Aller au contenu

Un commentaire de Philippe MARCOTTE sur la situation de nos écoles….

Je me permets de sensibiliser les personnes qui liront cet article sur la vie scolaire dans notre village. A la rentrée 2016-2017, 485 élèves étaient scolarisés (180 en maternelle 305 en élémentaire ) total 18 classes
Lorsque j’ai été évincé du conseil municipal, année 2013-2014 369 élèves étaient scolarisés (145 en maternelle et 224 en élémentaire ) total 14 classes
Pour la rentrée 2017 -2018, ce sera 20 classes (8 en maternelle 12 en primaire) comme l’indique la presse, soit 24 % d’enfants en plus, c’est énorme sans compter les nouvelles arrivées probables avec les constructions en cours.
Aucune réflexion n est abordée pour l’avenir.
Cour de récréation trop petite, Restaurant qui tarde a voir le jour alors que j’ai tiré plusieurs fois la sonnette d’alarme lorsque j’étais élu. ( voir comptes rendus municipaux)
Aucune évaluation financière de cette situation n’est publiée aux génovéfains afin de faire connaitre le coût réel pour l’achat de matériel afin d équiper les nouvelles classes, l’embauche de personnels supplémentaires (Atsem , aide ménagère, aide à la cantine…),le coût de l électricité et chauffage, l achat de la construction modulaire. Chut il ne faut pas faire de bruit….
Quel impact sur vos prochaines feuilles d’imposition? L’enveloppe municipale n’est pas extensible, un jour il faudra que quelqu’un paye.

En 3 ans de règne l’adjoint aux affaires scolaires n’a fait que du rafistolage. Il prétend à devenir Maire comme il le dit à certains d’entre vous.
Si l avenir est géré de cette façon. Pauvre village!

Je ne que peux féliciter les enseignants à travailler dans ces conditions gérées au coup par coup par une municipalité qu’on ne voit guère sur les différentes écoles afin de se rendre compte en temps réel des difficultés des uns et des autres.

Philippe MARCOTTE

 

Une réflexion au sujet de « Un commentaire de Philippe MARCOTTE sur la situation de nos écoles…. »

  1. Mh persyn dit :

    anticiper prevoir se projeter dans l avenir en conciliant qualite de vie et budget. : un vrai defi pour notre commune !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous n'êtes pas un robot... répondez: