Aller au contenu

Nos première propositions, pour les décisions… sortir du cercle restreint… (extrait de notre bulletin d’Octobre 2019)

Nous pensons que la première évolution à produire porte sur le mode de gestion de notre Commune. Aujourd’hui celle-ci repose à la fois sur un nombre beaucoup trop restreint de personnes et sur une certaine opacité, ce qui ne peut être satisfaisant du point de vue démocratique. C’est pourquoi nous souhaitons, et les réponses au questionnaire que nous avions réalisé par internet depuis près d’un an y incitent encore plus, fonctionner de façons plus ouvertes, plus à l’écoute.

Il est indispensable de redonner un sens collectif à l’organisation de notre commune et de produire une dynamique qui permette à chacun de s’exprimer pour se retrouver dans les choix qui  seront opérés. Notre projet a aussi vocation à mettre une équipe au travail et en situation de responsabilité.

Ce que nous proposons :

Des Commissions ouvertes, une grande innovation qui doit conduire à la l’implication de plusieurs dizaines de personnes : Il est possible d’ouvrir les commissions. Nous proposons une composition de 13 membres par commission dont 7 seraient des élus en tenant compte de la représentation produite par le résultat des élections, les 6 autres membres seraient des concitoyens soit volontaires, soit tirés au sort. Leurs travaux feraient l’objet de compte-rendu qui seraient publiés et accessibles sur le site de la commune. Les publications d’informations de la Commune feront état des projets qu’elles auront produits. Ils seront présentés au Conseil municipal au fil de leur avancée. Le Conseil restant souverain, bien sûr, dans ses choix et délibérations. Si besoin est, des techniciens pourront accompagner les travaux de ces Commissions comme la loi le permet.

Deux à trois fois par an, il sera organisé en direction de toute la population une réunion publique qui aura pour vocation de rendre compte des choix en cours, des projets et des difficultés rencontrées. Des réunions publiques pourront être organisées pour des sujets spécifiques ou pour un quartier.

L’exécutif s’organisera autour du Maire et des adjoints, comme c’est la loi, en un bureau municipal ouvert: qui se réunira régulièrement, de façon hebdomadaire, à un moment connu des élus qui, si ils le veulent, pourront venir leur exposer des questions auxquelles ils ont pu être confrontés.

Des adjoints spécialisés et des conseillers délégués soit sur des thèmes soit sur des quartiers de la Commune : comme c’est la règle, chaque adjoint sera en possession d’un secteur d’activité (urbanisme, affaires scolaires, jeunesse, finances, sécurité, travaux, économie, affaires sociales, logement…..), des conseillers délégués seront désignés pour des sujets spécifiques ou pour la représentation dans certains organismes, des délégués de quartier pourraient être désignés pour faire le lien avec la population….

L’information sur les Conseils municipaux : l’annonce des Conseils municipaux se fera dès que la date en sera connue (soit, en principe, deux à trois semaines auparavant), aux élus par voie de courriels et à la population par voie d’affichage sur le site de la Commune et de ses réseaux sociaux, mais aussi chez les principaux commerçants de la Commune, ainsi que bien sûr, comme c’est la règle sur les panneaux officiels municipaux… Les comptes rendus feront l’objet d’une diffusion résumée auprès de la population par voie de boite à lettres, et de façon intégrale sur le site de la Commune et sur les panneaux officiels comme c’est la règle. Les lettres et pétitions adressées au Conseil municipal seront lues et débattues en fin de séance si elles ne peuvent être rattachées à un point prévu à l’ordre du jour.

L’indemnisation des élus pourraient être distribuées différemment tout en restant, bien sûr, dans le cadre légal, et de façon transparente. La motivation, l’implication doit être soutenue et suscitée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous n'êtes pas un robot... répondez: