Aller au contenu

Elections municipales 2020

Suite à un article paru dans l’Observateur de Beauvais (14/02/20):

Je tiens vivement à démentir les propos qui nous ont été prêtés par l’Observateur de Beauvais, ce vendredi 14 février 2020, dans l’article consacré à notre réunion de présentation à la presse de notre liste « Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève » le mardi 11 février. Cette réunion s’est tenue dans un esprit serein d’échanges critiques mais sans mot blessant pour qui que ce soit, envers Madame le Maire comme d’autres personnes, des termes ont été utilisés par le journal sans qu’ils n’aient jamais été exprimés ni par moi, ni par qui que ce soit de la liste ou de l’assistance.

Il est dommage que la presse se prête à des interprétations douteuses.

J’invite toutes celles et tous ceux qui auraient des doutes sur les propos tenus à visionner la vidéo de cette réunion.

Nos différences fondamentales ne doivent pas empêcher le respect mutuel notamment au regard de 25 années de travail et d’amour de notre Commune.

Le débat qui commence pour ce mois n’a pas à être entaché par des propos inutiles venus de personnes qui ont des intérêts extérieurs à notre Commune.

Bien cordialement

Gérard CHATIN

Pour Un nouvel avenir

pour Sainte-Geneviève

« Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève » à l’ère du numérique…

Cette réunion avait pour objectif de présenter la liste à la presse et au public, avec une trentaine de personnes dans la salle et environ 300 sur le net, elle montre que d’autres méthodes d’échanges et de communication sont possibles…. l’exercice, un peu improvisé, a été réussi. La démocratie locale y a gagné.

Publiée par Génovéfain Net sur Mardi 11 février 2020
La présentation de la liste est passée en live ce mardi 11 février 2011, une trentaine de personnes dans la salle et près de 300 personnes qui ont suivi sur Face Book

Il y a une semaine, Philippe MARCOTTE, ancien 1er adjoint nous a adressé son soutien…

Bonjour à tous
Oui pour Un nouvel Avenir pour Ste Geneviève. Gérard Chatin et son équipe fera de Ste Geneviève une belle commune du Sud de L Oise. La tâche ne sera pas facile. Après 6 années d immobilisme dans les projets dues à la zizanie crée au sein de La Majorité. Ces mêmes personnes sont à nouveau candidats ils n ont pas honte. À quoi faut il vous attendre si un remek se produit de nouveau. Avec certaines personnes je pense que ce sera le cas. Je l avais écrit voilà 6 ans, on ne m avait pas écouté ni cru à l époque et pourtant cela s est bien passé Donc pour vous électeurs le seul choix UN NOUVEL AVENIR POUR SAINTE GENEVIÈVE.
Des femmes et des hommes qui travailleront pour la commune et non pour eux mêmes.
Bonne chance Gérard et à toute ton équipe
Philippe MARCOTTE

La liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève:

La liste sera présentée, à raison d’un candidat par jour et dans un ordre aléatoire sur ce site et sur les réseaux sociaux qui s’y rattachent, à partir du mercredi 12 février 2020.

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Gérard CHATIN, 66ans, retraité DGFIP, ancien Directeur Financier Comptable d’Université.

Je suis arrivé avec mes parents en 1973. En 1975 je me marie à une génovéfaine de plusieurs générations, nous avons eu trois filles.

Après avoir travaillé une dizaine d’années chez FILECA comme ouvrier,  en 1983, j’ai engagé des études de droit à l’Université Paris XIII, puis à Paris I Sorbonne. Ces études m’ont permis d’entrer dans l’administration du Trésor. J’ai été chargé de mission affaires économiques auprès du TPG de l’Oise de 2001 à 2008. Pour finir mes six années dernières d’activités professionnelles comme Agent comptable – Directeur financier de l’Université de Technologie de Troyes (oct.2008-mai 2011), puis de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (mars 2011 à nov. 2013) .

Implications électives et associatives locales :

Dès 1974, avec une équipe de jeunes nous remettons en route le Foyer des Jeunes et d’Education Populaire, après une année comme secrétaire, j’en serai le président pendant 5 ans et resterai au bureau de l’association ensuite, il deviendra le Centre Yves MONTAND au début des années 90. Dans la fin des années 70 – début des années 80, je serai aussi l’un des Vice-Présidents de la Fédération des Œuvres Laïques de l’Oise.

1979-1983, je participe de la création de l’Union pour le Développement des Expressions Musicales dans le Canton de Noailles, union d’associations dont je serai le président de 1981 à 1983. Cette association d’association donnera des cours de musiques à près d’un millier de personnes, scolaires compris, et implantera des instruments (dont certains subsistent encore dans nombre d’associations locales) dans les associations et écoles jusqu’au milieu des années 90

En 1986, avec des habitants de communes voisines, nous avons créé l’Association pour la Formation, l’Emploi et le Développement qui vivra jusqu’en 1993, elle connut comme succession Thelle Emplois et constitua les prémices de l’intercommunalité locale : une quinzaine d’entreprises créées et plus de cent cinquante personnes remis au travail….

Je fus Conseiller municipal majoritaire de1989 à 1995 sous le mandat de maire de Maurice OBJOIS, je fus à compter de 1990, Vice-Président du SIVOM de Noailles jusqu’à la fin du mandat.

Il y eut aussi Synergie de 1994 à 2002, le Téléthon local de 2001 à 2008 de belles aventures ; le Comité de soutien SFFJ… et depuis peu le Comité d’animation du Comité de jumelage et le bureau du CLAG…

Accessoirement, en 2013, j’ai reçu les Palmes académiques pour mon action en faveur de l’éducation et de la culture.

J’ai toujours œuvré pour l’intérêt général de notre communauté pour mes concitoyens…

Tête de liste, je suis également candidat au Conseil communautaire..

Je vous invite à ouvrir les voies des possibles pour un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève

**************************************************************

Nathalie CEDOLIN, 50ans, consultante en transition professionnelle et ancienne psychomotricienne, je demeure près du centre bourg.

Je suis membre du conseil d’administration du Centre Yves MONTAND, au sein duquel je participe à l’activité théâtre, Je suis impliquée dans le Téléthon, j’ai également été présidente de l’Association de Parents d’élèves du Collège Léonard de VINCI à Sainte-Geneviève.

Je suis aussi membre du Conseil d’Administration du Garage Solidaire à Beauvais et Vice-Présidente de l’Association des Parents d’élèves du Lycée TRUFFAUT.

Je serai 2ème de la liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève et suis également candidate au Conseil communautaire de la Thelloise

Je souhaite avoir une implication forte au niveau associatif, permettre aux Génovéfains de voir grandir leurs enfants dans une Commune en sécurité, épanouis dans un contexte plus écologique et ayant l’accès à la culture. Je proposerai des idées novatrices au niveau social, insertion, jeunesse et emploi…

*************************************************************

Alain BOSC, 54ans, j’habite le Petit Fercourt depuis 2000, retraité de la RATP

J’ai été trésorier de l’Association des Parents d’élèves des Ecoles Primaires et Maternelles (APEEPM), puis de celle des parents du Collège Léonard de Vinci. Je me suis aussi impliqué dans la catéchèse des enfants de la Commune

Je serai 3ème sur la liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève

Je souhaite un village dans son temps…

*************************************************************

Mégane LEMAÎTRE, j’ai 32ans et j’habite la Fusée depuis 8ans.

Je suis infirmière

Je serai 4ème sur la liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève

Je veux une ville où il fasse bon vivre dans laquelle j’ai envie de me promener avec mes enfants à pieds ou en vélo en toute sécurité, avec des espaces verts et des espaces de jeux. Une ville avec un esprit de solidarité, pouvoir donner des effets personnels afin que d’autres en profitent, que l’on mette en place une mutuelle communale…. Que mes enfants aient une école agréable à tous, avec des locaux adaptés et suffisants, que l’on prévoit des espaces sportifs plus diversifiés et adaptés en surface au plus grand nombre…

**************************************************************

Fabrice DORé,  45ans, j’habite près du stade depuis 3ans.

Je suis enseignant et musicien, j’ai une formation universitaire en philosophie et en logique (Sorbonne)

Je serai 5ème sur la liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève

Je souhaite que Sainte-Geneviève devienne le lieu d’une démocratie locale vivante et dynamique.

*************************************************************

Marie MALLIFAUD, 65ans, Retraitée de la Fonction publique hospitalière, j’habite le Petit Fercourt depuis un an mais j’y viens depuis longtemps, mes beaux parents vivaient là depuis une trentaine d’années. Monbeau père a d’ailleurs été Conseiller municipal de 1995 à 2014. Il avait également été actif au sein du club du 3ème âge et des anciens combattants.

Pour ma part, je me suis impliquée dans des actions citoyennes et associatives sur Paris où j’habitais précédemment. J’ai été trésorière d’une association de locataires et j’ai été active dans le domaine d’actions favorisant l’intergénérationnel, l’échange des savoirs faire. Après mon arrivée à Sainte-Geneviève, je me suis inscrite dans plusieurs activités du centre Yves MONTAND (pétanque, tricot,….)

Je serai 6ème sur la liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève et suis également candidate au Conseil communautaire de la Thelloise

Je souhaite participer à tout ce qui peut dynamiser notre village…

*************************************************************

Robert BECQUE, 58 ans, Responsable transport, j’habite La Fusée depuis 30ans

Je fais partie du Tennis club Sainte-Geneviève-Lachapelle Saint-Pierre

Je serai 7ème sur la liste pour « Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève » Je souhaite que la D1001 bénéficie d’une piste cyclable en entrée et sortie de la commune….

*************************************************************

Sabrina MASCOMERE, 30ans, j’habite rue de l’Avenir depuis 1998,

Je suis Gestionnaire de base de données

J’ai déjà été candidate en 2014 dans la liste Demain Sainte-Geneviève

Je me suis impliquée dans l’association ENVOL

Je serai 8ème sur la liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève

Je souhaite que l’on freine la construction et que l’on retrouve plus de nature

**************************************************************

Gaël DARNANVILLE,  j’ai 38 ans, j’habite le Blanc Mont depuis 2015. Je suis agent de maitrise en traitement de nuisibles

J’ai un CAP et un d’électrotechnique et un Brevet des collèges

Je serai 9ème sur la liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève

Je souhaite dynamiser notre village qui en a bien besoin

**************************************************************

Emilie BAILLON, 31 ans, aide –comptable, j’habite le Petit Fercourt depuis toujours même si j’ai dû quitter Sainte-Geneviève durant quelques années pour raisons professionnelles. Je participe à l’Association de parents d’élèves. J’ai beaucoup accompagné ma mère dans ses activités au Centre Yves MONTAND dans le passé. Je me suis aussi intéressée à son action au sein du CCAS lorsqu’elle était adjointe, avant 2014.

Je serai 10ème sur la liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève

Je souhaite des conditions de vie plus agréables, la sécurité, une vie culturelle et sportive pour petits et grands, un environnement propice aux relations intergénérationnelles.

*************************************************************

Guillaume RIGOUSTE, 40 ans, Médiateur et Juriste, Je demeure au Petit Fercourt depuis 6ans

Je serai 11ème sur la liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève

Je souhaite que soient améliorées les infrastructures scolaires et sportives…

**************************************************************

Zelia Maria SANTOS DOS RAMOS épouse BECQUE, j’ai 55ans et j’habite La Fusée depuis 30ans.

J’ai un CAP Technique de collectivité, CAP Paysager et BAC+2 Management

Pendant des années, j’ai été « assistante de direction » dans une multinationale. J’ai été adjointe technique en espaces verts à la Commune de Sainte-Geneviève et agent technique en espaces verts à l’EPMS l’Âge bleu (Berthecourt), je suis responsable maintenance à ce jour.

Je suis trésorière adjointe du Tennis Club de Sainte-Geneviève Lachapelle Saint-Pierre

Je serai 12ème sur la liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève

Je souhaite la création d’une médiathèque, des trottoirs PMR et que soit favorisé la biodiversité dans notre ville

*************************************************************

Isidore ALIAGA, 44ans, je demeure au Petit Fercourt depuis 2013. Je suis Chef d’équipe de magasin.

Je suis adhérent au Tennis Club de Sainte-Geneviève et au club de pétanque du Centre Yves MONTAND. J’ai été secouriste bénévole au sein de la Croix Rouge Français

Je serai 13ème sur la liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève

Je souhaite une ville avec plus de sécurité, une police municipale bien présente sur le terrain (vitesse, stationnement, vols, sortie de classes, etc…), des passages piétons éclairés ;

Une ville sportive avec le souhait de satisfaire nos habitants avec de nouveaux bâtiments adaptés pour différents sports ou (et) amélioration des bâtiments existants ;

Une ville en pleine croissance démographique maîtrisée avec le souhait d’accueillir nos futurs enfants dans de nouvelles classes adaptées aux besoins futurs de notre ville

Une belle ville associative.

*************************************************************

Mélanie LELERC, 35ans, professeur des écoles, j’ai une licence d’histoire et un Master MEEF enseignement. J’habite le centre bourg depuis début 2016.

Je reste impliquée dans le Téléthon sur Jouy-le-Moutier et suis impliquée dans l’économie locale, action pour la planète, zéro déchet et le naturel…

Je serai 14ème dans la liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève

Je souhaite que soit développer les commerces locaux, la création d’un groupe scolaire décent suffisant pour tous les élèves et futur arrivants… une police municipale visible et active, la création de point de compost public, une équipe à l’écoute des habitants…

*************************************************************

Frédéric RECHET, 42ans, papa de deux enfants, j’habite la rue du Placeau depuis février 2017.

Je suis Directeur de magasin

Je serai 15ème sur la liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève

Je souhaite une forte amélioration de la vie associative, tant au niveau sportif que culturel et sociale.

**************************************************************

Yolande PICARD, 69 ans, ouvrière retraité, j’habite la Rue de l’Espérance depuis 22ans

Je serai 16ème sur la liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève

Je souhaite que tous nos projets se réalisent dans le temps d’un premier mandat voir d’un autre mandat de Monsieur le Maire…. écoles, plus de possibilités pour les associations

*************************************************************

Michèle BRUN WAGNER, Auxiliaire puéricultrice – actuellement Rédacteur administratif, j’habite Sainte-Geneviève depuis 1982…

J’ai été présidente de l’Association de Parents d’élèves de l’école primaire de 1988 à 1990, j’ai été aussi au sein de l’USSG où mon fils a joué, et dans quelques autres associations de Sainte-Geneviève et alentours.

Je serai 18ème dans la liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève et j’étais déjà sur cette liste en 2014.

Je souhaite la mise en place d’ateliers divers, plus d’aides administratives dirigées vers des usagers en précarité, plus de cours de civisme et plus de permanences sociales…

**************************************************************

Femi MOSES, 51ans, j’habite La Croix depuis une dizaine d’années après avoir habité le 27 Rue du Placeau pendant 7ans, marié et un enfant

Opérateur de sureté aéroportuaire à Roissy Charles de Gaulle. Engagé en collaboration avec les douanes et la police des frontières.

J’ai déjà été candidat dans cette même liste en 2014

J’ai été trésorier d’un Comité d’entreprise chez Sécuritas

Je serai 19ème sur la liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève…

Je souhaite être utile à ma commune et apporté de l’amélioration à la sécurité des personnes et des biens ainsi que la sécurité routière notamment sur D1001 qui mérité toute notre attention… Il faudra aussi s’occuper de notre environnement qui se détériore fortement…

*************************************************************

Claudine DELATTRE, 70 ans, Retraitée de la sécurité sociale, J’habite le lotissement du Bel air depuis 20ans

J’ai été Conseillère Prudhommale et je me suis investie dans l’Oise Verte et Bleue avec mon jardin Karla référencé naturel,  je gère un gîte rural sur la Commune.

Je serai 20ème sur la liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève. J’étais déjà sur cette liste en 2014.

Je souhaite qu’il y ait moins de béton et plus de verdure…

**************************************************************

Yvette VERDUN, 75 ans, j’habite le Blanc Mont depuis 50ans, je suis retraitée Agent Territoriale Spécialisée des Ecoles Maternelles (ATSEM), je travaillais sur l’école de Sainte-Geneviève

J’ai été active au sein du Foyer des Jeunes dans les années 70, du Comité Local de l’Action International contre la Faim (AICF) dans les années 80, au sein de SYNERGIE dans les années 90, j’ai fait partie de plusieurs chorales, et depuis quelques années au Club du 3ème âge….

Je serai 22ème sur la liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève. A ce niveau, je ne serai sans doute pas élue mais je soutiendrai autant que possible l’équipe….

Je souhaite que soient faits des travaux de trottoirs et que le Club du 3ème âge ait enfin un local…

**************************************************************

Jean-Jacques MARCHAIS, 92ans, j’habite en face du PMU sur la Nationale, depuis 1930,

J’ai été artisan marbreur sur papier marbré pour la reliure pendant 20 et 20 années auparavant j’ai travaillé en cabinet d’architecte, j’ai fait 7ans d’études aux beaux-arts de Lille puis de Paris où j’ai été premier au concours d’entrée…

J’ai été conseiller municipal de  1995 à 2008 dans l’équipe de Jacqueline VANBERSEL que j’ai quittée au regard de son mode de fonctionnement

En 1990, j’ai créé le Tennis Club de Sainte-Geneviève que j’ai présidé jusqu’en 2015, j’ai également créé la Maison des Associations que j’ai présidée de jusqu’en 2010 où elle a dû être dissoute.

Je serai 23ème sur la liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève. A cette place, je ne serai pas élu mais je suis là en soutien d’une liste qui peut modifier favorablement le fonctionnement de la Commune. J’étais déjà sur cette liste en 2014.

Je souhaite un soutien et une aide effective à la vie associative, une étude approfondie de la complexité du PLU, une relance de la tradition du jardin potager familial pour tenir compte de la dégradation de la situation actuelle

**************************************************************

Anne-Marie MOUILLESAUX, 69ans, retraitée de l’entreprise Orgarex, j’habite rue du Bec au vent depuis 1968.

J’ai eu des implications associatives au sein de l’UMRAC (anciens combattants) et du club du 3ème âge pour lesquelles j’ai organisé des animations musicales avec AM Musique. J’ai accompagné bénévolement des enfants aux écoles de Sainte-Geneviève.

Je serai 24ème sur la liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève et n’est donc aucune chance d’être élue, j’apporte tout mon soutien à Gérard CHATIN et son équipe…

Je souhaite qu’il y ait plus d’animations musicales pour les retraités et plus de communication…

*************************************************************

Jacques MAHIEUX, j’ai 84 et habite Sainte-Geneviève depuis 82ans, actuellement Rue Neuve, avant sur la Nationale.

Retraité, j’étais commerçant non sédentaire

J’ai été 1er adjoint de Jacqueline VANBERSEL de son 1er et second mandat soit 13ans, ensuite Conseiller municipal jusqu’en 2014

J’ai été Président du Syndicat du marché de Beauvais, d’une part, et de Méru, d’autre part, Vice-Président de la caisse vieillesse des commerçants, et membre du Conseil Consulaire de la CCI de l’Oise

Je serai 25ème et suppléant sur la liste Un nouvel avenir pour Sainte-Geneviève et n’ai donc aucune chance d’être élu mais je tiens à soutenir cette équipe… D’ailleurs, j’étais déjà sur cette liste en 2014.

Je souhaite que Sainte-Geneviève soit dans de meilleures mains, soit mieux gérée…

L’heure des bilans « Acte 3 »: les loupés de l’urbanisme…

Parmi les échecs patents de ces 25 années de mandat, l’urbanisme présente des erreurs notables et majeures par ses défaillances dans la structuration de notre Commune. A noter que ce secteur est détenu et dirigé depuis 1995 par le même adjoint à l’urbanisme qui a pris ses décisions sans concertation ni avec la Commission urbanisme qui n’était réunie qu’en cas d’obligation légale lors des révsions ou modifications du PLU.

Ce qui est en voie d’être construit Rue Lejeune, une trentaine de logements dont 4 ou 5 (on ne sait pas vraiment) réservés à des professions médicales. Alors, que se présentait une possibilité d’élargir cette rue, le bâtiment en cours de construction la réduira créant des complications pour les riverains actuels ou futurs… Une rumeur, à défaut d’information précise il faut bien s’en contenter, circule même, en ce moment, que les travaux seraient stoppés parce qu’on se serait rendu compte qu’il ne serait pas possible de réaliser un accès PMR (personne à mobilité réduite), un comble pour un soit disant pôle médical….

Le GRG avait adressé, en mars 2016, à l’ensemble du Conseil municipal un document proposant plusieurs hypothèses de travail. Ce document n’a jamais été évoqué ni en Commission, encore moins en Conseil.

Autres aspects, des défaillances de l’action de notre urbanisme, les « STOP » installés un peu partout, là encore sans concertation du Conseil ou de la Commission Urbanisme. Un plan local de circulation n’a jamais été évoqué, alors que c’est vers ce type d’option qu’il faut s’orienter…

Des trottoirs réalisés en 2018, pas assez larges sur une des rues principales de la Commune et menant à une école….

On attend encore les travaux qui devaient conduire à la réalisation d’un bassin de rétention et d’une marre sur la Rue de Méru. Pourtant la livraison de ces travaux avaient été annoncée pour fin 2019 lors d’une réunion présidée par Madame le Maire en avril 2019. C’est vrai qu’elle les avait déjà annoncé en 2010 par courrier à un riverain, comme réalisés prochainement… serait-ce de l’humour de dire qu’on attend le déluge pour réaliser ces urgences… en attendant les riverains angoissent.

Les constructions non maitrisées sans prévoir le stationnement riverain viennent créer des difficultés de circulation dans le village. Encore une fois ni concertation interne ni anticipation des problèmes créés.

Et on continue, la majorité municipale vient de déposer un dossier d’aménagement de la Rue du Placeau avec trottoir PMR sur lesquels les véhicules pourront stationner à cheval sur la chaussée ou non…. Trottoirs PMR, appréciez le projet…

Ce ne sont que quelques loupés, nous cherchons les réussites et sommes prêts à les publier….. mais….

L’heure des bilans « Acte 2 »: une salle… défaite?

En 2009, notre Maire depuis 1995 (année où elle avait promis de déplacer la salle polyvalente) engage l’achat de l’usine PREVOTE pour 790 000€. Depuis, d’année en année, comme mors de ces derniers voeux du 17 janvier 2020, alors que ce bâtiment nous, vous, coûte 70 000€/an, l’annonce revient d’une salle socioculturelle ou polyvalente ou… selon les humeurs.

Les derniers projets avancés au Conseil municipal prévoit un projet d’une salle de 240m2 pour un coût d’environ 1 000 000 d’€uros ce qui fera un coût total de près de 3 000 000 d’€uros pour un beau gâchis. Pour comparaison, l’équipement de Parisis Fontaine à Noailles a coûté 1 200 000€ pour 3 salles qui totalisent près d’un millier de m2, Villers Saint-Sépulcre vient de construire une Mairie de 600m2 pour 600 000€.

Autres aspects, l’éloignement de la salle entrainera des travaux importants pour s’y rendre… traîne encore fortement, plus de dix ans après l’achat, des rumeurs sur la présence d’amiante sur le bâtiment…

Le complexe de Noailles

Toujours est-il que 25ans pour un si piètre résultat ne saurait constituer une réussite… qui connaît une commune ou une entreprise, voire un bon père de famille qui dépenserait plusieurs centaines de milliers d’€uros pour n’en rien faire pendant plus de dix ans?…

L’heure des bilans « Acte 1 »: présences et suivi de l’intercommunalité

A partir d’un suivi réalisé depuis la réunion du 7 mars 2016  et jusqu’à la dernière réunion qui s’est tenue le 16 décembre 2019, quelle a été l’assiduité de nos trois délégués communautaire à savoir : Jacqueline VANBERSEL, Daniel VEREECKE pour la liste majoritaire une Equipe Forte pour Agir Ensemble, d’une part, et Thierry REMOND pour la liste un Nouvel Avenir pour Sainte-Geneviève dont il ne se réclame plus aujourd’hui et depuis plusieurs mois.

Sur 30 réunions de conseil communautaire qui se sont tenues sur cette période nos trois délégués ont été très différemment assidus.

Notre Maire, Jacqueline VANBERSEL a été présente à 26 réunions (83,67% des réunions) a donné une fois pouvoir à Daniel VEREECKE le 25 juin 2018 qui était encore, alors, 1er adjoint. Elle a été 3 fois « absente excusée » le 22 janvier 2018, le 20 décembre 2018 et le 8 avril 2018.

Daniel VEREECKE a été présent à 24 réunions (80%). Il a donné pouvoir à Jacqueline VANBERSEL deux fois, les 23 janvier 2017 et 20 mars 2017 et une troisième fois sans que nous sachions à qui, le 7 mars 2019. Il a été « absent non excusé » le 14 octobre 2019.

Quant à Thierry REMOND, qui a pourtant, quelques fois, déclaré l’importance de l’intercommunalité en séance du Conseil municipal, n’a été présent qu’à 4 réunions (13,33%) sur les 30 répertoriées, les 7 mars 2016, le 9 janvier 2017 et les deux dernières réunions qui se sont tenues, à ce jour, les 14 octobre et le 16 décembre 2019. Il a donné 5 fois pouvoir à Jacqueline VANBERSEL et ce même dès le début du mandat, a été 4 fois « absent excusé » et 17 fois « absent non excusé ». Cet élu issu d’une liste minoritaire n’a pas respecté son mandat et a rejoint le groupe du Maire au fil de la période sans jamais s’en expliquer.

Si deux des délégués ont tenu une assiduité tout à fait correcte, le troisième malgré ses déclarations, parfois donneuses de leçons, en est très loin. Par contre, aucun délégué n’a jamais rendu compte au Conseil municipal ou à la population de l’activité et des sujets abordés en Conseil communautaire. Toutes ces questions  nous concernent pourtant.

Depuis plus d’un an, plusieurs membres du GRG (Robert BECQUE, Marie BECQUE, Alain BOSC, Yolande BRUN et Gérard CHATIN) ont été présents et ont suivi les travaux, dans le public, aux réunions du Conseil communautaire. Quand cela a paru utile, ils en ont rendu compte par ce site ou par diffusion papiers notamment sur l’assainissement.

Elections municipales: informer les citoyens

A partir d’aujourd’hui, 7 janvier: nous lançons une série d’articles qui seront regroupés sous cette rubrique et constitueront l’essentiel des données nécessaires à l’approche de l’échéance des 15 et 22 mars. Ces informations sont issues d’un dépliant des éditions FRANEL qui n’est plus publié et dont les principales mises à jour indispensables ont été rapportées à partir du site www.servicepublic.fr …

L’élection des élus municipaux:

– Le nombre des Conseillers municipaux est de 23 en parité hommes—Femmes

– Les Conseillers sont élus pour les Communes de plus de 1 000 habitants  au scrutin de liste à 2 tours à le proportionnelle avec prime à la liste arrivée en tête

Exemple:

· au 1er tour si une liste obtient 51% , il lui est attribué 12 sièges plus 51 % des sièges restant à pourvoir soit 5 au moins les autres liste, ou l’autre s’il y en a que deux,  se voi(en)t attribuer le reste des sièges selon son score.

· Si aucune liste n’a obtenu plus de 50% au 1er tour (ce n’est possible que s’il y a au moins 3 listes), il y un deuxième tour:

– Dans ce cas, la liste arrivée en tête reçoit les 12 premiers sièges, plus la répartition correspondant à son score (par exemple: 40%) des 11 sièges restants

– les autres listes, reçoivent une attribution de sièges sur les 11 sièges restant en proportion de leur pourcentage

Ne peuvent être présentes au second que les listes ayant obtenu plus de 10% au premier, une (ou plusieurs) liste(s) ayant obtenu plus de 5% peut fusionner au sein d’une liste ayant obtenu plus de 10%

Pour être candidat, il faut avoir 18 ans et ne pas être touché par une condition d’inéligibilité.

Continuer la lecture