Pas d’explication…..

Lors du Conseil du 28 juin, Madame le Maire demande l’adoption du procès-verbal.

Le procès-verbal est adopté à l’unanimité moins un vote contre, celui de Gérard CHATIN

Commentaire : Ce compte rendu est considéré comme non conforme par Gérard CHATIN qui a adressé deux compléments qui, bien entendu, n’ont pas été pris en compte :

Copie du message adressé par Gérard CHATIN le 25 juin 2018, pour modification du compte rendu :

Pour transmission à Madame le Maire,

 

Dans le cadre du dernier Conseil municipal du 10 avril, au moment de la présentation du budget, j’ai fait remarquer qu’il n’y avait pas d’affectation budgétaire 657362- CCAS, il m’a été répondu qu’il s’agissait d’un « oubli » et que la somme figurait à la ligne du dessous. Ma remarque ne figure pas dans les débats du Conseil. Comment cet « oubli » a-t-il été rétabli ?

 

Dans le cadre des questions diverses, j’ai engagé une intervention que j’avais rédigée pour bien peser mon propos. J’ai été interrompu et conspué à un point que celui-ci a été couvert et non entendu. Dans le compte-rendu qui nous est proposé, les mots qui me sont attribués sont complètement déformés et ne correspondent nullement à l’état d’esprit de l’idée que je souhaitais présenter. Merci de bien vouloir trouver joint le texte de mon intervention dont je souhaite l’intégration au Compte rendu :

« La question de la sécurité a fait l’objet d’attribution de moyens importants dans notre Commune. L’ouverture récente de Voisins vigilants en est une autre approche.

L’insécurité dans une Commune c’est d’abord les tracasseries de voisinage, de proximité.

Celles-ci s’expriment, selon un certain nombre de nos concitoyens,  dans différents de nos quartiers par la présence de rassemblements de jeunes, notamment, avec leur conséquences : dégradations, papiers, canettes, bouteilles au sol ou ailleurs, bruits….

Cela pose deux questions :

  • Quelles actions en direction des jeunes dans notre Commune ?
  • Comment faire face à ces situations et retrouver le sens du vivre ensemble ?

Je propose que dans le cadre municipal mais de façon ouverte nous réfléchissions aux moyens d’y répondre. L’objectif est d’éviter la détérioration du climat de vie entre nos concitoyens. C’est un premier pas vers la sécurité »

Vous remerciant par avance,

Bien cordialement

Cela se passe de commentaire. Toutefois, on appréciera, la non explication concernant le budget du CCAS et l’interprétation d’une intervention complètement modifiée, sur le fond, d’une expression d’un élu.

 

Suivez-nous, s'il vous plaît...
error4
fb-share-icon20
Ce contenu a été publié dans ACTUALITES, NOS ECHOS DU CONSEIL, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous n'êtes pas un robot... répondez: