fbpx

Tag: Regardez-ailleurs

Les drôleries de la Génovéfine: « faire des économies » qu’il avait dit

La politique de communication de cette nouvelle majorité est curieuse, lors de la première réunion de Commission Communication, son responsable, le 1er adjoint, nous annonçait qu’il n’y aurait qu’une publication de bulletin municipal par an, « il faut faire des économies » avait-il argumenté. Puis, on est passé à trois, sans nouveau débat en Commission, faut pas s’embêter avec ça. Puis, encore, lors d’une Commission Finances, préparation du budget 2022, il annonce « ce sera 4 » en tapant sur la table pour mieux se faire entendre. Mais est-ce utile, quatre éditions par an pour se répéter de ne rien dire de précis. Surtout quand ce bulletin est distribué en plein mois de juillet quand la plupart des habitants sont soit en vacances ou sur le départ. Des économies, qu’il avait dit. En tout cas, on peut conseiller à notre adjoint à la Communication de regarder ce qu’est un bulletin municipal d’un certain niveau en consultant celui de Noailles auquel il a, par manque d’imagination, piqué le titre.

Dans le Courrier picard (9/12/21) un article sur le traitement des eaux de ruissellement

Peut-être pourrions-nous en tirer des leçons?

Dans le Courrier picard (27/06/20): une construction pour le périscolaire…

Dans le Courrier picard (17/04/20): un article sur des faits divers à Ham…

Les membres du GRG ont été visiter une crèche à Belle Eglise

Le bâtiment en façade…
Le site pendant sa construction (photo Google Earth. Un bâtiment de 500m2 construit par l’association gestionnaire pour un coût de 1 200 000€.

Nous étions une demie douzaine de Génovéfains à visiter, hier, à l’invitation du Maire de Belle Eglise, la crèche implantée dans sa Commune d’un peu plus de 600 habitants. Elle reçoit 20 berceaux et près d’une trentaine de bébés par jour. Nous avons pu voir un bâtiment modulaire de belle conception.

Le projet a été initié par la Commune et est géré par une association qui développe d’autres services basés sur l’économie sociale autour de la crèche.

Un beau sujet de réflexion, y compris au regard de ce qui a été, incomplètement, présenté, sur ce thème, aux élus de Sainte-Geneviève en juin dernier…

L’heure des bilans « Acte 2 »: une salle… défaite?

En 2009, notre Maire depuis 1995 (année où elle avait promis de déplacer la salle polyvalente) engage l’achat de l’usine PREVOTE pour 790 000€. Depuis, d’année en année, comme mors de ces derniers voeux du 17 janvier 2020, alors que ce bâtiment nous, vous, coûte 70 000€/an, l’annonce revient d’une salle socioculturelle ou polyvalente ou… selon les humeurs.

Les derniers projets avancés au Conseil municipal prévoit un projet d’une salle de 240m2 pour un coût d’environ 1 000 000 d’€uros ce qui fera un coût total de près de 3 000 000 d’€uros pour un beau gâchis. Pour comparaison, l’équipement de Parisis Fontaine à Noailles a coûté 1 200 000€ pour 3 salles qui totalisent près d’un millier de m2, Villers Saint-Sépulcre vient de construire une Mairie de 600m2 pour 600 000€.

Autres aspects, l’éloignement de la salle entrainera des travaux importants pour s’y rendre… traîne encore fortement, plus de dix ans après l’achat, des rumeurs sur la présence d’amiante sur le bâtiment…

Le complexe de Noailles

Toujours est-il que 25ans pour un si piètre résultat ne saurait constituer une réussite… qui connaît une commune ou une entreprise, voire un bon père de famille qui dépenserait plusieurs centaines de milliers d’€uros pour n’en rien faire pendant plus de dix ans?…

Dans Le Courrier picard (8/01/20): les JO à Hermes

Dans l’Observateur de Beauvais (29/11/19): une commune inaugure une Mairie et un bureau de poste…

500 000€ une Mairie et un bureau de poste, à aller voir…

Dans le Courrier picard (24/11/19): une nouvelle mairie à Villers-Saint-Sépulcre…

Un Maire à l’issue de son 1er mandat réinstalle la Mairie et un bureau de poste…

Dans le Courrier picard (11/10/19): un deuxième article sur une démocratie participative…

Dans l’Observateur de Beauvais (19/07/19): un article sur une animation… à Hermes

Pourquoi Sainte-Geneviève ne s’inscrit-elle jamais dans ces festivals? C’est juste une question…

Dans Libération (2/01/19): un maire, de l’imagination…