Aller au contenu

restaurant scolaire

Dans l’Observateur de Beauvais (12/07/19): quatre articles ont attiré notre attention…

Pour tenir compte des éditeurs de presse, désormais, nous ne publierons les articles complets (sauf urgence absolue) qu’après le retrait de la vente du journal concerné. Soit à partir du lendemain, pour un quotidien, une semaine après pour un hebdomadaire. Cette disposition est prise en vue de ne pas freiner la vente de la presse qui a bien besoin d’être soutenue par un lectorat suivi et des maisons de la presse qui sont des commerçants importants de nos villages.

Au moment de la parution, nous annonçons de façon résumée l’article qui a attiré notre attention. Après le retrait de la vente de l’édition, l’article complet sera mis en ligne.

Merci de votre compréhension

Les enfants de Novillers rejoindront notre restau scolaire et périscolaire en septembre, la commune ouvre une ligne de trésorerie (extrait de nos Echos du Conseil du 6/06/19)…

  • 5 – Convention de participation de Novillers les Cailloux au fonctionnement des services scolaires, périscolaires, d’accueil de loisirs, restaurant scolaire et RASED – Avenant:

Madame le Maire présente le sujet et en fait le limite, pour le jour, au principe d’une convention parce que la Commune de Novillers les Cailloux ne souhaite intégrer ces services qu’à la rentrée prochaine. Ne connaissant pas précisément le nombre d’élèves concernés, ni le ratio concerné la convention n’a pu être établie sur sa partie financière et il est alors proposé de ne voter que sur le principe de celle-ci et d’adopter définitivement la convention que lorsque les conditions financières seront connues.

Le vote est acquis à l’unanimité.

Commentaire : Sans commentaire. Une convention existe déjà mais ne concernait que la partie scolaire.

  • 6 – Ouverture d’une ligne de trésorerie:

Madame le Maire évoque et rappelle la nouvelle situation de trésorerie depuis le transfert de l’assainissement à l’intercommunalité. Cette opération a eu pour conséquence de transférer 1 500 000€  qui donnait une aisance de trésorerie à la Commune grâce à une taxe indolore sur l’eau. Nous sommes la seule Commune à avoir transféré autant de fonds. Elle parle de bas de laine de l’eau. Elle évoque notre autofinancement en forte baisse et les difficultés des Communes, ses craintes sur la compensation de la suppression à venir de la taxe d’habitation. Elle propose l’ouverture d’une ligne de trésorerie de 600 000€. Deux prestataires sont présentés. Le Crédit agricole et la Caisse d’épargne. Madame le Maire rappelle que la question a été vue en Commission des finances. C’est l’offre du Crédit agricole qui paraît la plus intéressante.

Pierre HAUTOT cherche à reprendre les travaux de la Commission, il est coupée par Madame le Maire qui l’interrompt « on ne m’écoute pas s’exclame-t-elle» en repartant vers de nouvelles explications. Pierre HAUTOT ré exprime sa question en demandant s’il ne serait pas possible de réduire le montant de la ligne de trésorerie. Madame le Maire lui indique que ce montant paraît le plus approprié.

L’ouverture de la ligne de trésorerie est adoptée à l’unanimité.

Commentaire : Une fiche présentant les offres et envoyée avant Conseil aurait été la bienvenue. Il ne faudrait pas que Madame le Maire et sa « majorité », ses soutiens nouveaux, oublient qu’au regard du transfert de trésorerie opéré, c’est plusieurs millions de travaux qui sont réalisés en ce moment par la Communauté de Communes THELLOISE, il ne faudrait pas non plus oublier que ces travaux d’assainissement s’ils avaient suivi le rythme adopté sur les mandats précédents auraient été terminés en 2000 ou 2002 au plus tard. Alors économie ? sur le dos de qui ? sur le dos de quoi ? Clairement en reportant les travaux. Cela s’appelle mettre la poussière sous le tapis.

Les questions diverses du Conseil: « débâts » à fleurets mouchetés et alliances croisées…. (extraits de nos Echos du Conseil du 3/04/19):

  1. 15. Questions diverses :
  2. a)Pierre HAUTO tient à faire un coup de chapeau au personnel technique et à Georges BERSON pour la tenue des ateliers qu’il a visités dans le cadre du contrôle que sont venues faire les compagnies d’assurance suite au changement de marché:

Commentaire : Sans…

  • b) Madame le Maire donne la parole à Thierry REMOND qui ne l’a pourtant pas demandée. Ce dernier lit un document qui fustige un article paru dans le dernier bulletin du GRG comparant la pratique de Madame le Maire par rapport à nombre de ses adjoints à celle de la mante religieuse. Il trouve cette comparaison comme insultante et dégradante, il parle d’irrespect de la personne et de la fonction…. Il semble s’adresser particulièrement à Gérard CHATIN qui ne répond pas.
Continuer la lecture

Nos échos du Conseil du 3 avril 2019: du calme tendu aux échanges vifs…

produit par le Génovéfain Net

Le quorum est atteint à 20h30.

Une petite dizaine de personnes présentes dans la salle du conseil, ce soir, parmi lesquelles un représentant de la presse locale, en l’occurrence de l’Observateur de Beauvais.

Dès le début, l’ambiance est tendue. Il est à noter que Daniel VEREECKE qui était jusqu’ici installé immédiatement à la droite de Madame le Maire est « déplacé » d’un cran, c’est Dominique LABARRE qui est, désormais, à sa place, il est déplacé d’un siège à droite.

Commentaire : Cette modification dans l’installation, au-delà du symbole qu’elle représente, est aussi une espèce de déni flou du vote du 19 février.

Madame le Maire propose que Pascal BREBANT soit secrétaire de séance qui accepte.

Etaient présents: Jacqueline VANBERSEL, Georges BERSON, Jacky BEAUDOIR, Dominique LABARRE, Beriza ZIEGLER, Christèle MARIN, Josiane CHAROPPIN, Pascal BREBANT, Pierre HAUTOT, Éric MAURIERAS, Céline TESSON, Claude GARDETTE, Camille BALARD, Françoise  RIBEIRO et pour la liste « Une équipe forte pour agir ensemble » (EFAE);

Gérard CHATIN, Patricia BARBIER et Thierry REMOND pour la liste « Un nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève »(NASG) ;

Martial ROZE pour la liste Demain Sainte-Geneviève (DSG)

Continuer la lecture

La partie « paisible » du Conseil, extrait de Nos échos du Conseil du 19/02/19:

  • 2) Décision prise dans le cadre de la délégation reçue pour la signature des marchés :

Madame le Maire annonce des dépenses différentes, l’excitation aidant, c’est encore plus inaudible que d’habitude.

Commentaire : Sans commentaire,…

  • 3) Approbation du procès-verbal de la séance du 19 décembre 2018 :

Madame le Maire demande l’adoption du procès-verbal.

Le procès-verbal est adopté par 22 voix pour et 1 abstention (Gérard CHATIN).

Commentaire : Le Procès-Verbal ne comportait pas les questions posées par certains membres du Conseil…. De plus, il est étonnant que des absents des séances l’adoptent…

  • 4) Construction d’un restaurant scolaire – Autorisation de programme:

Madame le Maire passe la parole à Christelle MARIN qui présente le point, elle rappelle qu’il s’agit de reprogrammer ce projet ouvert en 2017 pour un montant de 2 250 000€, le réduire à 2 000 000€ avec 550 000€ sur 2018, 1 200 000€ en 2019  et 200 000€ sur 2020.

L’autorisation de programme est adoptée à l’unanimité.

Commentaire : Sans commentaire

  • 5) Construction de la Salle socio-culturelle –  Demande de subvention au titre de la Dotation de Soutien à l’Investissement (DSIL):

Madame le Maire présente l’esprit de cette demande de subvention et demande l’autorisation au Conseil d’en instruire le dossier.

Le vote est acquis à l’unanimité.

Commentaire : Sans commentaire

  • 6) Construction de la Salle Socio-culturelle – Demande de subvention au titre du Programme Régional d’Aménagements et d’Equilibre des Territoires – Région Hauts de France :

Madame le Maire présente le projet de cette demande qui porte sur 52 000€.

Avant de passer au vote Daniel VEREECKE tient à rappeler qu’il est intervenu personnellement auprès de Xavier BERTRAND, Président de Région, en lui adressant un courriel. Jacqueline VANBERSEL lui rappelle qu’il n’a pas la parole et que c’est son influence (à elle) qui permet d’obtenir cette subvention.

Pierre HAUTOT demande pour quand est la fin de travaux pour cette salle. Beriza ZIEGLER répond qu’on verra cette question au budget.

L’autorisation est adoptée à l’unanimité.

Commentaire. Les escarmouches commencent entre « les amis de toujours d’avant »

  • 7) Subventions aux associations – Acompte:

Madame le Maire indique qu’il s’agit d’une demande du Comité de Jumelage pour 800€ comme chaque année où le Comité doit organiser le départ vers l’Italie, soit une année sur deux.

L’accord est donné à l’unanimité

Commentaire : Sans….

  • 8) Animations pédagogiques – Année scolaire 2018-2019 – Modification:

Madame le Maire lit un feuillet de façon quasi incompréhensible sur la tarification et les aides de la Commune sur le programme d’animations pédagogiques.

Gérard CHATIN prend la parole et indique que ce sujet a déjà été abordé en novembre, puis en décembre et demande quelles modifications ont été apportées et s’il ne serait pas possible qu’un document soit remis au Conseil pour qu’il vote en connaissance de cause. Madame le Maire lui rétorque que ces documents sont obligatoires à partir de 3 500habitants, il n’est pas question qu’elle en diffuse avant…

Gérard CHATIN indique que dans ces conditions, il s’abstiendra.

La délibération est adoptée à l’unanimité moins une abstention.

Commentaire : Il y a beaucoup trop d’élus qui n’ont pas compris où nous conduisent les dysfonctionnements qui ont produit le point 1 de cette réunion. Sainte-Geneviève doit tout avoir d’une « grande » mais à moins de 300habitants de certaines règles on ne les applique pas…

  • 9) Acquisition d’une partie de la parcelle cadastrée section AB n°53 d’une contenance de 1536m2 pour la construction d’un bassin de rétention:

Madame le Maire passe la parole à Georges BERSON qui présente le sujet qui consiste en l’achat d’une parcelle pour réaliser le bassin de rétention du Petit Fercourt en réponse aux inondations.

Madame le Maire rappelle que dans les cas d’achat de terrain c’est « l’adjoint qui signe »

La délibération est approuvée à l’unanimité.

Commentaire : Sans commentaire même si on ne sait quel adjoint va signer l’achat du terrain. Par ailleurs, un bassin de rétention ne se construit pas mais se réalise, ce n’est pas grave l’essentiel pour les habitants du Petit Fercourt c’est qu’il se fasse et que leur mobilisation Porte ses fruits…

10) Communauté de Communes Thelloise – Modifications des statuts – Retrait de droit commun de la compétence optionnelle « Eaux Pluviales Urbaines » :

Madame le Maire fait état de la modification statutaire, avec quelques regrets, elle évoque la perte de trésorerie due au transfert de la compétence assainissement.

La révision statutaire est adoptée à l’unanimité.

Commentaire : Sans, il y aurait trop à dire…

11) Compte rendu des Commissions :

Commentaire : Comme c’est quasiment toujours le cas, il n’y a pas de compte rendu de commission, mais y a-t-il des réunions de commissions ?????? Ce Conseil vient de démontrer, s’il en était besoin,  les dysfonctionnements de cette  équipe…

Dans Oise Hebdo (23/01/19): les voeux d’Ully Saint-Georges

Une commune, presque voisine, de mois de 2 000 habitants, qui semble avoir une vue plus d’ensemble que la nôtre: un restaurant scolaire, huit classes et une médiathèque réalisés dans une recomposition du centre bourg, le tout en cours de réalisation…. On est loin des bricolages génovéfains.

On notera l’erreur de nom, le Maire d’Ully Saint-Georges s’appelle Nicole ROBERT (et non CORDIER)

Etat de siège Rue du Canton de Beaupréau:

Ce matin, la Rue du Canton de Beaupréau bouclée entre l’église et la Rue des James: pas d’information des riverains inquiets, peu de signalisations avancées et de déviations,….

Le chantier de construction du restaurant scolaire s’engage alors que l’on vient de détruire le bâtiment DELAHERE sans qu’ait été affiché le permis autorisant cette destruction et qu’il n’y a pas plus de permis de construire affiché pour la construction….

   

Le règne du « faites ce que je dis pas ce que je fais » continue et devient la règle de cet exécutif….

 

 

ENTRE DEUX LIGNES ::::::::::::::::::: Il faut choisir !: Spécial rentrée scolaire 2017…

L’article en téléchargeable PDF

 

Chers élus de la majorité municipale,

Nous voici à la rentrée et nous tenons tout particulièrement à vous remercier de la diffusion de votre flash info daté du 22 août 2017 concernant la prochaine rentrée scolaire. Il faut dire que nous ne nous attendions pas à tant d’excuses et d’empathie de votre part et que, naturellement, cela nous a paru quelque peu étrange.
Toutefois, nous voudrions retenir l’attention sur quelques vérités à préciser et l’inexactitude de vos propos:
Rythmes scolaires : à notre connaissance, la réponse officielle que vous évoquez est antérieure au 17 juillet car certains élus la commentaient déjà avant le 14 juillet alors qu’au même instant, les membres du Conseil municipal en avaient été soigneusement mis à l’écart et oubliés

Photo de la note affichée sur la porte de la Mairie prise le 9 juillet 2017, on notera : aucune signature, pas d’entête : quelle conception de l’information officielle ?!…

Photo de la note sur la porte de la Mairie prise le 9 juillet, on notera: aucune signature, pas d’entête; quelle conception de l’information officielle?….

Et nos écoles…. vaste programme face aux contraintes actuelles.
En effet, ces contraintes ne sont pas nouvelles : elles résultent d’un plan d’urbanisme diffus et incontrôlé dont les paramètres ne relèvent pas seulement de la parcellisation sauvage mais bien d’autres éléments de croissance des constructions maîtrisés par la majorité municipale, pour exemple : constructions de logements rue des James, Route Continuer la lecture

Succès de l’appel à Signatures

Un écho qui a trouvé une très forte résonance auprès des habitants.

PHOTO PETITION

 

Plus de 115 Parents d’élèves des écoles de Sainte Geneviève ont signé «l’appel à signatures» en faveur de la construction d’un nouveau restaurant scolaire.

Les Parents reconnaissent qu’il faut ajourner l’aménagement de la salle J.Vanbersel. Le million d’euros pourrait largement servir  à créer le restaurant scolaire dans un espace de verdure tout près des écoles.

Tous s’accordent à dire que le fonctionnement actuel de la cantine scolaire n’est pas satisfaisant pour le personnel . La pause méridienne des enfants est loin de ce qu’ils sont en droit d’attendre.

Un grand nombre de Génovéfain trouve  stupide de supprimer la salle polyvalente alors que les enfants des écoles n’ont aucun espace pour les activités sportives et motrices.  Les activités péri-scolaire manqueront cruellement de places avec la mise en place de la réforme des rythmes scolaire.

Ils sont aussi soucieux de la  bonne gestion municipale et trouvent astucieux l’installation de la bibliothèque dans l’ actuelle cantine une fois libre. Ainsi nous aurions les livres au coeur de l’école et coeur de la ville.

Par la voix de M Alain Bouillette, le Groupe de réflexion Génovéfain est intervenu une nouvelle fois au près de tous les élus pour leur faire entendre la voix du bon sens.