Aller au contenu

animation - 2. page

Nos Echos du Conseil du 23 novembre 2017… mais de quoi ont-ils peur?

produit par le Génovéfain Net

 

Cinq personnes dans le public dont deux représentants de la presse, l’un Oise Hebdo, l’autre l’Observateur de Beauvais.

Les Echos du Conseil en téléchargeable PDF

Etaient présents: Jacqueline VANBERSEL, Daniel VEREECKE, Georges BERSON, Jacky BEAUDOIR, Dominique LABARRE, Beriza ZIEGLER, Éric MAURIERAS, Pierre HAUTOT, Anne-Marie KRAUZE, Céline TESSON, Christopher MOUTHINO, Pascal BREBANT et Claude GARDETTE (arrivé à 20h45) pour le groupe « Une équipe forte pour agir ensemble » (EFAE);

Gérard CHATIN, Patricia BARBIER et Thierry REMOND pour le groupe « Un nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève »(NASG) ;

Martial ROZE Continuer la lecture

Les Crocs génovéfains – Juin 2017:

En parcourant l’Echo génovéfain N°44 de ce mois de juin 2017, on constate l’usure de cette majorité: son manque de souhait d’informer sur les vrais sujets, de traiter les questions dans les temps et de laisser la vie démocratique et associative fonctionner….

L’éditorial de Madame le Maire mériterait un grand prix. Utiliser le bulletin municipal pour traiter « de parfaits imbéciles » les auteurs d’une plaisanterie sur son âge est extraordinaire de cynisme et a bien du faire rire à la fois les auteurs de la plaisanterie qui avait à peine été remarquée et tous ceux, très nombreux, qui ont lu cet article et ont ainsi été mis au courant.

Très tardivement, bon anniversaire tout de même….
Nous annoncer que les grands travaux d’assainissement commencent, alors qu’ils ont au moins vingt ans de retard sur les programmations antérieures, c’est plutôt gonflé…? « On ne peut tout faire », nous disent les élus majoritaires et leurs soutiens… il faudrait expliquer comment la Commune de Ponchon dont le territoire est très étendue, a fait, elle, l’ensemble de son assainissement en 2016…                                                    Où est la même volonté dans notre Commune?….

 

 

 

 

Cette page associations montre combien l’on souhaite des associations indépendantes avec des adjoints dans leur bureau… indépendantes..
Fiers de recevoir près de 500 élèves dans une école prévue pour 150 élèves de moins, des classes préfabriquées, des classes que l’on bricole pendant les vacances parce que l’on a pas su prévoir, des cours de récréation trop petites, une restauration scolaire que l’on déplace au grès des besoins dans une salle polyvalente (très polyvalente: restaurant scolaire, salle du 3ème âge, bureau de vote, fêtes et animations diverses privées ou publiques,….)..? On nous annonce un restaurant scolaire pour la rentrée 2018 alors que sa 1ère pierre n’est pas posée et que son permis de construire n’est pas affiché. On nous parle du succès des TAP du vendredi alors que l’on annonce le retour de la semaine de 4 jours.         Que veut-on? De qui se moque-t-on?