffage

Une annonce récupérée sur « La centrale des marchés.com » faisant appel d’offres pour l’entretien des installations de chauffage de nos bâtiments communaux. Attention, le lien « consulter », sur ce site , ne fonctionne pas et il faut être abonné pour accéder à l’annonce complète. Le mieux est de s’informer en Mairie.

L’entretien des équipements communaux:

           

Deux exemples démontrant le laxisme de la Municipalité en matière d’entretien des équipements municipaux.

  • Un abri, à l’école, dans un état de saleté bien avancé et percé
  • Un bâtiment dont les tuiles sont parties depuis très longtemps