Aller au contenu

Différence de Stationnement selon la Commune

Contradictions, Pagaille, Absence d’idéesstationnement

Quelle surprise de voir la réalisation d’un stationnement en épi dans une commune voisine alors qu’à en écouter les élus de Sainte-Geneviève, très véhéments lors de la réunion publique du 4 septembre, ce type de stationnement est impossible sur la RD1001. Le cabinet d’études, la société de travaux, mais surtout la Municipalité ont planché sur  ce dossier depuis 2008. Il prenait en compte la nouvelle législation en vigueur et les obligations vis à vis du Conseil Général de l’Oise. Une fois de plus, l’externalisation des projets n’apporte rien de bénéfique au cadre de vie, elle exlut tout rapprochement avec les citoyens, les confrontations d’idées. Alors que les Génovéfains, eux, souhaitent une modernisation concertée, réfléchie et non la banlieurisation et ses côtés négatifs. Lors de la  présentation du projet de l’aménagement des trottoirs entre le Super U et le feu tricolore en direction de Beauvais (côté Super U). Quelques habitants participaient à cette réunion et posèrent des questions, que l’on peut énumérer rapidement : l’arrêt cars installé devant les commerçants et gênant leur activité, une sortie insuffisante  devant un riverain forain utilisant des camions, pourquoi pas un stationnement en épi produisant plus de places, pourquoi pas une contre allée, une piste cyclable.

A ces questions, les Elus présents ont manifestement botté en touche (pour employer un langage footballistique), renvoyant leur choix sur les directives du Conseil général et de la législation en vigueur. Hélas la réponse du conseil général faite à la lettre des riverains apporte un camouflet sévère « l’aménagement des trottoirs est de la compétence de la commune ». Le 2 octobre 2012 le projet étudié depuis 2008 s’est vu modifié par une délibération du Conseil municipal. Conclusion de cette petite histoire, à Sainte Geneviève quand il y a un problème, on l’élimine on ne le résout pas. Quant à la piste cyclable qui devait courir sur toute la longueur de l’aménagement, les cyclistes la chercheront et si elle est tracée, un jour, en apprécieront la largeur et la commodité.