Aller au contenu

Excès de pouvoir de l’exécutif municipal!?…

Gérard CHATIN a été destinataire, ce samedi, d’une lettre recommandée avec accusé de réception lui signifiant une interdiction d’accès aux locaux scolaires. L’élu minoritaire s’est rendu à la salle polyvalente, suite à ce qui lui était rapporté sur le fonctionnement de la restauration scolaire, pour se rendre compte par lui même, ce qui est, pour le moins, le rôle d’un élu.

Le plus fort de cette interdiction « personnelle » est qu’elle ne repose sur aucune réglementation y compris communale et est faite sous couvert de l’état d’urgence et de danger terroriste.

Sur place aucun problème particulier, il examine la situation, reste dans un point de la salle, sans s’avancer parmi les enfants à table, il échange un bonjour avec quelques agents, dont le Secrétaire général de Mairie avec lequel il converse quelques minutes.

La lettre va jusqu’à une menace d’utilisation des pouvoirs de police…!

Il s’agit là d’une méthode de harcèlement et de la « chasse aux sorcières », alors que dans cette de restauration se déroule des activités diverses au quotidien (loto, bourse aux vêtements, réunions diverses et variées, élections, ….) la seule présence d’un élu serait un gêne?…

 

Retrouvez les lettres sur le Génovéfain.net

La lettre adressée par Madame le Maire et son 1er adjoint

La réponse de Gérard CHATIN qu’il a transmise à Monsieur le Préfet de l’Oise

 

Une réflexion au sujet de « Excès de pouvoir de l’exécutif municipal!?… »

  1. Philippe MARCOTTE dit :

    Je réagis fortement aux propos de Mme Vanbersel et de son premier adjoint cosignataire de la lettre adressée à Gérard Chatin élu de la république,du fait de sa présence dans le restaurant scolaire.

    Le seul à s intéresser à la vie locale il se fait bafouer . Mme le Maire et son adjoint mettent en avant l état d urgence en application. Si c était le cas pour Sainte-Geneviève des mesures auraient dû être prises à  savoir l accès au parking de la salle multifonctions l accès aux écoles , le stationnement des véhicules , rien n est fait afin de garantir la sécurité des enfants et des enseignants. Avant de faire des leçons de morale aux autres ces deux élus responsables devraient appliquer des mesures appropriées à l état d urgence il en va de leur responsabilité.

    Gérard Chatin conseiller municipal a pu entrer dans les locaux sans effraction sans que personne ne lui interdise, cela prouve bien que rien n est mis en place malgré l état d urgence.

    Honte à ces deux  élus signataires qui font preuve d un abus d autorité excessif et n exercent pas leur responsabilité.Ils ont beaucoup à  apprendre en la matière.

    Philippe MARCOTTE

     

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous n'êtes pas un robot... répondez: