Aller au contenu

santé

Maîtrise….

Cette majorité nous dit souvent qu’elle maîtrise…. que ce soit les risques ou les projets….

Une photo prise sur notre zone d’activités il y a une dizaine de jours et postée sur le site du Parisien libéré Oise montre combien les risques sont maîtrisés. Il a fallu l’intervention des pompiers, d’ailleurs présents sur la photo, pour résoudre. Cela se passe près des locaux qui ont subi un incendie, l’an passé. Petit rappel: l’article paru dans le Courrier picard du 26 mai 2017.

Pour ce qui des projets, la maîtrise n’est pas meilleure. Alors que cette majorité annonce une maison de santé à longueur de voeux depuis près de 20 ans comme l’a encore rappelé le 1er adjoint, Maire par intérim, lors des Voeux 2018, le 26 janvier, voici que paraît l’appel d’offres de l’OPAC pour la construction qui sera élaborée sur le terrain SAUREL de 32 logements en deux tranches, l’une de 14 dans les mois qui viennent et livrés fin 2019, l’autre plus tard dont le délai n’a pas été donné. Au fait, contrairement à ce qui a été dit le 26 janvier,il ne s’agit pas d’une Maison de santé, et à ce que trop de gens croient encore, mais de création de cabinets médicaux dans lesquels seront installés nos médecins actuels: infirmières dans la commune depuis plus de 30 ans, Docteur Patrice VAGNER (généraliste) pratiquant dans la commune depuis une décennie, Docteur MASCARENHAS (chirurgien dentiste) installé dans la commune depuis 25 ans, deux de ces cabinets n’ayant pas d’occupant prévu actuellement…. à savoir si l’un de ces cabinets n’est pas ou plus occupé pendant 6 mois, il sera réaffecté en logement par l’OPAC… où est la Maison médicale?…

L’ensemble des lots de l’appel d’offres en téléchargeable PDF

Où est donc la maîtrise dans un projet annoncé depuis 15 à 20 ans et qui n’a plus rien à voir avec ce qui était prévu et n’apportera aucun service supplémentaire à la population puisqu’il ne consiste qu’à déplacer nos médecins actuels dans un même lieu?

Où est la maîtrise des risques annoncée par nos élus dès qu’ils sont interrogés? Inquiétant !…

 

Nos Echos du Conseil du 4 Octobre 2016: si c’était un film, il s’intitulerait « Le mépris »…

Quatre ou cinq personnes dans le public, pas de représentant de la presse locale.

Le compte rendu en téléchargeable PDF

Madame le Maire fait la proposition à Thierry REMOND d’être secrétaire de séance qui accepte. Il assurera cette fonction en commençant par faire l’appel des présents.

 Il faut rappeler avant d’entrer dans le vif de ce conseil, qu’il avait été convoqué auparavant pour le 29 septembre, il a finalement été reporté au 4 octobre avec des points supplémentaires à l’ordre du jour : celui sur le budget assainissement notamment, nous y reviendrons.

Etaient présents: Jacqueline VANBERSEL, Daniel VEREECKE, Georges BERSON, Jacky BEAUDOIR, Dominique LABARRE, Bériza ZIEGLER, Christèle MARIN, Eric MAURIERAS, Josiane CHAROPPIN, Céline TESSON, Anne-Marie KRAUZE pour le groupe « Une équipe forte pour agir ensemble » (EFAE);

Gérard CHATIN, Patricia BARBIER et Thierry Continuer la lecture

Nos échos du Conseil du 29 juin 2016: Un conseil houleux faute de priorités…

photo-Mairie--300x200Les échos du Conseil en téléchargeable PDF

Six personnes dans le public parmi lesquelles une représentante de la presse locale (nouvelle correspondante du Courrier picard) est présentée par Madame le Maire avant l’ouverture de séance.

 Après cette présentation, Madame le Maire propose à Céline TESSON d’assurer le secrétariat de cette séance, qui accepte.

 Elle procède à l’appel des élus à savoir, étaient présents: Jacqueline VANBERSEL, Daniel VEREECKE, Georges BERSON, Jacky BEAUDOIR, Dominique LABARRE, Bériza ZIEGLER, Christèle MARIN, Eric MAURIERAS, Pascal BREBANT, Claude GARDETTE (qui arrive vers 20h40 mais a donné pouvoir à Daniel VEREECKE), Pierre HAUTOT, Céline TESSON, Christopher MOUTHINO, Camille BALARD, Anne-Marie KRAUZE pour le groupe « Une équipe forte pour agir ensemble » (EFAE);

Gérard CHATIN, Patricia BARBIER et Thierry Continuer la lecture

Maison de santé ET/OU opération financière

Octobre 2012  Opération Foncière OU/ET Maison de Santé ?

Le Groupe de Réflexion Génovéfain a décidé de soumettre à votre perspicacité et à votre propre interrogation les quelques lignes suivantes.

 

Le Groupe de Réflexion Génovéfain est POUR :

Le concept de la Maison de santé à Sainte Geneviève. Elle s’inscrit dans le cadre d’une démarche globale visant à offrir aux patients d’un territoire de nouveaux services de santé. En effet il s’agit de regrouper sur un même lieu des professionnels de santé dont la complémentarité est porteuse de nouvelles pratiques médicales permettant une prise en charge globale des patients. C’est un excellent compromis pour les professionnels de santé, médicaux et paramédicaux, pour concilier qualité des soins et qualité de leurs vies professionnelles et personnelles. La maison de santé proche d’une pharmacie, d’un laboratoire d’analyses, d’un ambulancier, d’un cabinet de radiologie, donnerait aux Genovéfains et aux habitants du Canton une proximité de soins, allant dans le sens d’une  modernisation des premières interventions en amont des structures spécialisées.

 

Le Groupe de Réflexion Génovéfain est CONTRE:

Un emplacement choisit pour des raisons obscures et coûteuses qui ne correspondraient pas au concept de service qui est à l’origine de la maison de santé.

 

Le point de vue  du Groupe de Réflexion Génovéfain:

L’emplacement qui nous semble le plus pertinent devrait se situer à proximité de la surface commerciale (au cœur de ville). Pour des raisons évidentes à comprendre :

–       un accès distributif de notre commune, un stationnement sans problème, une proximité de l’existant (pharmacie), des possibilités d’extensions vers un pôle de santé;

– un engagement financier de notre commune beaucoup plus maîtrisé.

 

Madame la Maire, Mesdames et Messieurs les Conseillers,

ü  Pouvez-vous confirmer ou infirmer qu’une demande d’évaluation a été sollicitée auprès des services des domaines ?

ü  Pouvez-vous confirmer ou infirmer que l’emplacement suggérer par le Groupe de Réflexion n’a pas été retenu ?

ü  Pouvez vous confirmer ou infirmer que l’OPAC, élabore un projet d’un petit lotissement incorporant une maison de santé ?

ü  Pouvez-vous informer les contribuables sur le montage financier de l’opération ?

ü  Pouvez-vous, dans le prochain Echo Genovéfain, préciser l’état d’avancement du projet ? la composition du groupe de pilotage ?

organigramme santé

 

Vous aurez tous bien compris que notre réflexion à pour objectif d’éviter, les rumeurs, les imprécisions, les reculades des projets et surtout le flou.