Aller au contenu

Nos impôts locaux sont-ils justifiés ?

 A l’automne toutes les feuilles tourbillonnent

IMAGE IMPOTy compris celles du Trésor public.

Les élus de Sainte Geneviève  ont choisi de maintenir la pression fiscale sur la taxe d’habitation et  la taxe foncière. Quelques rappels pour mieux comprendre :

Entre 2001 et 2012, les taux des trois impôts locaux ont largement plus que doublé.

Le taux de la Taxe d’habitation qui était de 7,25% en 2001 est en 2012 16,28% soit (+124,55%)

Le taux de la taxe d’habitation dans la commune de Sainte Geneviève est plus élevé de 26.08 % que pour des communes Françaises similaires.

La Taxe foncière sur le bâti est passé de 14,09% à 31,31% soit (+122,21%)

La Taxe Foncière sur le  non bâti a connu la même progression en passant de 37,85% à 78,63%  soit (+107,74%)

Cela veut tout simplement dire que sur une douzaine d’années, un habitant de Sainte Geneviève  qui payait 400€ de Taxe d’habitation en 2001 en paie aujourd’hui 998€.

Dans le même temps, l’inflation a été de 33% et le SMIC a augmenté de 26,48%. On constate que les augmentations de nos impôts locaux ont été  près de 4 fois supérieures ce qu’a été l’évolution de l’inflation et près de 5 fois celle du SMIC.

graph impot

titre impot modif

dette 2001-2012 1

dette 2001-2012 4

titre impot modif

tab6

tab8

tab1

PRODUIT 2001-2012 1

produit 2001-2012 3

produit 2001-2012 6

produit 2001-2012 7

cles impots