Aller au contenu

Une réflexion au sujet de « Dans Oise Hebdo de ce jour, Jacqueline VANBERSEL fait suite à l’article de la semaine passée »

  1. LG dit :

    Gérard CHATIN
    Conseiller municipal
    Un Nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève
    12 Rue du Bel Air 60730 Sainte-Geneviève
     03 60 29 36 05 06 27 45 37 12
    gerard.chatin@sfr.fr

    le 2 Mars 2017

    Madame le Maire,
    Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux

    Suite à l’article paru le mercredi 1er mars 2017, dans Oise Hebdo, je pense nécessaire d’apporter des précisions sur un certain nombre de points et à répondre aux contrevérités qu’il contient.

    Tout d’apport, le terme de « propos diffamatoires » est tout à fait inapproprié, soit il fait preuve d’une méconnaissance de sa signification juridique, soit il cherche à jeter l’opprobre sur la personne visée. Il y a des mots qu’il faut éviter d’utiliser.

    D’abord, je souhaite rappeler que je suis élu. La liste que nous avons présentée a obtenu trois sièges et il est donc légitime que trois d’entre nous, dans l’ordre de nos présentations, siègent. Ceux, qui comme l’exprime cet article au nom de Madame le Maire ne se conformerait pas à cette expression des textes électoraux en vigueur seraient en retard d’une loi, voire la nieraient ce qui est bien pire. Je rappelle que je ne suis pas le seul, actuellement autour de la table du Conseil, à occuper un siège dans cette situation. Notre légitimité est entière et je défendrai cette position pour qui que ce soit. C’est d’ailleurs la seule défendable au sens légal.

    Ensuite, comme cela a déjà été dit plusieurs fois, c’est moi qui au nom de quelques membres de la liste ai fait l’offre de services et non l’inverse comme cela est écrit dans l’article. C’est aussi moi, avec d’autres personnes parfois des proches, ou non, qui ait subi l’affront de la remise en cause de deux rendez-vous entendus avec Madame le Maire qui, au dernier moment, en a rejeté la tenue en juin et juillet 2015. L’un avec le délégué départemental du service civil, l’autre avec un vice-président de la Communauté de Communes du Pays de Thelle pour l’action économique. Plus récemment, je rappellerai la proposition faite à l’adjointe aux affaires sociales de mener une enquête au nom du CODERPA de l’Oise, dont je suis membre du bureau. Face à l’accueil pour le moins réservé, je l’ai menée seul de façon moins efficace sans doute, dans d’autres Communes, elle a été menée en relation avec le CCAS. Dans le tout récent dossier des 38 000 poules, je pense avoir été le seul à proposer une déclaration du Conseil municipal… à ce jour, on ne sait quelle suite précise a été donnée à ce dossier.

    De plus, il y a près d’un au nom d’un groupe de près de 20 personnes, j’adressai un document sur l’organisation de la circulation routière sur les rues Lejeune, de Lachapelle et Nationale. Ce document, n’a jamais été discuté. De même, que nous engageons une révision du PLU qui ne traitera que de la question d’une maîtrise de la construction. Peu de réflexions, pour ne pas dire pas, collectives sur le devenir de certains espaces, de certains quartiers, des zones d’activité.

    Autre point, j’ai écrit à Monsieur le Préfet de l’Oise, ce dernier a largement abondé sur mes positions dans ses réponses et a rappelé la loi et Madame le Maire le sais bien. J’ai écrit à Monsieur le Procureur de la République en prévention à des menaces faites par un membre du public du Conseil, c’est à Madame le Maire de faire régner l’ordre en Conseil. Mais que l’on se rassure je n’écrirai pas au Pape, ni à d’autres sommités religieuses, j’ai à la fois trop le respect des religions et de la laïcité pour ne pas le mêler à des intrigues qui ne sont pas de leur ordre.

    Madame le Maire tient encore à dire qu’il n’y avait rien avant qu’elle arrive à cette fonction, cela fait plus de 20ans. Elle évoque l’incendie de la Mairie comme s’il pouvait être de la responsabilité de ceux qui l’ont vécu comme un drame pour notre communauté. Quant au « cimetière qui n’existait pas », je me permettrai simplement de signaler, comme le font souvent d’ex colistiers de Madame le Maire, que, heureusement, les élus qui l’ont juste précédé entre 1989 et 1995 avaient prévu le terrain ce qu’elle n’avait pas fait dans sa précédente mandature 1977-83. Quant au peu de commerces qu’il y avait à l’époque, ce n’est pas parce qu’elle n’en était pas cliente qu’elle n’a pas à en apprécier l’existence. Sainte-Geneviève a perdu plus de 600 emplois, soit près de la moitié, depuis l’arrivée de notre 1ère magistrate actuelle, si elle n’en a pas l’entière responsabilité ce n’est tout de même pas une preuve de son dynamisme. Quand des propositions lui sont faites, elle ne les écoute même pas et elle se permet même d’insulter ceux qui les font.

    Pour ma part, je suis critique, et d’autres le sont avec moi, mais je propose et nous proposons et jamais nous ne sommes insultants, pas plus nous n’avons le sentiment d’être écoutés, encore moins entendus. Il n’y a pas de démocratie sans écoute, sans respect de l’autre.

    Enfin, je ne nie pas ce qui est fait. Mais regardons simplement autour de nous, nos communes voisines, pour percevoir le retard que nous prenons. Je pense, avec d’autres, beaucoup d’autres, qu’il y en a de nombreux et, pour le moins, une mauvaise maîtrise de notre développement, et sur ce dernier point malgré de nombreuses alertes, y compris de (ou ex) proches de Madame le Maire.

    Informé, si je le suis insuffisamment, dans ce cas il en va de la responsabilité de Madame le Maire, je le suis tout de même. Ce n’est pas moi, qui lors des vœux annonce, satisfaite, quelques 500k€ d’investissement en 2016 alors que nous avons voté un budget 4 fois plus important. Ce n’est pas moi qui fait ressortir, sur quinze ans, près de 33% en moins d’investissement que la moyenne des communes équivalentes selon le site dédié aux Collectivités locales ainsi qu’un taux de subventions inférieur de près de 25% de ces mêmes communes, ce sont les chiffres qui démontrent.

    S’il est vrai que cette majorité a été reconduite avec des niveaux élevés de voix en 2001 et 2008, ceci est quand même moins vrai pour 2014, où elle ne reçoit qu’un peu plus de 48%. Cela ne justifie pas de traiter ceux qui expriment une différence, une suggestion, une pétition, proposent une aide, de façon négligente, et ce, qu’ils soient élus, majoritaires ou minoritaires, voire non élus. Je me souviens d’un temps où le moindre courrier adressé au Conseil, voire au Maire, était lu en Conseil. Curieusement, on nous lit, une fois le temps un courrier de remerciements. Aujourd’hui, même une lettre qui nous est adressée collectivement ne nous est pas communiquée. Il y a une baisse des pratiques démocratiques dans notre Commune. Je constate qu’il n’est apporté aucune réponse à ce sujet dans l’article face à l’expression que j’ai eue de dénoncer l’empêchement de toute voix discordante. Madame le Maire trouve juste utile de réitérer ce qui ressemble plus à des menaces qu’à autre chose.

    Pour conclure, je voudrai rassurer sur l’utilisation de mon temps depuis que je suis en retraite. D’abord, j’ai toujours passé beaucoup de temps à m’impliquer dans la vie locale, sociale, culturelle et économique, hé oui je suis un militant. Le mot peut gêner. Je suis un militant politique, associatif et syndicaliste. Cela m’amène à occuper nombre de fonctions, toutes bénévoles, je suis un vilain cumulard mais bénévole, dans des instances diverses. Il m’est arrivé d’en parler avec certains d’entre vous qui ont paru intéressés. Cette citoyenneté que vous dites appeler de vos vœux, j’essaye de la pratiquer au quotidien. J’en suis souvent apprécié par mon travail dont je suis toujours prêt à vous faire bénéficier.

    Je vous prie, Madame le Maire, Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux, de bien vouloir agréer l’expression de ma très sincère considération.

    – Cette lettre est adressée à l’ensemble des Conseillers municipaux en fonction accompagnée de la copie de l’article parue dans Oise Hebdo du 1er Mars 2017.
    Elle est publiée sur le site le Génovéfain.net en commentaire de cet article

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous n'êtes pas un robot... répondez: