Aller au contenu

Commerce local, des inquiétudes ?!…. (article de la page 8 de notre bulletin de mars 2018)

Notre Commune a longtemps connu une situation dans laquelle le niveau d’emplois était très satisfaisant. C’est ainsi que jusqu’au milieu des années 90, nous comptions plus de 100 emplois, et même jusqu’à près de 120, pour 100 personnes actives. La baisse d’effectifs, la fermeture de nombre d’entreprises (voir tableau joint) a fortement détérioré notre situation cependant que notre population a augmenté. C’est d’ailleurs l’un des traits notables à prendre en compte dans notre sociologie. Il fut un temps où on venait dans notre Commune parce que l’on y avait trouvé un emploi souvent même de qualité, ce n’est que très rarement le cas aujourd’hui, avec toutes les questions de transport, de vie sociale, économiques et financières que cela pose. Certes la crise économique est passée par là. Désormais, il n’est pas question ici de ne mettre en cause que des responsabilités locales.
L’action économique est gérée désormais par l’intercommunalité. Nos représentants, Madame le Maire qui est aussi Vice-Présidente de l’intercommunalité, son 1er Adjoint pour la majorité et Thierry REMOND pour la liste un Nouvel Avenir ont donc à assurer l’expression des intérêts de notre Commune au sein de la Communauté du Pays de Thelle devenue Thelloise depuis 2017.
Il faut aujourd’hui penser local et agir global. Le projet d’une zone commerciale importante, avec un supermarché, sur Noailles, ne peut, de ce point de vue que soulever de fortes inquiétudes aux génovéfaines et génovéfains. Selon les spécialistes de ce domaine commercial, il faut 15 000 habitants pour faire un tel magasin. Nous sommes loin du compte avec environ 22 000 (sur l’ancien canton de Noailles zone de chalandise cohérente) et 2 magasins (Sainte-Geneviève et Hermes actuellement) plus un à venir, comment les faire vivre correctement tous ? Une autre question se pose, comment nos représentants à l’intercommunalité ont-ils réagi, comment ont-ils voté face à ce projet présenté ?

Les emplois disparus depuis une vingtaine d’années  (les éléments de ce tableau sont évalués mais ne prennent pas en compte les emplois induits):

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous n'êtes pas un robot... répondez: