Aller au contenu

ALCOPA AUCTION

Notre ZAC dans l’impasse…

Le 15 décembre se tenait un Conseil Communautaire de la Thelloise, précédé comme à l’accoutumée d’une Réunion de Commissions le 10 décembre. Les éléments de ces réunions sont parvenus aux élus le 8 décembre. En dernier point de l’ordre du jour d’un document de 215 pages figurait la vente de plus de 10 000m2 de terrains appartenant à la Thelloise sur la ZAC ‘Sainte-Geneviève/Novillers-les-Cailloux’, pour une somme de 10 000€, à la société ALCOPA AUCTION qui gère l’important site de vente d’automobiles. La présentation de l’opération aux élus portait sur « un projet de récupération des eaux pluviales afin d’utiliser celles-ci au nettoyage des véhicules ».

Ces terrains correspondent à un bassin de récupération des eaux pluviales, existant depuis de nombreuses années, situé en bordure de la route de la Chapelle (CD46), au bout de la Rue des Entreprises qui est actuellement en impasse. Problème, la cession de ces terrains par la Thelloise à une entreprise privée empêchera d’envisager, dans les meilleures conditions, un jour d’ouvrir cette impasse et de permettre une meilleure circulation non seulement pour la ZAC mais aussi pour tout le secteur et les Communes environnantes. Sans parler du développement économique de la zone qui se verrait compromis.

Le bassin existant, sur ces terrains, n’a jamais été efficace. Situé en hauteur du versant dont il est censé recueillir les eaux, il n’a jamais rempli sa fonction en restant désespérément vide. Ce point technique évoqué par Gérard CHATIN en accord avec Daniel VEREECKE absent à cette réunion du10 décembre ainsi que Christèle MARIN, autres Conseillers Communautaires, a eu pour réponse que la Société ALCOPA utiliserait des pompes pour remonter l’eau des écoulements pluviaux jusqu’au bassin mis en vente et que l’accès à la CD46 n’était pas souhaité par le Département.

Inquiet du projet qui, compte tenu de son emplacement, empêchera les possibilités d’ouverture de la Rue des Entreprises sur la CD46 dans des conditions optimales, Gérard CHATIN, a contacté le Maire de la Commune afin de tenter que les 3 élus municipaux au Conseil Communautaire arrivent avec une position partagée lors du vote du Conseil Communautaire du 15 décembre.

Lors d’une réunion de Commission communale se tenant mardi 15 au matin, alors que l’adjoint au Maire délégué aux Travaux se déclarait pour préserver ces terrains pour ouvrir l’impasse, d’autress membres de la Commission également, le Maire, tout en étant d’accord avec cette position, se déclarait insuffisamment informé sur la raison de la vente. Tout pouvait laisser penser que nos élus pourraient en réunion de la Thelloise, si ce n’est voter contre, du moins tous s’abstenir.

Finalement, seul Gérard CHATIN s’est opposé à la vente en votant contre. Daniel Vereecke, Maire de Sainte-Geneviève, et son Adjointe aux Finances, Christèle MARIN, ont voté pour, avec le reste de l’assemblée.

« Insuffisamment informés, il ne faut pas que cela reste en impasse » déclarait le Maire le matin, mais une fois sur place, les représentants de la majorité votent pour, sans demander la moindre explication à la Thelloise.

Depuis, on remblaie déjà le bassin. Jeudi 17 décembre, des pelleteuses acheminaient de la terre stockée sur le site du chantier de l’OPAC Rue Lejeune par l’entreprise Colas, et du chantier du parking quelques mètres en contre-bas de la Rue des Entreprises, le tout sur le territoire de Sainte-Geneviève/Novillers les Cailloux.

Un bassin rempli de terre pour recevoir les eaux de pluie, une ZAC condamnée à l’impasse … Cherchez l’erreur.