Extrait de Nos échos du Conseil du 11 février 2021: où l’on apprend que le projet de crèche de l’ILEP ne se fera pas…

5) Réalisation d’un parking périscolaire et scolaire – Demande de subvention au Département de l’Oise :

Jean-Louis AGNES rapporte qu’il est envisagé de créer un parking de 32 places aux abords du restaurant scolaire, destiné au stationnement du personnel affecté aux services scolaires, périscolaire et de restauration scolaire, tout en indiquant, au passage que le projet de l’ILEP est annulé, les capacités de stationnement actuelles sont trop limitées et obligent les personnels à stationner leur véhicule à l’extérieur du site, réduisant les places de stationnement des parents d’élèves. Il est demandé au Département une subvention de 220 092.50 € HT

Gérard CHATIN indique qu’il est étonné, il y a eu une réunion de la commission travaux, une semaine auparavant et que rien n’a été dit à ce sujet. Il précise qu’à l’avenir, les projets qui seront présentés sous couvert de demande de subventions sans avoir été étudiés feront l’objet d’abstention ou de vote contre par le groupe NASG.

Le conseil municipal valide l’opération à la majorité 22 voix pour et l’abstention de Thierry RÉMOND

Après ce vote, Monsieur le Maire donne la parole à l’adjointe aux finances à qui il demande d’expliquer pourquoi le projet ILEP, elle évoque une possibilité de conflit d’intérêts, voire de favoritisme (sans que le mot soit cité) avec l’ILEP.

Thierry RÉMOND, d’une part, rappelle son opposition au projet et qu’il avait déjà évoqué ces questions lors de la présentation du projet, Gérard CHATIN, d’autre part, plutôt à ce qu’une crèche soit proposée avait aussi soulevé ces questions. Par ailleurs, il indique qu’à Belle Eglise, la Commune a conventionné l’implantation d’une crèche dont les locaux ont été construits par une association qui gère la crèche et que ces locaux ont vocations à entrer dans le patrimoine communal à horizon de 15 ou 20 ans. Il y avait donc une solution, là où il y a une volonté, il y a un chemin.

Commentaire : On apprend, comme ça, l’abandon d’un projet qui après deux ans de rumeurs et de périodes électorales durant laquelle la liste qui l’a emporté avec seulement 20 voix d’avance s’est appuyée sur ce projet en avançant parfois sur ce projet? Cherchez l’erreur… Il est vrai que notre désormais Maire était alors Vice-Président de l’ILEP, maintenant qu’il est Maire, il abandonne ses idées…

Nos Echos du Conseil du 11 février 2021: un conseil de dupes…

Ce contenu a été publié dans ACTUALITES, NOS ECHOS DU CONSEIL, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *