Aller au contenu

Bilan de mandat, d’un élu minoritaire… :

(édito de notre bulletin de décembre diffusé en ce moment)

Elu à compter de la réunion du 27 avril 2015, à la suite de la démission d’Alain BOUILLETTE, je m’étais engagé à donner une vraie voix à la minorité. Cela n’a pas été facile mais je pense avoir contribué à faire reconnaître qu’une expression différente pouvait exister au sein de ce conseil, au sein de la Commune. Je vais essayer de dépeindre de façon factuelle le contenu de mes actions, ensuite je vous laisserai en  juger…

Tout d’abord, j’ai été présent à la totalité des 34 réunions (au moment où s’établit ce bilan) de Conseil qui se sont tenues depuis ma prise de fonction. J’ai également participé aux 3 seules réunions de la Commission Urbanisme (seule commission dont je suis membre, mes autres demandes ayant été refusée par l’exécutif municipal) qui ont été convoquées pour la révision et modification du PLU (j’ai souvent été amené à regretter le manque de travail de cette commission qui ne se réunit que par obligation légale et non autant que de besoin au regard de la situation de l’organisation de notre urbanisme et de ses contraintes). De plus, depuis près d’un an j’ai été, avec d’autres membres du GRG, présent dans le public aux réunions du Conseil communautaire relayant ainsi certaines informations utiles pour nos concitoyens.

Je ne traiterai pas ici des nombreuses questions posées en Conseil en mon nom ou en celui de concitoyens, des interventions en tant qu’élu ou non, de mes implications dans le monde associatif, ni des nombreux courriers ou courriels adressés (trop souvent restés sans suite) à Madame le Maire, à Mesdames et Messieurs les adjoints ou autres Conseillers municipaux à titre individuel ou Collectif.

Par contre, je rappellerai la diffusion d’informations sur les dépenses de la Municipalité, les budgets et les conseils municipaux (Nos échos du Conseil sur le site), la présence aux Conseils municipaux des élus, la diffusion trimestrielle d’un bulletin relatant des faits locaux et des notes spécifiques à des quartiers ou situations…

· Juin 2015, j’ai organisé, avec l’accord de Madame le Maire, dans un premier temps, avec tous les acteurs concernés un rendez-vous pouvant conduire à une reprise des ex locaux HERMES (route nationale). Au moment de sa tenue, Madame le Maire a remis en cause ce rendez-vous sans aucune raison.

· Septembre 2015, accompagnement de la mobilisation des habitants autour du souhait d’informations sur le lotissement de la Rue de Laboissière, alors en projet, et de la mise en place d’un bassin de rétention pour éviter les inondations sur le quartier. Une réunion sera organisée par la municipalité quelques mois plus tard et le bassin de rétention sera présenté comme projet.

· Mars 2016, au nom du GRG, communication à Madame le Maire et à l’ensemble du Conseil municipal d’un document de 6 pages posant trois propositions alternatives sur l’aménagement de la Rue Lejeune et celle de Lachapelle, au regard des constructions, alors envisagées sur le terrain SAUREL. Ce document n’a jamais été présenté ni en Conseil, ni en Commission. Quand on voit le résultat aujourd’hui, sa pertinence est pourtant avérée.

· Mai 2016, interventions dans le cadre de la modification du PLU montrant les incohérences de l’implantation d’une future zone d’activité Route de Lachapelle et proposant une solution alternative en sortie sud de Sainte-Geneviève à l’ouest.

Avec une bibliothèque en plus, cela aurait été bien mieux. La proposition valait d’être étudiée…
 

· Sur ce même début d’année, de même, une proposition, pourtant validée par Madame le Maire et le 1er adjoint de l’époque en réunion de travail, de réaliser la bibliothèque en construction complémentaire du restaurant scolaire, dans un souci d’approche plus globale, n’a jamais été étudiée malgré l’engagement des deux élus.

· Août 2017, saisine de la Commission d’Accès aux Documents Administratifs (CADA), suite à différents refus de la part de Madame le Maire de consulter des documents sur le dossier PREVOTE, en particulier mais pas seulement. La CADA le 19 octobre 2017 donnera raison à la demande, ce qui constitue une avancée importante pour tous nos concitoyens, élus ou non.

La  construction de logements avec 4 cabinets médicaux, Rue LEJEUNE, on constate l’impossibilité de réaliser des trottoirs alors que le terrain permettait d’élargir la voie…
 

· Octobre 2017, production d’un livret d’analyse financière de la Commune en comparatif avec les Communes équivalentes sur les 2001 – 2017 au regard des chiffres du site du ministère des Finances. Il fut diffusé à plus de 200 exemplaires, à l’époque, à l’ensemble des élus, à des représentants associatifs et des milieux économiques locaux. Ce livret est actualisé en novembre 2019 des éléments jusqu’à l’exercice 2018, ses éléments sont sur le site www.legenovefain.net et adressé sur demande à sainte-genevieve@legenovefain.net

· Présence sur les inondations du Petit Fercourt de la fin mai-début juin 2018, accompagnement de l’organisation des sinistrés et animation d’une réunion, le 6 juin 2018, au café du Petit Fercourt à laquelle se sont sentis obligés de participer le 1er adjoint de l’époque et l’adjointe à la communication. Alors que, selon eux, rien n’était possible avant mi 2020, les choses ont avancé et le bassin de rétention est en cours, une réunion de la municipalité tenue en avril 2019 l’annonçait pour la fin de cette année.

· Fin août 2018, sur demande des habitants du Blanc Mont et au regard de l’état des rues et des dégâts causés à leurs véhicules par cette situation, contact par courrier à Monsieur le Président de la Thelloise et à Madame la Présidente du syndicat des Eaux ce qui a permis que des travaux de réfection des rues soient entrepris.

· Octobre 2018, seul le GRG donne à la population l’information de l’adoption d’une Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) pour 2019, alors que les trois conseillers communautaires de la Commune qui ont participé de ce choix ont préféré n’en rien dire, aucune information officielle n’a été faite par la Commune.

· Sur les années 2018 et 2019, dans le cadre des travaux du séparatif du Blanc Mont et de ceux d’assainissement engagés début 2018 et ce jusque très récemment, avec des riverains concernés,  membre du GRG ou pas, plusieurs actions sont menées pour que soient tenues des réunions d’information en direction des habitants concernés. De plus, au titre du GRG nous avons diffusé sur les quartiers concernés des tracts d’informations sur la démarche à tenir pour obtenir des aides dans le cadre des travaux du séparatif et/ou de l’assainissement. Sur le site www.legenovefain.net, un support d’informations, avec documents téléchargeables, a été tenu et mis en avant pendant toute la période nécessaire avec des documents téléchargeables d’accès à des aides  (cet article a enregistré plus de 600 visites).

· Juin 2019, afin de faire respecter le droit de réunion dans notre Commune, face à des non réponses, saisine, au nom du GRG, du Ministre de l’Intérieur et courrier aux 11 Parlementaires de l’Oise (Députés et Sénateurs) dont six nous ont exprimé un certain soutien . A la suite de l’intervention de Monsieur le Préfet de l’Oise au nom du Ministre de l’intérieur, pendant l’été, nous nous réunissons normalement dans notre commune, encore une avancée qui profitera à tous…

· Juillet 2019, accompagnement de la mobilisation des habitants des HLM du 27 Rue du Placeau à propos des difficultés causées par les travaux sur les logements pendant la canicule: contacts avec la presse, avec la Société d’HLM, avec la représentante élue des locataires… La société d’HLM prendra en compte certaines demandes et améliorera de façon importante les conditions dans lesquelles sont faits les travaux.

· Septembre 2019, intervention en Conseil et sur le terrain avec différents membres du GRG, pour l’implantation des installations incendie sur la sente des  amoureux, dossier en suspend depuis plus de 10 ans, le sujet est traité lors du Conseil du 24 novembre, reste à réaliser les installations.                                                                                                                                        

Gérard CHATN, Conseiller municipal minoritaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous n'êtes pas un robot... répondez:Captcha loading...