Aller au contenu

coronavirus - 2. page

Gérard CHATIN écrit à Madame le Maire et les masques tombent…

Ce lundi 4 mai, Gérard CHATIN a, à nouveau, écrit à Madame le Maire pour avoir des informations sur deux sujets sur lesquels beaucoup s’interrogeaient: les masques et le retour aux écoles… Actuellement, la loi a prolongé les mandats des élu issus du scrutin de 2014. Pourtant, à Sainte-Geneviève, notre Maire qui n’a donc pas tiré les leçons du 15 mars 2020 lors duquel près de 70% des suffrages exprimés ont condamné sa méthode de fonctionnement… elle continue à décider seule, elle continue à ne pas répondre aux courriers ou à laisser sans suite les propositions qu’ils contiennent. D’une liste qui propose Progressons ensemble, elle fait progressons entre nous en bénéficiant de la crise sanitaire.

C’est ainsi qu’à partir de masques achetés par la Commune, elle organise la diffusion de ceux-ci avec ses seuls colistiers, élus ou non… défiant ainsi toute morale…

Réouverture des classes: vous avez été 104 à répondre à ce questionnaire…

Le questionnaire a reçu 104 réponses de parents (69,2% des réponses) , de grands-parents (16,3% des réponses) soit en tout 85,5% de personnes concernées par la scolarité locale. Quelques personnes (14,5%) n’ont pas d’enfant scolarisé (pour ces derniers, il ne nous a paru devoir les retirer du résultat). L’ensemble de ces réponses représentent 140 enfants sur la Commune soit près d’1/3 des enfants scolarisés.

91,3% des personnes qui ont répondu estime que la proposition du Gouvernement de reprendre l’école dans les prochains jours, sachant qu’il y 5,8% de personnes qui ne se prononcent pas, il ne reste que 2,9% exprimant un avis favorable à cette décision.

Sur la question de l’adaptation de cette possibilité pour notre Commune, 71,2% sont défavorables, alors que 23,1% ne se prononcent pas. Il n’y a que 5,8% pour être en accord avec le retour de leurs enfants.

61,5% des personnes qui ont répondu s’estiment insuffisamment informés de la situation, alors que 24% ne se prononcent pas. Elles sont moins de14,5% à trouver être suffisamment informés.

Au-delà de ces questions fermées, les personnes pouvaient exprimer leur avis ouvertement: Ces expressions sont retranscrites intégralement dans le document joint rattaché. Elles évoquent des craintes, des peurs par rapport à la transmission du virus aux enfants mais aussi à travers. Beaucoup estiment que la reprise ne devraient se faire qu’en septembre. Pour les quelques réponses en faveur de la reprise, on sent plus une contrainte qu’une vraie volonté (il faut bien reprendre un jour)… Après les craintes des opposants à la reprise, c’est le nombre peu important de jours de scolarité qui subsistent qui est évoqué, les locaux trop petits et la difficulté des gestes barrières pour les enfants sont aussi cités.

Beaucoup se plaignent du manque d’informations de la part de la Mairie, mais aussi de façon moindre des enseignants, mais encore de façon plus marginale de l’association de parents d’élèves. Sur ce point, il est fait allusion au manque d’utilisation des moyens modernes de communication.

Enquête: les enfants de Sainte-Geneviève doivent-ils retourner à l’école le 11 mai?

Ce questionnaire s’adresse aux habitants de Sainte-Geneviève (Oise), qu’ils aient ou non des enfants ou petits enfants scolarisés dans la Commune. Les noms des personnes qui répondront à ce questionnaire resteront anonymes.. Voir et Remplir le formulaire

Faisons nos masques…

Nous recherchons tissus, élastiques, rubans et couturières pour faire des masques…

Les tissus: des toiles de drap, de jean ou similaires dans lesquels peuvent être taillés des morceaux de 20cm au moins.

Les élastiques ou rubans permettant de faire les attaches

les tissus, élastiques et rubans peuvent être déposés au 30 Rue de Méru à Sainte-Geneviève (Marie MALLIFAUD)

Toutes les couturières et couturiers qui veulent bien participer à cette mobilisation bénévole sont les bienvenu(e)s: merci de prendre contact au 06 01 27 09 63

Madame le Maire a répondu au courrier du 3 avril de Gérard CHATIN

De : mairie@saintegenevieveoise.fr [mailto:mairie@saintegenevieveoise.fr]
Envoyé : vendredi 17 avril 2020 14:15
À : ‘Gérard CHATIN’ <gerard.chatin@sfr.fr>
Objet : En réponse à votre courrier

Monsieur,

Je vous remercie de vous préoccuper de ma santé.

A ce jour, je vais bien et le fait de poursuivre mes activités de Maire chez moi avec tout ce que cela implique fait que le confinement est plus supportable.

Bien sûr en ce qui concerne mes actions, j’ai mis en place avec mes collègues du CCAS différents moyens pour venir en aide en particulier aux personnes âgées mais pas seulement, j’ai accepté entre autre l’idée d’un accueil des enfants de soignants (ce dispositif ayant été proposé par l’Inspection Académique) et étudiée d’autres dossiers nécessaire à cette période difficile).

J’ai bien pris acte de votre souhait de participer dans le cadre communal à l’aide aux personnes vulnérables et je vous invite pour cela à vous rapprocher du CCAS via Madame la Vice-Présidente, Dominique Labarre, afin que les interventions soient bien coordonnées.

Espérant avoir répondu à votre question, veuillez croire, Monsieur, à mes sentiments les meilleurs.

Le Maire

Jacqueline Vanbersel

En réponse à ce courriel Gérard CHATIN a répondu:

Madame le Maire,

Tout d’abord, merci de votre réponse. Je me satisfait que vous vous portiez au mieux dans la situation actuelle et que le confinement ne vous pèse pas trop même si, bien sûr, il pose quelques difficultés.

Je prends note que vous acceptez que nous participions à l’initiatives en faveur de nos personnes âgées et fragiles. Je prendrai contact avec Madame la Vice-Présidente du CCAS dans les meilleurs délais et je comprends votre souhait d’actions coordonnées.

Je vous prie d’agréer, Madame le Maire, l’expression de ma considération.

Gérard CHATIN

12 Rue du Bel air

60 730  Sainte-Geneviève

06 27 45 37 12

03 60 29 36 05

L’article paru sur l’envoi du courrier du 3 avril: Gérard CHATIN, conseiller municipal minoritaire, a écrit à Madame le Maire à propos de l’accompagnement des personnes en difficultés par rapport à la pandémie… 14 avril 2020