Aller au contenu

A propos du Compte rendu de Conseil municipal du 14 Mai 2014

LG legenovefain.net sainte-genevieve@legenovefain.net 92.90.26.108

Nous n’avons pas dit que vous étiez raciste, même après votre clarification reconnaissez que le terme « tête de turc » a un côté péjoratif. Par ailleurs, vous ajoutez à l’ambiguïté en évoquant certains d’entre nous qui aurions envoyé on ne sait qui au tribunal…. La précision, c’est bien…

CHARPENTIER Claudine2 90.34.172.46
CHARPENTIER Claudine2  90.34.172.46

L’espression « tête de turc » n’est pas une expression raciste. D’ailleurs, je le précise je ne suis absolument pas raciste, du moins pas comme certain d’entre vous qui se permette de tutoyer une personne parce qu’elle est simplement arabe et qu’elle envoie même cette personne au tribunal. Enfin bref, je vous donne ci-dessous l’origine de l’expression tête de turc : Cette expression du XIXe siècle est une allusion aux dynamomètres des foires sur lesquels il faut frapper le plus fort possible et qui représente un visage surmonté d’un ruban. Dans un sens plus figuré, cette « tête de Turc » est la personne dont on se moque, en général méchamment. Quelle est l’origine de l’expression: »tête de turc »? Pourquoi cette nationalité et pas une autre? Depuis quand date-t-elle? Réponse du département Langues et Littératures Tête de turc : cette expression signifie « souffre-douleur ». Le Turc, le More étant à l’époque classique l’ennemi par excellence, on a qualifié de tête de Turc, de More divers objets, par ex. un « billot carré » en marine (1690) et notamment des têtes de carton servant de cibles aux cavaliers. Cet exercice s’appelait « course de la tête » (Littré). La forme tête de More ayant été éliminée par suite de l’homonymie avec la « tête de mort » (source d’ambiguités) et le Turc étant pris comme emblême de la force physique, à la fin du 19e siècle on tapait dans les foires sur une tête de Turc. d’où l’expression être la tête de turc de quelqu’un, servir de tête de turc Bonne journée.

 
LG legenovefain.net sainte-genevieve@legenovefain.net 89.170.178.98

Merci de rester fidèle. La « virulence » (c’est votre mot) est proportionnelle à l’incohérence des personnages visés. Si vous considérez que rappeler à leur souvenir sur leur position sur l’endettement, par exemple, les élus NASG n’est pas dans la ligne éditoriale adoptée depuis quelques mois…… Par ailleurs, n’étant pas racistes, nous n’avons pas de « tête de turc », que cette équipe d’élus minoritaire fasse son travail, respecte ce à quoi elle s’était engagée (ce qu’elle est loin de faire) et nous reprendrons des relations normales. D’ailleurs, il faut rappeler que c’est eux qui les ont rompues. Dans cette réunion, il y a eu quelques occasions manquées d’exprimer une différence d’approche et les travaux que nous avions réalisés, présenter nos positions, elles sont rappelées en commentaire. Merci et à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous n'êtes pas un robot... répondez:Captcha loading...