Aller au contenu

vie locale

Dans l’Observateur de Beauvais (26/04/19): un article a retenu notre attention..

Pour tenir compte des éditeurs de presse, désormais, nous ne publierons les articles complets (sauf urgence absolue) qu’après le retrait de la vente du journal concerné. Soit à partir du lendemain, pour un quotidien, une semaine après pour un hebdomadaire. Cette disposition est prise en vue de ne pas freiner la vente de la presse qui a bien besoin d’être soutenue par un lectorat suivi et des maisons de la presse qui sont des commerçants importants de nos villages.

Au moment de la parution, nous annonçons de façon résumée l’article qui a attiré notre attention.

Merci de votre compréhension

Du café – hôtel – restaurant – cinéma – …. aux agences….

Ce qui fut pendant des décennies l’Hôtel du Commerce, café restaurant et même salle de cinéma jusque dans les années 60 pour cette dernière activité. Dans cette grande salle se tenaient également des bals, des congrès comme celui Préhistorique de France en 1909 (voir la carte postale ci-dessous). Francine HERON épouse ANDRIEUX qui a longtemps tenu cet établissement, jusqu’à il y a un vingtaine d’années, sa fermeture, a fait construire la maison de briques juste à côté où elle vit une retraite paisible. 

Au revoir et regrets… (article paru dans notre bulletin d’octobre 2018):

Après 31 ans de vie à Sainte-Geneviève dont 19 en qualité d’élu, mon épouse et moi même prenons la route vers un nouvel avenir afin de nous épanouir à la retraite.
En me lisant vous direz peut être si il s’en va, pourquoi il intervient dans ce bulletin.
J’interviens pour vous donner ma vision des choses et apporter des idées pour l’avenir de Sainte-Geneviève même si j’y vis plus, à ce jour on peut tous constater :
– Un village qui n’est plus propre, le désherbage fait complètement défaut, le balayage de nos trottoirs est inexistant, du mobilier urbain obsolète et surtout insuffisant (manque de bancs, de poubelles, de sacs à déjection canine…)

                                                                                           Une salle super polyvalente qui sert de cantine, de salle de                                                                                                    réunions, d’animations, de ceci, de cela, c’est limite honteux…

 

– Un Village qui construit n’importe où et sans penser à ses infrastructures : manque de bâtiment pour les écoles (classes surchargées), cour de récréation trop petite, salle des fêtes inadaptée, bibliothèque mal implantée, trottoirs défaillants (surtout sur la rue du Placeau), voierie en mauvais état ( formation de nids de poule en abondance),……
– Entrées et sorties du village par la D 1001 pas accueillantes, vous pouvez voir que les trottoirs ne sont pas réalisés complètement, que les arbres sont entourés par des buses de puisards, le fleurissement est remplacé par la pousse d’orties de ronces de mauvaises herbes, etc…
– Une police municipale qui n’a plus de directive donc qu’on ne voit plus ou pratiquement plus, occupée certainement par des tâches administratives autres que la sécurité de notre village. La mise en place des Voisins Vigilants, de plus à la traîne, ne remplacent pas ces derniers. La vidéo-protection qui a été évoquée depuis des années et toujours pas en place ne doit pas         remplacer l’être humain.
La sécurité de tous est une priorité surtout de notre temps, où des drames se produisent aussi bien dans les grandes comme dans les petites communes. L’actualité est là pour en parler.
– Un plan de circulation doit voir le jour, revoir les intersections où des « stop » ont pris place sans que la visibilité soit au maximum. Le stationnement sur les trottoirs doit disparaître.

A l’emplacement de cette maison récemment
détruite, on est très loin du projet de maison
 médicale annoncé depuis plus de 20 ans.
– Une maison médicale se fait attendre avec plus de services médicaux (encore une promesse qui recule au fil des jours)
– Un urbanisme en désarroi, aucun contrôle sur les permis délivrés, aucun affichage, des constructions réalisées sans autorisation, ni permis de construire.
Le village est victime d’une équipe municipale et surtout de ses dirigeants, Maire et Adjoints, qui manquent d’une ambition et de perspectives d’avenir. Ce qui est réalisé se fait au coup par coup, ces réalisations coûtent chères car elles n’ont pas été réfléchies, les subventions sont obsolètes car le montage des dossiers se fait dans la précipitation.
Pourtant, Sainte-Geneviève possède

beaucoup d’attraits mais il faut du changement, un grand changement, c’est vous qui devez en décider. Le retard s’est accumulé depuis près de cinq ans.
A tous ceux que j’ai côtoyés durant mes 31 années, à tous mes amis (les vrais, ils se reconnaitront) qui restent ici , je vous souhaite bonne vie et bon courage pour les prochaines années.

Philippe MARCOTTE

Ce texte nous a été adressé quelques jours avant son départ de la Commune par son auteur afin d’être publié. Nous souhaitons à Philippe et à son épouse que leur nouvelle vie se passe bien là où ils ont décidé de s’installer.

L’usine « DENIS »….

Ce lieu où est désormais implanté le POINT.P fut jusqu’il y a une quinzaine d’années un magasin de matériaux de construction et de bois. La famille DENIS, dont Christian continue l’activité traditionnelle sur la partie ouest de la nationale (à gauche en allant sur Paris), tint ce commerce pendant plusieurs décennies. Auparavant,il y eut sur ce site une usine de fabrication de pinces à linge….

Rappelons que Henri DENIS fut maire de Sainte-Geneviève de 1965 à 1983.

 

Club des Aînés Génovéfains: assemblée générale…

Notre association, qui existe depuis plus de 40 ans, affiliée à Génération Mouvement Oise, est indispensable pour agir pour plus de vie sociale, d’animations en direction notamment des personnes âgées (mais pas seulement). Elle doit être un lieu de rencontre de ceux qui veulent continuer à rester actif. Ses activités, ses animations seront ce que vous en ferez, c’est à vous de vous mobiliser pour qu’elle évolue vers des animations ou/et activités qui vous intéressent…. Se retrouver pour discuter, jouer, avoir des activités manuelles ou culturelles ensemble, aller au théâtre en groupe, à d’autres spectacles, faire des visites …..

Pour cela, il faut un peu de volontés individuelles qui fassent une démarche collective pour produire ces quelques moments qui font que la vie est un peu plus agréable par ce qu’il y a un peu plus de vivre ensemble.

C’est de tous ces sujets que nous voulons discuter avec vous afin de redonner à notre association sa vocation.

Reconstituer une équipe volontaire et à l’écoute de nos aînés.

A bientôt.

 

Il sera possible d’adhérer à l’association sur place.

Cette assemblée a pour objectif : de reconstituer un Conseil d’administration qui élira un bureau en son sein. En cas de défaillance de quorum une nouvelle Assemblée se tiendra sans nécessité de quorum le 25 septembre à 14h30 en Mairie et sans nouvelle invitation.