fbpx

Tag: nettoyons la nature

Extrait de Nos échos du Conseil (9/09/21): du « on ne vous dit pas tout » au chihuahua …

Alors que Monsieur le Maire s’oriente à nouveau vers une clôture de séance, Gérard CHATIN prend la parole et indique qu’il y a trois autres sujets qui n’ont pas fait l’objet d’envoi et dont on pouvait penser qu’ils seraient rapportés dans les questions diverses, il s’agit de :  l’info Génovéfine, Nettoyons la nature, Portes ouvertes à l’espace PRÉVÔTÉ, ces trois points étaient annoncés pour septembre. Le Maire est un peu gêné et Pierre HAUTOT, 1er adjoint concerné par au moins les deux premiers sujets dit qu’il va répondre.

Pierre HAUTOT indique que pour ce qui est de « L’info Génovéfine », il y a un peu de retard et que ce sera pour la fin septembre. Il déclare en direction des élus « Un Nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève » qu’il a bien reçu leur expression le 30 août, qu’ils « avaient jusqu’au 30 août et qu’ils ont envoyé le 30 août » Monsieur le Maire lui glisse « c’est leur droit » quant à l’expression de la liste « Force et Développement- Progressons Ensemble », il n’a rien reçu, il leur laisse un peu de temps.

Ensuite, pour Nettoyons la Nature, ce sera le Samedi 25 Septembre au matin, il en rappelle les modalités.

Pour ce qui est des portes ouvertes des locaux PRÉVÔTÉ qui étaient annoncées, en juin, pour la mi-septembre, c’est Jean-Louis AGNES qui informe d’un report qui devrait être d’un mois au moins, que déjà des parties de locaux ont été livrés à certaines associations mais que tout n’est pas terminé.

Commentaire : C’est quand même une conception bizarre de la communication que de ne pas prévoir d’informer le Conseil municipal sur des sujets très proches dans le temps. Heureusement qu’il y a des élus minoritaires pour suivre les affaires et les rappeler en mémoire. Il y a beaucoup de travaux qui prennent du retard, les locaux PRÉVÔTÉ devaient déjà être prêts pour la fin 2020 quand on en parlait l’an passé à cette époque, le COVID a encore bon dos…

Monsieur le Maire clôt la séance Dominique LABARRE indique qu’elle est arrivée en retard en séance parce qu’elle avait trouvé un chien sur la place, un chihuahua ajoute-t-elle et Nathalie CÉDOLIN de préciser qu’il est chez une amie où elle doit le récupérer. Gérard CHATIN fermant le Facebook de la diffusion du Conseil sur le Génovéfain Net voit un message d’habitants à la recherche d’un chihuahua perdu. Les élus minoritaires ont permis de retrouver l’animal et de le remettre à ses maîtres. Qui osera dire que les élus, qui plus est minoritaires, ne servent à rien. Les réseaux sociaux aussi quand on s’en sert bien…

Commentaire Général : L’ambiance de ce Conseil est un peu différente des précédents ? Que se passe-t-il ?.

La séance est levée à 21h55,mais il y a de longues prolongations sur la place y compris avec la récupération du chihuahua…

Dans l’Observateur de Beauvais (1/10/21): ils se sont (peu) mobilisés pour nettoyer la nature….

Nos échos du Conseil du 9/09/2021: du manque de vision au chihuahua…

Les échos du Conseil municipal du 9/09/2021, 20h, Mairie:

produits par le Génovéfain Net

Une dizaine de personnes dans la salle, la vie reprend, pas de représentant de la presse.

Les places sont marquées des prénoms et noms des élus en respectant l’ordre du tableau.

Monsieur le Maire annonce que c’est Dalila CHABIER qui sera secrétaire de séance, contrairement à ce qu’il avait annoncé lors du précédent Conseil, le 26 juin, où il avait dit que la prochaine fois ce serait Dominique LABARRE. Il est vrai que cette dernière sera en retard complètement imprévu, Monsieur le Maire ayant remis les éléments à Dalila CHABRIER bien avant l’ouverture, il n’avait pas l’intention de suivre son annonce du 26 juin.

Dalila CHABRIER fait l’appel, la séance démarre avec une dizaine de minutes de retard du fait de difficultés de réglages de l’installation du matériel de prise de vue et de diffusion par la Commune sur Facebook. Beaucoup d’auditeurs, il est vrai, se plaignent de la qualité du son.

Commentaire : Même remarque que la précédente fois, c’est bien de tourner, ce serait mieux de connaître dans quel sens… sinon la danse n’est pas bonne…

Sont présents : Daniel VÉREECKE, Christelle MARIN, Pierre HAUTOT, Patricia BARBIER, Hervé KRAUZÉ, Jean-Louis AGNES, Dalila CHABRIER, Françoise RIBEIRO, Éric LE GUIENNE, Didier FALAMPIN (arrivé à 20h25), Corinne KAPUSTA et Olivier POTIRON, pour la liste « Un Nouvel Élan pour Sainte-Geneviève (NESG »);

Gérard CHATIN, Nathalie CÉDOLIN, Alain BOSC et Fabrice DORÉ pour la liste « Un Nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève » (NASG) ;

Thierry RÉMOND et Dominique LABARRE (arrivée à 20h20) pour la liste « Force et Développement- Progressons Ensemble » (FDPE)

Absent(e)s excusé(e)s avec pouvoir : Xavier BOULIN avec pouvoir à Hervé KRAUZÉ, Séverine DUPERCHE avec pouvoir à Daniel VEREECKE, Marc LEFEVRE avec pouvoir à Françoise FIBEIRO, Émilie FERNANDES avec pouvoir à Pierre HAUTOT

Beriza ZIEGLER avec pouvoir à Thierry RÉMOND pour la liste « Force et Développement- Progressons Ensemble » (FDPE)

Avant d’engager l’ordre du jour, Monsieur le Maire évoque le départ et le remplacement de Vincent ABOT, Directeur Général des Services partant, il informe que son remplaçant arrivera le 20 Octobre. Qu’il s’agit de Martial DUFLOT, par ailleurs Maire de Therdonne. Qu’il y a eu plusieurs candidatures mais que le choix s’est porté plutôt sur un jeune, afin d’avoir quelqu’un qui puisse aller jusqu’au terme du mandat.

La présence des élus à la suite de la réunion du 9 Septembre 2021: globalement ça baisse… NASG toujours plus…

Lire la suite

Des questions très diverses: on débat… (extrait de Nos échos du Conseil du 17 septembre 2020)

12) Questions diverses :

a) Alain BOSC demande s’il est prévu que les élus fassent une visite des bâtiments communaux :

Monsieur le Maire l’informe que l’opération est en cours et que Jean-Louis AGNÉS fera une proposition sur deux samedis matin.

Commentaire : Sans …

  • b) Pierre HAUTOT prend la parole et emmène les débats sur des sujets de son cadre d’attribution d’adjoint, la Communication:

Il informe qu’un tableau des distributions a été adressé à tous les élus qu’il remercie, au passage, de bien vouloir distribuer les tracts pour la matinée « Nettoyons la nature », certains élus, n’ont pas reçu cette liste ; le projet de bulletin présentant les élus est annoncé assez vaguement ; il évoque également un projet de crèche de Noël qui serait implantée devant le presbytère en précisant que ce n’est pas religieux mais en relation avec ses souvenirs d’enfance. Fabrice DORÉ et Nathalie CÉDOLIN tiennent à rappeler le caractère religieux de ce souhait et se trouve contré par Hervé KRAUZÉ qui indique que ce n’est pas dans la Mairie. Les échanges sont un peu vifs.

Gérard CHATIN revient sur les bâtiments communaux en informant qu’il a constaté que, ce jour même, il a trouvé la salle polyvalente, où il se rendait pour le Club de Loisirs des Aînés Génovéfains, grande ouverte jusqu’aux locaux du centre de loisirs, y compris, sans aucune personne dedans et ce pendant près d’une demi-heure. Devant les doutes de Monsieur le Maire, l’élu minoritaire est obligé de demander d’être cru quand il décrit quelque chose d’aussi factuel.

Commentaire : Cette manière d’occuper les questions diverses par le 1er adjoint laisse un peu pantois, un rapport clair des travaux, puisque désormais elles se réunissent, serait bien plus normal et efficace. Qu’est-ce qu’une crèche non religieuse ? et si chacun prend en compte ses souvenirs d’enfance pour décorer la Commune, on ne sait pas où on va finir. Ce sujet n’a été évoqué nulle part auparavant, du moins pas en Commission. Ce n’est pas la première fois que la question des locaux communaux ouverts à tous les vents se pose, mais ces nouveaux majoritaires n’ont finalement pas grand-chose de nouveau…

  • c) Alain BOSC pose une question sur l’entretien du cimetière qui laisse à désirer, chardons dans les allées, pousses d’herbes non maitrisées :

Monsieur le Maire indique qu’il est au courant et Jean-Louis AGNÉS finit après quelques échanges par reconnaître que la priorité a été donnée aux rues de la Commune, la question tourne après sur les reprises de concession dont Monsieur le Maire considère la procédure lourde et que son adjoint, Jean-Louis AGNÉS, évalue non rentable du fait qu’il y a de la place dans le cimetière, les personnes qui s’inscrivent souhaitant aller plutôt dans la partie nouvelle du cimetière qu’occuper des concessions libérées.

Commentaire : Beaucoup des idées émises par les membres de la majorité sont leur point de vue personnel sans aucun échange avec les membres des Commissions qu’ils soient de la majorité ou des minorités.

  • d) Gérard CHATIN pose la question des conditions d’implantation de la terrasse sur voie de stationnement du kebab « Méditerranée » d’autant que celle-ci s’est dotée d’une tonnelle la veille qui paraît lui donner une certaine pérennité :

Monsieur le Maire lui répond qu’une autorisation spéciale autour de la pandémie a été accordée, par contre pour la tonnelle, Monsieur AGNÉS s’en occupe, celui-ci confirme qu’elle devrait être retirée dans les deux jours.

Commentaire : Il semblerait que, pour la tonnelle, ce délai n’ait pas été respecté… Par ailleurs, la sécurisation du pourtour de la terrasse n’est pas complète, une face reste complètement ouverte. Ce type d’implantation sur une voie à très grande circulation (près de 20 000 véhicules/jour) pose question. Qu’en serait-il si d’autres commerçants en faisaient autant ?    

  •  e) Gérard CHATIN interroge sur la préemption DENIS et demande des informations sur cette opération, qu’il considère comme justifiée, lancée en juillet :

Monsieur le Maire évoque de façon peu précise les difficultés et indique que Christian DENIS souhaite poursuivre son activité pendant deux ou trois ans. La transaction prévue entre AVM et Christian DENIS devait se faire sur la base de 240 000€, montant en accord avec l’évaluation de l’administration des Domaines. Pierre HAUTOT tient à ajouter que l’opération n’est pas de juillet mais du 19 août.

Commentaire : Cette opération qui peut constituer une reprise de maîtrise du centre bourg justifie cette préemption confiée à l’EPFLO… une information au Conseil, sans avoir à poser de question, aurait été la bienvenue.

  • f) Gérard CHATIN interroge sur la raison qui justifie qu’il n’y ait pas eu de Commission scolaire au regard de cette rentrée dans des conditions difficiles et rappelle que, traditionnellement, ce 1er Conseil de rentrée est l’occasion de faire le point sur les effectifs de rentrée :

Après quelques difficultés, il est donné un chiffre des effectifs scolaires à 467 élèves.

Les échanges se poursuivent autour du manque d’information sur les classes après que Pierre HAUTOT ait reproché au FB du Génovéfain Net d’avoir un post annonçant 2 classes fermées alors qu’il y en avait cinq. Gérard  CHATIN lui indique avoir l’info de 2 puis de 5 et avoir préféré prendre la moins élevée, il aurait dû ne pas indiquer de nombre. Fabrice DORÉ indique que c’est justement le manque d’information officielle qui a causé des informations fausses et mensongères, il rappelle qu’il y a eu des menaces sur une personne porteuse du virus. Olivier POTIRON rappelle qu’il n’y a pas de directive de l’Etat. Pierre HAUTOT informe qu’il travaillait à Paris et qu’il s’est concerté avec le Maire, et qu’ensemble ils ont décidé de ne pas informer afin de ne pas créer de panique. Fabrice DORÉ informe que les enseignants et le périscolaire ont parfaitement assuré face à cette situation difficile.

Commentaire : La Communication de crise c’est difficile plus que les photos bling bling que l’on découvre sur le Facebook municipal, par exemple. A ne pas produire de communication officielle, c’est la rumeur, désormais numérique, qui prend le dessus. Une information simple et efficace est nécessaire. Les élus « Un nouvel avenir » ont souhaité débattre du contenu en Commission Communication, ils ont eu l’impression que la question n’était pas comprise, dommage…

Ce samedi, dans le cadre des Journées de l’Environnement, une quinzaine d’habitants se sont regroupés pour virer les détritus du virus…

Avant de partir, les consignes par Nathalie…
Il est évalué qu’une bouteille plastique mettait de 100 à 1 000 ans pour ne plus laisser de trace dans la nature… Cela fait quelques générations!
Des enfants sont venus donner un sérieux coup de mains et exemple…
Nadia et Femi sur la nationale
Ce sac poubelle a été attaqué par un animal: chien errant ou renard, ou autres venus de la forêt proche… Il faudra peut-être adapter la poubelle à son lieu d’implantation?
On fait le point au retour…
Après deux heures de ramassage, un peu de repos. Un quinzaine de sacs de détritus ramassés. Certains n’irons même pas jusqu’à la photo puis certains d’entre nous ont déposé directement leurs sacs chez eux.

La nature c’est notre vie. L’épisode virale que nous vivons vient de nous rappeler l’attention que nous devons y porter. Un déchet, ça se jette dans une poubelle et si possible en respectant le tri. Tous les jours, pas seulement pendant les journées de l’Environnement. Il en va de notre bien être et de nos vies…

Les questions diverses, profitez-en, elles ne sont pas dans le compte rendu officiel (extrait de Nos échos du conseil du 24/09/19)

20) Compte rendu des Commissions :

Commentaire : Comme c’est quasiment toujours le cas, il n’y a pas de compte rendu de commission, mais y a-t-il des réunions de commissions. On entend parler par-ci par-là de réunions mais jamais il n’en est rendu compte. Sept points à l’ordre du jour concernaient l’urbanisme et la Commission concernée ne s’est jamais réunie.

21) Questions diverses :

Madame le Maire donne la parole à Pierre HAUTOT

a) Pierre HAUTOT présente l’opération nettoyons la nature qui se déroulera le samedi 28 septembre et fait appel aux volontaires pour y participer. Il remercie Madame le Maire pour l’aide apportée.

Commentaire : Sans. Daniel

b) VEREECKE indique qu’il a deux questions à poser : la première porte sur le fait que depuis qu’il a été destitué il n’est plus invité au CA du Collège :

Madame le Maire lui répond qu’elle aurait préféré qu’il vienne lui poser cette question en tête à tête dans son bureau. Ce à quoi Daniel VEREECKE répond quelque peu hésitant qu’il n’a pas envie de la voir. Elle lui répond donc qu’il faut qu’elle voit, qu’il voit avec le collège… ce n’est pas elle qui fait les invitations.

Commentaire : Nos représentants aux instances sont désignés par délibération du Conseil municipal, ils n’ont pas à être modifiés. Daniel VEREECKE est suppléant dans ces instances et Patricia BARBIER est titulaire. ????

c) La deuxième question : Daniel VEREECKE souhaite savoir ce qui a été fait pour remplacer les policiers municipaux :

Madame le Maire lui répond que des candidatures ont été reçues et que deux seraient en bonnes voies d’être embauchées, un homme et une femme mais pas un couple

Commentaire : Daniel VEREECKE ne lit pas les annonces de la commune ???

d) Gérard CHATIN rappelle que ce conseil de rentrée est habituellement le moment d’un bilan sur la situation scolaire et souhaite des informations sur celle-ci

Il lui est répondu que ces éléments sont dans un document qui est diffusé, ces jours-ci, sur la Commune…

Commentaire : Document récupéré, la réponse à la question de Gérard CHATIN n’est pas dans le document puisque dans celui-ci n’apparait qu’une énumération globale entre maternelles et primaires alors que chaque année il y avait un détail par classe…. Ca se dégrade…

Dans l’Observateur de Beauvais du 4/10/19, un article sur Nettoyons la nature…