fbpx

Tag: information municipale

Nos Nouveaux échos du Conseil (13/09/22): comptes et mécomptes autour du transport scolaire…

La rentrée a été très mal vécue par des parents et surtout des enfants qui ont subi ces horaires

Questions posée par Beriza ZIEGLER au nom du groupe « Force et Développement – Progressons ensemble »

1. Question posée par le groupe « Force et Développement – Progressons ensemble »Le jour de la rentrée, les parents d’élèves ont appris que les horaires de bus avaient changé, dû au changement de circuit. Cela a pour conséquence que certains enfants doivent rester 40 minutes dans le car, et disposent donc moins de temps pour déjeuner.  Surtout pour ceux qui descendent au Petit Fercourt. En effet les parents viennent à pieds dû à un manque de stationnement. De ce fait, cela devient compliqué pour eux de gérer la pause déjeuner….. Serait-il possible d’intervenir auprès de Cabaro, qu’ils puissent revoir le circuit du ramassage des enfants des écoles ?

Le Maire donne la parole à Françoise RIBEIRO, adjointe aux affaires scolaires pour répondre. Cette dernière fait une longue énumération et tend à trouver des excuses en se reportant sur les services de la Région. Cette réponse ne contredit pourtant nullement ce qui est vécu par les enfants comme le démontre le tableau des horaires qui dispose bien de temps de 35 à 40 minutes de transport pour les trajets ce qui ne peut qu’être considéré comme acceptable au regard de la distance parcourue, ce d’autant que c’est plus dans les faits. Contrairement à ce que disent les élus majoritaires, le fait que ce service soit gratuit n’excuse en rien son manque de qualité et il reste inadmissible que l’information ait été diffusée le jour même de la rentrée. Les réponses apportées ne vont pas dans le sens de donner des solutions qui amélioreraient les choses à l’avenir.

Les excuses que tente d’apporter Françoise RIBEIRO ne tiennent pas face à l’horaire officielle, pire celle-ci tente, on ne sait pas pourquoi
de réduire, par de vains calculs,la réalité du temps passé par les enfants dans ces transports

Prochain sujet de ce Conseil: pour leurs remarques les personnes âgées n’ont qu’à ou se déplacer… ou écrire…

Les drôleries de la Génovéfine: qu’ont-ils donc à nous dire?

A qui parlent-ils? Pourquoi un micro? A moins que ce soit une rave party…. en direction de qui?
Il est démontré désormais qu’ils ont du mal à se faire comprendre.

On sait que cette majorité a bien du mal à nous dire où elle veut en venir mais de là à prendre des micros pour parler dans la rue devant personne, il y a de la marge. C’est pourtant ce que nous font, dans la dernière édition de l’info Génovéfine, le Maire et son adjoint à l’urbanisme qui posent en extérieur, micro en main pour parler on ne sait à qui? pour nous dire on ne sait quoi? C’est dur de se faire comprendre… pis le son y passe pas dans le papier…

Parlent-ils « aux oiseaux, au soleil et aux forêts, aux ruisseaux parfois, mais attention quand le temps n’est pas trop, comme dit la chanson de Gérard LENORMAN. Vous êtes beaucoup à vous le demander dans la Commune, après la publication du N°2 de la désinfo Génovéfine distribuée en avril 2022.

Cette série des « Drôleries de la Génovéfine » a pour vocation de répondre à la désinformation municipale fortement pratiquée par le 1er adjoint de cette équipe qui est sûrement l’auto interviewer, c’est à dire celui qui fait les demandes et les réponses de ces articles. Elle se poursuivra par des reprises entre autres des fausses informations contenues dans les bulletins ou autres supports officiels. Comme ils sont drôles, ils seront repris sur ce registre.