fbpx

Tag: Route nationale

143 Route Nationale : des réponses insatisfaisantes aux questions posées.

Cela aurait sans doute été moins coûteux de déplacer le passage piétons. On ne voit ni l’intérêt technique, ni l’intérêt financier?
Tant de sujets attendent dans la Commune. Qui et comment sont définies les priorités en matière de travaux?

Lors du Conseil municipal du 26 Janvier, Alain BOSC avait souhaité en savoir plus sur ces travaux du 143 Route National…

Voir la vidéo de la question et ses réponses

Les conseillers municipaux prennent acte des décisions prises par Monsieur le Maire depuis le dernier conseil en vertu de la délégation reçue pour la signature des marchés publics.

La bonne habitude abandonnée lors du précédent Conseil est reprise par Monsieur le Maire le rapport des dépenses faites sur délégation est remis sur table aux élus en même temps qu’il est projeté, Monsieur le Maire en fait une présentation succincte, il n’y a que 5 opérations dont 2 sur l’exercice 2022.

Alain BOSC demande à Monsieur le Maire à quoi correspond la dépense indiquée pour le réaménagement devant le 143 Route Nationale. Monsieur le Maire lui répond qu’il peut tout à fait lui répondre puisqu’il s’agit de travaux devant la maison qui appartenait à sa belle-mère et passe la parole à Jean-Louis AGNES qui précise qu’il s’agit d’un passage piétons. Gérard CHATIN interroge de savoir s’il n’aurait pas été moins couteux de déplacer le passage pour piétons et sur la raison qui fait que cette opération ne soit pas réalisée dans le cadre du marché à bons de commandes qui concerne pourtant l’entreprise qui a fait les travaux. Aucune réponse sur le point déplacement du passage piétons mais l’adjoint aux travaux informe que le marché à bons de commandes n’a pas été renouvelé et que certains des travaux concernés seront réalisés par les agents de la Commune.

Les dépenses sur délégations du Maire sur l’intégralité de 2021 et sur ce début d’année 2022, cliquez ici pour retrouver le sujet:

Commentaire: Bravo encore à Alain BOSC de soulever une question si sensible, savait-t-il ? L’exécutif ne renouvelle pas un marché à bons de commandes, où cela s’est-il décidé, par qui ? En Commission jamais, si la question n’avait pas été posée comment l’aurions-nous su ? Transparence et ouverture qu’ils avaient dit.

Par ailleurs, outre ces délégations sur marchés publics nous n’avons pas les autres décisions sur délégations. Transparence et ouverture qu’ils avaient dit.

Aujourd’hui, vers 17h, incendie d’une camionnette sur la Départementale 1001 à Sainte-Geneviève…

les pompiers se sont activés et ont pu maîtriser l’incendie et en éviter la propagation. Bravo à eux, tous nos remerciements.

L’incendie, d’origine inconnue à cette heure, a eu lieu entre le feu rouge à la sortie nord de la Commune de Sainte-Geneviève vers Beauvais. Le véhicule allait dans la direction Beauvais-Paris. La circulation a été détournée sur les rues Neuve et de l’Avenir qui ont subi pendant près d’une heure de très gros encombrements pendant tout ce temps. Il n’y aurait pas de victime.

La Rue Monte à Regret* bloquée et quasi privatisée…

Non prise, débattue et même pas présentée en Conseil, à peine évoquée en Commission Domaine Communal, Développement Durable et Travaux une décision qui vient d’on ne sait où?

En double sens interdit jusqu’à aujourd’hui,
elle est désormais en impasse
Sur la Nationale, l’absurde, en sens interdit
et barrée par des vasques

On savait déjà que cette majorité nous menait dans l’impasse.

Cette rue était déjà en double sens interdit ce qui la privatisait quasiment. Pour la tranquillité de quelques-uns qui ne l’auront pas sans problème, le Maire a décidé de la boucher totalement.

  • Comment va se faire le ramassage des poubelles ?
  • En cas d’incendie, quelle capacité d’intervention pour les pompiers?
  • Comment faire demi tour pour les riverains au bout de la rue?
  • Comment vont faire les convois funéraires?
  • En cas d’incident sur la Rue Maurice BLED et/ou sur le carrefour de la Nationale avec la Rue Maurice BLED, cette voie permettait de délester la circulation, cela a déjà été le cas, comment fera-t-on?

On est maintenant sûr que notre

adjoint à l’Urbanisme

n’est pas urbaniste.

La mise en impasse de la Rue du 7 Juin 1940* provoque débat dans la population et parmi les élus: lien vers un autre article paru le 20 juillet sur les suites de cet article

* Surnom de la Rue du 7 Juin 1940, bien de nos anciens, parce qu’elle menait au cimetière

Avant SUPER U en face Le familistère…

Où il y a une enseigne « plomberie – ramonage », sur la Nationale, se tenait, jusqu’au début des années 1980, et depuis des décennies, au regard de ces cartes postales qui datent d’environ un siècle un FAMILISTERE à quelques pas d’où est installé, depuis bientôt 20ans, le SUPER  U. Si l’environnement a quelque peu changé, les maisons ont suivi leur temps en s’adaptant… On ne marche plus sur la route principale sur laquelle passent, de nos jours, de 15 000 à 20 000 véhicules par jour…